• Newscenter

News Filter



News

14.01.2021 Information : Cours pour les commissaires à Savigny - reporté

Le cours pour les commissaires de pistes de la Romandie à Savigny/VD prévu le 6 février 2021 doit être reporté en raison de la réglementation actuelle du Conseil fédéral concernant le COVID-19. La nouvelle date du cours sera communiquée ultérieurement.

Lien permanent

13.01.2021 Atteignabilité Auto Sport Suisse

En raison des nouvelles mesures Corona à partir du 18.01.2021, le bureau d'Auto Sport Suisse est également touché (surtout le télétravail). Grâce à une nouvelle disposition des postes de travail, les visites individuelles enregistrées au bureau sont toujours possibles, mais doivent être annoncées à l'avance afin que nous pouvons garantir l'accueil. Pour les visites dans les Vidmarhallen ainsi que dans les localités d'Auto Sport Suisse, les masques sont obligatoires.

Les heures d'ouverture actuelles et les coordonnées de contact sont indiquées dans le download suivant.

Veuillez également respecter les mesures en vigueur et rester en bonne santé !

Auto Sport Suisse

Lien permanent

05.01.2021 La liste de dopage 2021 est maintenant disponible
Doping Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La liste officielle des substances dopantes a été légèrement adaptée pour 2021

L'Agence mondiale antidopage met à jour chaque année sa liste des interdictions. En 2021, il y a quelques changements par rapport à l'année précédente. Elles s'appliquent naturellement aussi aux pilotes automobiles suisses.

Fort heureusement, le dopage dans le sport automobile ne fait la une des journaux que dans de très rares cas. Mais les pilotes, hommes et femmes, doivent tous savoir qu'en cas de contrôle, ils peuvent aussi tomber sur des substances supposées «inoffensives». Auto Sport Suisse conseille par conséquent à tous les pilotes actifs de vérifier si un médicament figure ou non sur la liste des produits interdits avant de le prendre.

Peu de choses ont changé depuis l'année dernière. Pour la liste des interdictions 2021, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a procédé à des adaptations essentiellement formelles et y a ajouté des exemples de substances interdites ou leurs synonymes. Les sections qui ont été adaptées comprennent les bêta-2 agonistes et les «substances d'abus». Ces dernières restent interdites en matière de compétition, mais peuvent faire l'objet de sanctions plus légères.

Avant d'avoir recours à des médicaments nouvellement prescrits ou recommandés, il faut impérativement continuer à les vérifier à l'aide de la procédure de recherche sur les médicaments de Global DRO sur le site www.antidoping.ch/dopingliste ou via l'application mobile avant utilisation.

Ceux qui pensent qu'il n'y aura pas de contrôles dans les courses automobiles suisses se trompent. En 2019, des contrôles aléatoires ont été effectués lors du Championnat suisse de la montagne à Massongex et aux Rangiers. Parmi les pilotes alors contrôlés, il y avait Eric Berguerand, Ronnie Bratschi, Thomas Kessler, Roger Schnellmann et Marcel Steiner. Tous les résultats des tests ont été négatifs.

Lien permanent

04.01.2021 Le site web sur le facteur de performance de la FIA est temporairement indisponible
FIA Performance Factor Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La FIA révise actuellement le site web sur le facteur de performance

Afin d'améliorer le service, le site web du facteur de performance (www.fiaperformancefactor.com) sera temporairement indisponible pendant quelques jours en janvier.

La FIA révise actuellement le site web sur le facteur de performance. Par conséquent, seul l'accès public au site web de l'IP sera disponible pour les prochains jours.

Il convient de noter les points suivants:

1. La formule Pf a été révisée et sera affinée: les sections «moteur», «châssis» et «transmission» subiront de légères modifications (nouveaux paramètres). Cela doit permettre une classification plus sensible des voitures.

2. Lors de la réouverture du site internet, les utilisateurs qui possèdent des fiches techniques «PF-ID» enregistrées via leurs comptes devront compléter les nouveaux champs, calculer les Pf et générer une nouvelle fiche technique FIA PF-ID pour la saison 2021. A noter que les anciennes fiches techniques FIA PF-ID produites en 2020 seront automatiquement converties «en brouillon».

Lien permanent

23.12.2020 Joyeux Noël, une bonne et heureuse nouvelle année et un grand merci!
Karte Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Nous souhaitions commencer la saison 2020 avec une joie anticipée et plein d’élan. Mais rien ne s’est passé comme prévu. L’année 2020 nous a confrontés à des défis inconnus jusqu’ici.

Auto Sport Suisse profite de cette occasion pour remercier cordialement tous les pilotes, fonctionnaires, officiels, partenaires et sponsors de la compréhension et confiance qu’ils nous ont témoignées. En espérant que nous pourrons de nouveau nous rencontrer en 2021 lors des courses de côte, slaloms, rallyes et sur les pistes de karting, l’équipe d’Auto Sport Suisse souhaite à tous bonne santé, un joyeux Noël et beaucoup de succès en 2021!

Lien permanent

21.12.2020 Secrétariat d’Auto Sport Suisse – Heures d’ouverture
Weihnachten Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le secrétariat d’Auto Sport Suisse sera fermé dans la période entre Noël et Nouvel An. Vous pourrez nous joindre avant et après les jours de fête comme suit :

Mercredi, 23.12.2020, ouvert jusqu’à 15.00 heures
Lundi, 04.01.2021 ouvert dès 10.00 heures

Ensuite, nous nous tiendrons à nouveau à votre disposition aux heures d’ouverture des bureaux habituelles-corona.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et une bonne et heureuse nouvelle année 2021 et surtout, restez en bonne santé !

Auto Sport Suisse

Lien permanent

15.12.2020 Le nouveau magazine vient de sortir!
Titelbild 04 2020 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le nouveau magazine d'Auto Sport Schweiz avec Nico Müller sur la page de couverture

Le nouveau magazine d'Auto Sport Schweiz est sorti juste à temps pour Noël. Nous vous souhaitons une bonne lecture et d'ores et déjà de joyeux jours de fête!

Nous avons dû annuler le numéro 3, qui était prévu pour septembre, en raison de la COVID-19. Mais nous voici maintenant de retour - avec le magazine «Numéro 4/2020» d'Auto Sport Suisse.

Il va sans dire que le thème du coronavirus est à nouveau abordé dans cette édition. Mais fort heureusement, il y a eu aussi des courses. C’est pourquoi nous passerons dans ce magazine aussi en revue les courses internationales et vous donnerons un aperçu rétrospectif d‘une saison de karting suisse pleine de suspense.

À ne pas oublier: nos rubriques «Que fait actuellement X?» et «One to watch». Et puis nous avons rencontré près du lac Léman un homme qui possède plus de voitures que le sultan de Brunei.

Mais nous ne vous en dirons pas plus, à vous de découvrir de qui il s’agit! Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce numéro, une bonne santé et de bonnes fêtes de fin d'année!

Lien permanent

03.12.2020 Demande de licence 2021
Gesuche 2021 2 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Ces dernières semaines, nous avons envoyé aux pilotes qui ont possédé une licence en 2019 et/ou 2020 les demandes de licence pour 2021. Dès maintenant, les formulaires peuvent aussi être commandés dans notre bureau : 031 979 11 11 ou info@motorsport.ch

Nous nous tenons naturellement avec plaisir à votre entière disposition pour toute question en rapport avec les licences 2021.

Auto Sport Suisse

Lien permanent

03.12.2020 Honneur à celui qui le mérite
01 Fredy Lienhard c Kaufmann Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le prix Auto Sport 2020 est décerné à Fredy Lienhard © Kaufmann

Depuis 2007, Auto Sport Suisse décerne le «Auto Sport Award» pour honorer les services particuliers rendus au sport automobile national et international. En 2020, ce prix est décerné à Fredy Lienhard.

La liste des gagnants du «Auto Sport Award» se lit comme une énumération de personnalités connues de la course automobile suisse, telles que Peter Sauber, Mario Illien et Paul Gutjahr. On y trouve aussi des pilotes comme Marcel Fässler, Neel Jani et, plus récemment, Sébastien Buemi. En 2020, Fredy Lienhard sera un autre nom important à y figurer.

Lienhard est depuis des décennies une personnalité incontournable dans le sport automobile suisse. Ce pilote de Suisse orientale s'est d’abord fait une renommée en remportant des succès sur le plan international. Mais cet homme âgé aujourd'hui de 73 ans est aussi considéré comme le plus grand sponsor des courses d'automobiles et de karts en Suisse. De nombreux pilotes n'ont pu participer aux courses que grâce à son généreux soutien. Au début de nombreuses carrières - de Gregor Foitek à Marc Benz et Simona De Silvestro – on trouve encore et toujours le soutien de Fredy Lienhard. Auto Sport Suisse peut également durablement bénéficier de son soutien. Depuis 2012, Lienhard est avec son fils Fredy Alexander le sponsor principal du Championnat suisse de karting, d'abord avec la marque LO (Lista Office) et depuis 2016 avec son impressionnant «autobau Erlebniswelt» à Romanshorn.

Lienhard a fait lui-même ses premières armes dans le karting au milieu des années soixante. À l'âge de 22 ans seulement, « Fredy » se retrouve, après le décès prématuré de son père Alfred Lienhard, qui employait à l'époque environ 400 personnes, à la tête de la société LISTA qu’il avait fondée. Lienhard relève le défi et fait du fabricant de systèmes d'armoires d'usines modulaires un leader mondial de l'industrie. En même temps, il s'adonne à son hobby, la course automobile. Lienhard célèbre d'abord de nombreux succès en Suisse, mais il brille ensuite aussi sur le plan international. Sa carrière au volant a culminé en 2002 (à 55 ans !) lorsqu’il a remporté les 24 heures de Daytona sur un Dallara-Judd aux côtés de Mauro Baldi (I), Didier Theys (B) et Max Papis (I).

«Malgré ses possibilités financières et son immense responsabilité en tant qu'entrepreneur, Fredy est toujours resté une personne simple aux antipodes du snobisme», déclare Eugen Strähl, ancien directeur général d'Auto Sport Suisse et compagnon de longue date de Lienhard. Même son de cloche chez Markus Hotz, fondateur de Horag Racing et, comme Strähl, compagnon de longue date de Lienhard: «Fredy a toujours suivi son chemin d'entrepreneur à la tête de LISTA et cela lui a réussi. En course, il m'a impressionné par son esprit d'équipe et sa générosité. Il n'a jamais blâmé personne pour quoi que ce soit. Il a toujours été l'un des nôtres.»

Lienhard a vendu une partie de la société LISTA (LISTA Europe) en 2006. LISTA Office a également été vendu en 2019 et appartient désormais au fabricant de mobilier de bureau «Zhejiang Henglin Chair Industry Co. Ltd» à Anji.

En raison de la situation actuelle, la remise du «Auto Sport Award» 2020 ne pourra pas avoir lieu comme d'habitude lors du «Dîner des Champions». Toutefois, cette distinction aura encore lieu dans un cadre digne dès que les circonstances le permettront.

Les lauréats en un coup d'œil
2007 Sébastien Buemi et Ulrich Giezendanner
2008 A1 Team Switzerland
2009 Fabio Leimer
2010 Peter Sauber
2011 Marcel Fässler
2012 (pas attribué)
2013 Fabio Leimer
2014 Sébastien Buemi
2015 Stefano Comini
2016 Neel Jani
2017 Paul Gutjahr et Daniel Fausel
2018 Mario Illien
2019 Sébastien Buemi
2020 Fredy Lienhard

04 Daytona 2002 c autobau Erlebniswelt Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Sa plus grande victoire: 2002 Lienhard (avec coupe) remporte les 24h de Daytona

Lien permanent

02.12.2020 Remise des prix officielle Karting 2020
DSC 0007 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Remise des prix officielle Karting 2020
Remise des prix SIM Racing · Pilotes internationaux

La remise des prix officielle karting de la saison 2020 aura lieu le samedi, 06.03.2021 à MEILENSTEIN (Langenthal). À cette occasion festive, les champions suisses de SIM Racing et les pilotes de renommée internationale seront également honorés.

Bien sûr, nous devons continuer à respecter les règlements actuels de la Corona et, pour le moment, il ne serait malheureusement pas possible d'organiser l'événement. Nous espérons donc sincèrement que les mesures seront un peu assouplies d'ici mars 2021 et que nous aurons l'occasion de tenir la remise des prix comme prévu. Les invitations pour l'événement seront envoyées aux invités au cours de la nouvelle année.

Nous nous réjouissons de clôturer la saison 2020 à cette occasion et vous souhaitons à tous de bonnes fêtes et surtout une bonne santé.

Auto Sport Suisse

Lien permanent

18.11.2020 Calendrier provisoire 2021
Hero Kalender Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le calendrier provisoire pour la saison de courses 2021 est désormais établi. La nouvelle année de sport automobile 2021 commencera par le Critérium Jurassien les 16 et 17 avril.

Toutefois, les courses ne sont pas encore toutes inscrites et on ignore encore comment la situation de la pandémie du coronavirus va évoluer. Cependant, un calendrier provisoire pour la saison 2021 fait déjà battre plus fort le cœur des pilotes de course.

La saison commencera par la course du Critérium Jurassien qui est prévue les 16 et 17 avril. Le premier slalom est prévu pour le week-end du 24/25 avril à Frauenfeld et la saison des courses de côte commencera les 5 et 6 juin avec le retour de celle de La Roche-La Berra.

En comparaison à l'année dernière, les courses suivantes ne sont pas encore inscrites au calendrier : Slalom d'Interlaken, Slalom de Bure, Slalom de Chamblon et course de côte Ayent-Anzère.

Lien permanent

16.11.2020 Information de la Commission disciplinaire
Hero NSK Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

L'organisation d’une série de courses par l'association Swiss Legends Racing entraîne des sanctions. La Commission disciplinaire a examiné attentivement le cas et a pris une décision la semaine dernière.

Selon la décision de la Commission disciplinaire (CD) du 11 novembre 2020, l'association Swiss Legends Racing a organisé des compétitions non reconnues conformément à l'art. 2.1.5 du CSI, notamment les 17-18 juillet 2020 (courses 1 et 2), les 07-08 août 2020 (courses 3 et 4) – tous deux sur le Circuit de Bresse (F) – et le 10 octobre 2020 (course 7) à Chenevières (F). Les différentes prises de position n'ont pas permis à l'association de se disculper, car ni Auto Sport Suisse, ni les préfectures responsables de ces compétitions en France, ni la Fédération française des sports automobiles FFSA n'ont été informées de ces compétitions. L'association concernée a refusé par écrit et oralement toute subordination à la juridiction de l'association ASS en sa qualité d’ASN et elle ne reconnaît pas la CD comme une juridiction interne de cette association. Conformément à l'article 1.2.1 du CSI, la FIA a élaboré le Code Sportif International (CSI) pour donner une forme équitable et ordonnée à la pratique du sport. Les personnes ou groupes de personnes organisant ou participant à une compétition est tenu de connaître les statuts et règlements de la FIA et le règlement national et de s'y soumettre sans réserve (art. 1.3.1 CSI).

Dans le cas présent, l'association accusée a effectué une série de neuf courses en 2020, dont cinq n'ont été ni enregistrées ni publiées dans un calendrier. La série de courses en tant que telle a été approuvée par décision de la CSN du 5 février 2020, conformément à la réglementation et aux conditions correspondantes (calendrier). Les représentants de l'organisation de l'association accusée sont eux-mêmes titulaires d'une licence depuis des années en tant que conducteurs, candidats et/ou officiels (directeur de course, etc.). Ils connaissent donc les règlements et les exigences en vertu desquels une série peut être organisée.

La CD note que, comme cela est signalé plus haut, ces cinq courses n'ont pas été inscrites au calendrier suisse ou français, ce qui n'a pas empêché l'organisation accusée d'effectuer cinq courses chronométrées pour lesquelles une grille de départ a été mise en place et un classement a été établi, y compris une cérémonie de remise de prix/coupes. Le classement et les photos de la cérémonie de remise des prix, y compris le rapport de course, ont ensuite été publiés sur le site Internet de l'accusée, sur son profil Facebook et dans le magazine «Autosprint». Conformément à l'article 2.1.5.a et b du CSI, ces cinq courses sont donc des «compétitions non reconnues». Elles ne peuvent par conséquent pas être évaluées pour une série. En outre, conformément à l'article 2.1.5.b du CSI, toute la série est invalide, car l’autorisation de son organisation est nulle et non avenue.

Par son comportement, l'association accusée a notamment violé les articles 2.1.1.a, 2.1.2.b et l'article 2.5.1 du CSI en rapport avec les dispositions relatives à l'enregistrement des séries de courses par la CSN (version 25.09.2008). Ce faisant, elle a fondamentalement porté atteinte aux intérêts du sport automobile conformément à l'article 12.1.1.c du CSI. Avec les violations correspondantes des règlements, ces actes sont donc punissables en vertu de l'article 12.1.2 du CSI, qu'ils aient été commis intentionnellement ou par négligence. À cet égard, la Commission disciplinaire conclut que le comportement de l'association accusée, tant avant que pendant la procédure disciplinaire, doit être qualifié d’incompréhensif et de non coopératif. Le comportement du représentant légal doit être imputé à l'association accusée. Dans sa détermination de la peine, la Commission disciplinaire conclut en outre que la présente affaire ne constitue pas une infraction unique. Bien qu’ASS ait informé l'organisatrice de la violation du règlement immédiatement après le premier week-end de course en Bresse (F) (17./18.07.2020), trois autres courses ont encore eu lieu sous la même forme. La présente affaire porte donc sur une quintuple violation. Tous ces facteurs entraînent dans le cas présent une augmentation de la sanction.

L'association Swiss Legends Racing en tant qu'organisatrice de séries avec le numéro d'enregistrement SLSC2010/REG

1. a été reconnue coupable de multiples violations des règlements en vigueur
2. condamnée à une amende de CHF 5'000.00 et
3. au paiement des frais de procédure d'un montant de 1'500.00 CHF (hors TVA).

Les cinq infractions ayant eu à lieu à l'étranger (France) et l'ASN française (FFSA) ayant demandé la notification de la décision, elle sera également publiée sur le plan international conformément à l'article 15.8 du CSI.

Lien permanent

13.11.2020 Que se passe-t-il maintenant?
Hero Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Aujourd'hui, 13 novembre, Auto Sport Suisse a envoyé de nouveau une lettre aux pilotes, aux organisateurs et aux fonctionnaires sur la situation actuelle et sur la façon dont elle devrait se poursuivre en 2021.

Chers pilotes,
Chers Mesdames et Messieurs,

Ce n'est pas ainsi que nous avions tous imaginé l'année et la saison sportive 2020. À un moment habituellement marqué par les cérémonies de remise de prix et des champions, nous tenons à rencontrer le moins de personnes possible. Parce que la situation est grave. Il faut impérativement éviter de détruire le système de santé et l'économie.

Il y a certes eu un espoir de redémarrage après le confinement du printemps. Mais ce redémarrage n’a été possible qu’à l'étranger sur des pistes de course permanentes (voitures comme les karts) et pour certains rallyes. En Suisse, la saison sportive a été presque totalement rendue impossible en raison du manque de permis officiels, des limitations du nombre de spectateurs et de participants, et parce que les terrains de l'armée n'étaient pas disponibles.

Comme on le craignait au début de l'année, les organisateurs et l'ASS ont perdu beaucoup de revenus. Cela a laissé des traces. Les déficits sont parfois énormes. Malheureusement, nous ne pouvons pas bénéficier des subventions promises par le gouvernement fédéral au printemps. Celles-ci ne prennent effet qu'en cas de menace existentielle, ce que nous avons pu éviter jusqu'à présent. Notre préoccupation reste de savoir comment nous pourrons préserver notre expertise et notre organisation afin d'être à nouveau opérationnels pour nos sportifs lorsque les choses reviendront à la normale.

Comme nous sommes conscients de la situation financière difficile et en partie aiguë des organisateurs, dont beaucoup sont en activité depuis de nombreuses années, nous renoncerons de manière unique et sans préjudice aux frais de calendrier pour 2021 (environ 70’000,00 CHF). Cette possibilité nous est offerte grâce à une contribution spécifique du concept de stabilisation de swiss olympic.

Aujourd'hui, il est impossible de prévoir à quoi ressemblera la saison sportive de 2021. Cependant, les développements en Asie et en Australie donnent des raisons d'espérer. La pandémie semble y être largement sous contrôle. La recherche sur les vaccins est en cours dans le monde entier. Nous voulons être optimistes et espérer que la situation reviendra à la normale afin que nous puissions nous aussi reprendre notre vie sportive et sociale.

Malgré toutes ces incertitudes, vous aussi pensez probablement à votre prochaine saison sportive. Heureusement, plusieurs manifestations ont déjà été inscrites au calendrier auprès du secrétariat d'ASS. Il s'agit notamment de slaloms, de courses de côte, de rallyes, de manifestations de karting et même de certaines courses sur circuit. Toutefois, dans les circonstances actuelles, il est prématuré de publier les dates des championnats, car les délais d'inscription des organisateurs ont été prolongés.

Vous recevrez les documents relatifs à la licence 2021 dans les prochaines semaines. Nous tenons à préciser ici que tous les frais restent inchangés - contrairement aux rumeurs qui ont circulé.

Chers pilotes, chers candidats, chers organisateurs, officiels et fonctionnaires, nous vous remercions de votre attention. L'année 2020 nous a demandé de la patience, du renoncement et de la persévérance. Nous vous souhaitons, ainsi qu'à nous-mêmes, que vos objectifs et vos projets puissent être réalisés l'année prochaine. Que les courses automobiles et de karting reprennent de plus belle!

Avec nos salutations sportives, Auto Sport Suisse

Paul Gutjahr, Président Association ASS
Andreas Michel, Président CSN
Patrick Falk, Directeur secrétariat

Lien permanent

27.10.2020 Hommage à Jean Bianchi
Bianchi Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jean Bianchi 1951-2020

Mardi 20 octobre dernier, le président du slalom de Bure, Jean Bianchi, est décédé d'un cancer. Bianchi a consacré sa vie à la course et a organisé de nombreuses manifestations bien connues dans le Jura.

Quand il était jeune, Bianchi pratiquait lui-même la course automobile. Dès qu'il a eu son permis de conduire, il a participé à des slaloms et des rallyes. Mais son véritable talent a rapidement été l'organisation de manifestations. Le Critérium Jurassien, la Ronde d'Ajoie, les slaloms de Roche d'Or, de Develier-Le Sommet et de Saint-Ursanne-La Croix, le slalom de Bure ainsi que la course de côte internationale Saint-Ursanne-Les Rangiers se sont déroulés sous la direction de Bianchi.

Ce coureur énergique a été président, directeur de course et membre de plusieurs comités. Ses grandes capacités et son charisme l'ont également conduit à exercer des fonctions plus élevées: Bianchi a été membre de commissions nationales et cantonales ainsi que président de l'Ecurie des Ordons.

L'échec n'étant pas une option pour lui, Bianchi a toujours cherché des solutions. Son avis et ses conseils ont été appréciés de tous. Malgré sa maladie, Jean a travaillé jusqu'au dernier moment pour le sport automobile qu'il aimait tant. «La meilleure façon de se souvenir de toi consiste à suivre ton exemple», écrivent ses amis jurassiens du sport automobile dans une lettre de condoléances.

Bianchi laisse derrière lui un fils (Didier) et un petit-enfant ainsi que sa sœur Anne Bianchi. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt. En raison du coronavirus, la cérémonie funéraire n'a lieu que dans le cercle très restreint de la famille.

Lien permanent

07.10.2020 Une nouvelle employée chez Auto Sport Suisse
Ruth Augsburger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Ruth Augsburger est responsable pour le poste «Technique» chez ASS

Auto Sport Suisse a repourvu le poste vacant dans le secteur de la technique. Depuis le 1er octobre, c’est Madame Ruth Augsburger qui est la personne à contacter pour ces questions au secrétariat à Liebefeld. Nous lui souhaitons un excellent début !

Depuis le 1er octobre, le poste «Technique» auprès d’Auto Sport Suisse a été repourvu. Ruth Augsburger va assurer la succession de Dario Meringolo qui a quitté après cinq ans d’activité notre association à sa propre demande.

Ruth Augsburger (43) vit à Büren an der Aare. Elle a fait un apprentissage de bureau CFC dans un garage et terminé en complément un apprentissage de vente CFC. Ruth Augsburger travaille depuis 2012 comme responsable technique, fonction qu’elle a exercée en dernier de 2014 à 2020 auprès de RADO Watch Ltd à Lengnau. Elle a fait par ailleurs de nombreuses formations complémentaires dans le secteur de la technique et des produits et parle couramment l’allemand et le français.

Ruth Augsburger va couvrir chez Auto Sport Suisse les secteurs suivants:

  • Contrôle /délivrance/administration des passeports techniques
  • Contrôle /délivrance/administration des passeports techniques historiques (PTH)
  • Répondre à toutes les demandes en rapport avec le secteur technique
  • Administration des propres stocks de fiches d’homologation internationales FIA
  • Secrétariat des différentes commissions, telles que commission technique, commission du sport historique, etc.

Nous souhaitons à Madame Augsburger un bon début et nous réjouissons d’ores et déjà d’entamer avec elle une collaboration fructueuse!

Lien permanent

17.09.2020 Hommage à Hans Rudolf Wittwer
Hans Rudolf Wittwer Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Hans Rudolf Wittwer (1938-2020)

Le 3 septembre, Hans Rudolf Wittwer, un ancien grand du sport automobile suisse qui a célébré de nombreux succès, notamment en tant que propriétaire d'une écurie de course, est décédé. Wittwer a commencé – comme beaucoup d'autres – comme pilote de course. A partir de 1970, il a conduit une Minelli-Abarth, puis une Brabham F2, mais la force de Wittwer n'a pas forcément été la course elle-même. Il s'est plutôt fait un nom en tant qu'excellent mécanicien. Il a donc fondé la société Racing Motor Service (plus tard Wittwer Racing), qui engageait des voitures de course pour les clients et/ou s'occupait de leurs voitures. Parallèlement aux commandes de ses clients, Wittwer a été également importateur de marques de voitures de course anglaises telles que l’Argo, la Reynard ou la Tiga.

L'un de ses pilotes les plus célèbres était Herbert Müller qui, en 1977/78, a effectué plusieurs courses Interséries sur une March 75 S pour Wittwer Racing. Wittwer a ensuite fêté son grand succès au championnat suisse en 1980, lorsque la «Wittwer-March», qui a depuis été modifiée et s'appelle finalement la WMP 5, a remporté le titre chez les voitures de sport dans les mains de Max Welti. En 1984 et 1986, Wittwer Racing a de nouveau atteint le sommet. Cette fois, le pilote régulier Rolf Kuhn remporte la victoire chez les voitures de sport sur une Tiga Sports 2000.

Jürg Kaufmann, journaliste, photographe et membre de la CSN, se souvient: «J'étais responsable des sports chez Peugeot à l'époque et nous lui avons donné l'ordre d'engager une Peugeot 405 dans le championnat suisse des voitures de super tourisme.» Avec succès! Bernard Thuner a remporté le titre dès le premier coup, et Rolf Kuhn a fait de même en 1995. Et en 1997, Johnny Hauser a remporté le troisième titre STW pour Wittwer Racing sur une ancienne 405 d'usine. «Cette fois, cependant, sans le soutien de Peugeot Suisse», constate Kaufmann.

En 1999 et 2000, Wittwer Racing est de nouveau en tête du classement. Avec Daniel Hadorn, le propriétaire de l'écurie de course saint-galloise a remporté deux fois de suite la Coupe Mazda sur une MX-5. À l'époque où il travaillait pour Mazda, Wittwer a également développé des kits de tuning pour les voitures routières pour l'importateur, car l'activité de course rapportait de moins en moins. Cependant, sur le plan commercial et financier, cette expérience s'est soldée par un échec et un Wittwer frustré a dû finalement liquider sa société.

Wittwer a changé d'activité et a travaillé comme instructeur de plongée pendant quelques années, un passe-temps qu'il pratiquait depuis longtemps déjà.

Wittwer laisse derrière lui son épouse Annemarie, une fille et deux petits-enfants. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à sa famille, aux proches et aux amis du défunt. La cérémonie funéraire aura lieu le vendredi 18 septembre, à partir de 14 heures, dans l'église de Tübach.

Screenshot 2020 09 17 Kerenzerbergrennen 1970 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Wittwer 1970 sur sa MInelli-Abarth © kerenzerbergrennen.ch

Lien permanent

03.09.2020 L'édition de septembre de notre magazine est annulée
ASS Magazin Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Les deux premiers numéros du nouveau magazine ASS 2020

Le nouveau magazine d'Auto Sport Suisse a déjà paru deux fois cette année. Le troisième numéro, qui est généralement publié en septembre, ne sera pas publié cette année en raison du coronavirus.

Le coronavirus et ses répercussions ont provoqué un arrêt quasiment total de la course automobile suisse en 2020. Outre le Championnat de la montagne, le championnat des slaloms et des rallyes a également dû être annulé. Seul le championnat suisse de karting autobau peut être organisé en 2020, sous réserve de mesures de protection strictes.

L'annulation de nombreuses courses a également entraîné la suspension d'un numéro du magazine de notre association. Cela signifie que la prochaine version imprimée du magazine «Auto Sport Suisse» ne paraîtra pas avant la mi-décembre.

Nous espérons pouvoir compter sur votre compréhension et nous nous réjouissons de vous surprendre à nouveau avant Noël avec un nouveau numéro et des sujets inédits.

Lien permanent

19.08.2020 Hommage à Jürg Baer
Juerg Baer Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jürg Baer (1938-2020)

Jürg Baer, un autre fonctionnaire suisse très engagé, est décédé en juillet. Né à Olten, Baer a commencé le sport automobile vers 1960. En tant que pilote de la «Scuderia Basilea» (membre depuis 1961), il a participé à des slaloms nationaux et à des courses de côte sur une Simca Rally, Opel Kadett, NSU TTS et Renault Gordini.

Dans les années 70, Baer a travaillé quelques années comme chronométreur pour l'ACS avant de suivre à nouveau le cours de licence à Hockenheim en 1986. Dans la période qui a suivi, il a participé à diverses courses de côte et de circuit avec des voitures de série dans les groupes N, N-GT et A.

A partir de 2000, Baer s'est concentré sur la formation continue en tant que fonctionnaire. À ce titre, il a occupé diverses fonctions, du commissaire de piste au chef de section en passant par le directeur de course. Baer a participé à de nombreuses courses de côte et slaloms en Suisse, mais il a également suivi constamment les courses sur circuit à Hockenheim ou à Dijon et les manifestations classiques comme la course de côte du col de Klausen.

Baer est décédé à l'âge de 82 ans. Il laisse derrière lui deux fils: André et Patrick. Ce dernier a hérité de son père son enthousiasme pour la course automobile et participe au championnat de side-cars IDM. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt.

Juerg Baer Opel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jürg Baer lors d'un slalom dans les années 60 sur Opel Kadett

Lien permanent

22.07.2020 Hommage à Armin Jungi
Armin Jungi Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Armin Jungi (1946-2020)

Le 9 juillet dernier, Armin Jungi, ancien président de l'Equipe Bernoise, est décédé à l'âge de 74 ans après une longue et grave maladie.

Armin Jungi a été actif en tant que fonctionnaire à partir de 1968. Il a été élu président de l'Equipe Bernoise en 1985, fonction qu'il a exercée jusqu'en 1991. «Je ne voulais pas vraiment devenir président», a déclaré Jungi plus tard. «Mais ils m'ont persuadé, et je ne l'ai jamais regretté.» Contrairement à la plupart de ses prédécesseurs, Jungi n'a jamais participé lui-même à des courses., Armin Jungi s'était plutôt fait un nom en tant que responsable de la piste. «Je me souviens encore qu'en 1982, il a organisé des cloches de vache pour les trois premiers au Grand Prix de Suisse à Dijon», dit Paul Gutjahr, compagnon de longue date de Jungi et membre de la direction d'Auto Sport Suisse.

Sous l'égide de Jungi, l'équipe bernoise a connu une croissance massive. Sans négliger les pilotes actifs, le nouveau président a également voulu faire plaisir aux autres membres en élargissant la gamme des manifestations de divertissement par exemple. Lorsqu'il a dû se rendre plus souvent à l'étranger pour son employeur Rolba, il lui a manqué de plus en plus le temps pour exercer sa fonction de président, si bien qu'il l’a confiée à Joe Wyss en 1991. En tant que «grand bosseur», il est toutefois resté dans l'EB pendant des années. Gutjahr se souvient également d'un «excellent fonctionnaire particulièrement loyal».

Chez lui à Wynigen, il s'est constitué au fil du temps un grand dépôt d'ustensiles pour le service d'entretien des pistes et les barrages. Quand il n'a plus pu faire tout le travail à titre bénévole parce que sa propre société commerciale, qu'il avait créée après la disparition de son employeur Rolba, ne s'est pas développée comme il le souhaitait, il a fait de plus de ses activités pour les courses suisses son métier.

Déjà très atteint dans sa santé, Jungi a dû réduire ses activités ces dernières années. Mais grâce aux amis et à la famille, où la prochaine génération d'assistants grandit déjà, le «clan des Jungi» est toujours responsable du matériel lors de nombreuses manifestations.

Armin Jungi laisse derrière lui sa femme Brigitta et leurs trois enfants Diana, Rolf et Manuela. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt.

Jungi Schumacher Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Armin Jungi avec Michael Schumacher lors du Grand Prix d'Allemagne

Lien permanent

14.07.2020 Modifications au niveau de l’armature de sécurité
Burri 04 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'armature de sécurité est un élément important dans le sport automobile

À partir du 1er janvier 2021, de nouvelles prescriptions seront applicables pour les armatures de sécurité. Bien que cela vous ait déjà été communiqué sous forme de communication de la CSN, nous souhaitons les publier ici encore une fois.

Nous disposons certes encore d’un peu de temps jusqu’au 1er janvier 2021 et au milieu de notre magazine le plus récent, nous avons publié comme d’habitude les communications de la CSN. Mais nous souhaitons malgré tout encore une fois attirer ici expressément votre attention sur une modification importante.

Elle concerne l’utilisation des armatures de sécurité. Il y est précisé qu’en raison des modifications de l’art. 253.8-Armatures de sécurité – annexe J, publiées par la FIA – une armature de sécurité homologuée par la FIA ou certifiée par une ASN sera prescrite pour tous les véhicules dont l’homologation commencera à partir du 01.01.2021 ainsi que pour les véhicules non homologués pour lesquels un nouveau passeport technique sera délivré à partir du 01.01.2021.

Le libellé exact est encore une fois annexé ci-après sous forme de fichier PDF.

Lien permanent

25.06.2020 FIA lance une étude pour mieux positionner le sport automobile
FIA Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La FIA a lancé une enquête globale

Quelle est l'importance de l'industrie du sport automobile sur le plan économique? Pour le savoir avec précision, la FIA lance une enquête mondiale. Les Suisses sont également invités à participer à l'étude.

L'autorité automobile FIA a commandé une étude mondiale pour déterminer l'importance de l'industrie du sport automobile sur le plan économique. L'objectif de l'étude est d'améliorer le positionnement du sport automobile et de tous ses acteurs à l'échelle mondiale, ce qui sera encore plus pertinent que par le passé, notamment en ces temps difficiles (mot-clé COVID-19).

L'Association Auto Sport Suisse vous invite donc à participer à cette enquête le plus nombreux possible. Plus le grand sera le nombre des pilotes, organisateurs et officiels suisses qui répondront aux questions, qui prendront environ 15 minutes, plus ils auront de chances d'exercer un impact sur le cours des choses au niveau national.

L'enquête est actuellement disponible en français, en anglais et en espagnol. Une version allemande et italienne est en cours de préparation. Le lien vers l'enquête se trouve ici.

Les principaux résultats de cette étude mondiale seront ensuite mis à la disposition du public.

Lien permanent

19.06.2020 Le nouveau magazine est en route
ASS Magazin 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Bientôt dans votre boîte aux lettres: le nouveau magazine d'Auto Sport Suisse

Ces jours-ci, le nouvel hebdomadaire d'Auto Sport Suisse va paraître. Avec la nouvelle couverture, nous souhaitons déjà susciter votre curiosité et votre envie de le découvrir. Nous vous souhaitons d'ores et déjà bonne lecture.

Nous aurions certes aimé vous proposer dans le deuxième numéro du magazine ASS 2020 le récit de plus de courses palpitantes. Mais le COVID-19 nous en a empêchés. Au lieu de comptes rendus des courses actuelles, l'article de couverture tourne autour de la question de savoir quelles conséquences le coronavirus aura sur les courses.

Mais la nouvelle édition n'est pas uniquement consacrée au virus qui nous empêche de pratiquer notre loisir préféré. Nous avons également discuté avec un ancien champion du monde de karting et continuons nos rubriques «Que fait donc?» et «One to watch».

Et puis il y a cette histoire de deux contraires: les courses automobiles et McDonald's...

Dans l'espoir de pouvoir passer complètement sous silence le coronavirus dans le prochain numéro, nous vous souhaitons une bonne lecture de ce numéro!

Lien permanent

12.06.2020 Voici comment Auto Sport Suisse va résoudre le problème des frais
Lizenzen Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Des licences délivrées par Auto Sport Suisse

Ces dernières semaines, le COVID-19 a paralysé l'ensemble du monde sportif ainsi que le karting. Pendant cette période, la question suivante s'est posée à maintes reprises: comment va être réglé le problème des frais? La direction d'Auto Sport Suisse propose désormais les solutions suivantes.

Sachant parfaitement que satisfaire tout le monde est une mission impossible, la direction d'Auto Sport Suisse s'est efforcée de prendre des décisions judicieuses et proportionnées pour gérer cette situation (de crise) difficile et pour tenir compte d'un maximum de paramètres afin d'offrir aux conducteurs une solution positive.

La pandémie a incontestablement paralysé (jusqu'à présent) une grande partie du secteur des courses en 2020. Toutes les courses de côte du championnat suisse ont été annulées par les organisateurs. Seul l'organisateur du Slalom de Drognens (26/27 septembre) maintient encore la date de la dernière course du championnat suisse des slaloms, tous les autres organisateurs ont annulé leurs projets. Avec les slaloms LOCaux prévus ainsi que d'autres manifestations (Arosa Classic Car, Bernina Gran Tourismo, etc.) en automne, de nombreux pilotes auront toutefois encore l'occasion de participer à des compétitions de sport automobile en Suisse en 2020. Les pilotes qui conduisent à l'étranger (notamment sur les circuits) ont déjà la possibilité de reprendre activement la conduite de leur véhicule. Selon toute probabilité, trois courses auront également lieu dans le secteur des rallyes et dans le championnat suisse de karting autobau et diverses séries de karting devraient également pouvoir organiser les courses prévues.

Les pilotes qui ont déjà obtenu leur licence jusqu'à présent ou qui la demanderont encore ont assuré la pérennité de l'association Auto Sport Suisse. Notre sport ne fonctionne en effet que si Auto Sport Suisse peut servir de plaque tournante entre les autorités, les organisations et les groupements d'intérêt. ASS remplit cette tâche conformément au Code civil (CC) art. 66 et suivants en tant qu'association à but non lucratif.

Lors de sa première séance après le déclenchement de la crise COVID-19, la direction a discuté de nombreux points en rapport avec la crise du coronavirus. En plus d'assurer la liquidité d'Auto Sport Suisse, une mission qui bénéficie actuellement de la plus haute priorité, on a également discuté des solutions (financières) pouvant être envisagées pour les pilotes/candidats/officiels. Bien qu'aucune disposition légale ou réglementaire ne prévoie de remboursement ou de réduction des frais dans un tel cas, la direction d'Auto Sport Suisse propose les solutions suivantes:

Redevances des pilotes d'automobiles
Tous les pilotes titulaires d'une licence LOCale (licence annuelle), d'une licence REGionale, d'une licence NATionale ou d'une licence de NAVigateur, qui ont obtenu leur licence pour l'année 2020 avant le 31 mars 2020 et n’ont pas l’utiliser (ni pour les entraînements, ni pour les Track-Days, ni encore pour les courses ou les manifestations assimilées à des courses) peuvent bénéficier des prestations ponctuelles suivantes en raison de la pandémie COVID-19:

Remboursement à 100% des frais d'assurance payés
Bon de réduction de 50% sur la redevance 2021 (selon le type de licence 2020)
Bon de réduction de 50% sur la licence de candidat privé 2021 (selon la demande 2020)

D’autres frais et des frais de licence effectives pour 2020, la contribution au fonds de sécurité ainsi que les coûts pour l’annuaire ne pourront en revanche pas être remboursés.

Les pilotes concernés recevront ces prochains jours par la poste une lettre et un formulaire de remboursement.

Redevances pour les pilotes de karting
Comme des courses à tous les niveaux de karting (Club, REGional, NATional et INTernational) sont encore annoncées et auront probablement lieu, aucun remboursement n'est pour l'instant (encore) prévu.

Frais Officiels
Pour les officiels qui ont déjà obtenu leur licence en 2020 (commissaires sportifs, directeurs de course, instructeurs), aucun remboursement n'est prévu. En cas de difficultés, la direction d'Auto Sport Suisse pourra toutefois en décider autrement sur demande.

Frais divers
Tous les autres frais (frais de calendrier, duplicata de licence, passeports techniques, modifications, etc.) restent inchangés. La réglementation selon laquelle, après le 1er septembre, les droits annuels de licence (REG-NAT-INT-NAV-Concurrents privés) et la prime d'assurance seront réduits de moitié reste applicable.

Les titulaires d’une licence INTernationale ne peuvent pas demander le remboursement des frais correspondants, car les manifestations INTernationales auront certainement encore lieu et il est par ailleurs impossible pour Auto Sport Suisse de contrôler les engagements (ou non-engagements). Un remboursement de la licence de candidat collectif est également impossible, les engagements des différents pilotes ne pouvant pas être contrôlés s’ils participent à ces courses/manifestations pouvant être assimilées à des courses /Trackdays/entraînements, car les informations correspondantes (classements, listes d’entraînements, etc.) ne sont pas envoyées à Auto Sport Suisse.

Nous vous remercions cordialement de votre engagement pour le sport automobile et le karting en Suisse et vous présentons nos meilleurs voeux de succès. Nous vous recommandons de continuer à respecter les prescriptions de la Confédération et des autorités et espérons pouvoir aborder en 2021 de nouveau une année de sport automobile « normale » et vous accueillir sur une des places de course.

Lien permanent

10.06.2020 99 ans de sport automobile dans l'optique de «Cima»
99 Jahre Motorsport Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
99 ans de sport automobile en trois volumes par Adriano Cimarosti

Grâce au COVID-19, nous sommes nombreux à disposer de plus de temps pour lire. C'est pourquoi Auto Sport Suisse vous recommande ici un livre qui ne vous décevra certainement pas.

Adriano Cimarosti, une véritable «encyclopédie ambulante du sport automobile», vous invite à un voyage personnel à travers le temps dans son nouveau livre intitulé «99 ans de sport automobile». Au premier plan, les courses de Grand Prix, mais aussi les courses d'endurance classiques, avec de courts détours dans le monde des rallyes. Les 99 ans d'histoire des courses automobiles, des débuts en 1894 jusqu'au milieu des années 90, sont racontés avec près de 900 photos exclusives et en partie inédites. Plus d'une centaine d'anecdotes de nombreuses époques viennent compléter cet ouvrage, qui est divisé en trois volumes.

«En fait, c'est ma femme Donatella qui est responsable de mon nouveau livre», dit Cimarosti. «L'idée de ce travail m'est venue lorsqu'on m'a demandé à plusieurs reprises de mettre un peu d'ordre dans mes archives. Tous mes livres, photos et documents évoquent une histoire de courses incroyablement excitantes et rapides que je souhaitais résumer dans une œuvre.»

Il en a résulté un ouvrage extraordinaire: de la simple mais aventureuse course de côte au glamoureux Grand Prix et aux courses d'endurance, le livre, divisé en trois volumes, donne un aperçu complet de 99 ans d'histoire des courses.

Cimarosti, qui a vécu son premier Grand Prix à Bremgarten à l'âge de dix ans, doit la touche personnelle du livre à son fils Arrigo. «Il m'a encouragé à plusieurs reprises à raconter des histoires de plusieurs décennies de sport automobile sous forme de courtes anecdotes.» Aussitôt dit, aussitôt fait: pendant d'innombrables heures de travail de nuit, «Cima» a mis sur papier une centaine de nouvelles amusantes.

Vendu au prix de 199 francs, la dernière œuvre de Cimarostis n'est certes pas tout à fait bon marché. Néanmoins, elle en vaut la peine. «Cima» est en effet l'un des rares témoins contemporains de cette époque. Ses histoires ne valent pas seulement la peine d'être lues, elles vous ramènent aussi à une époque où les courses avaient encore une autre signification et dont les protagonistes étaient de vraies personnalités.

L'ouvrage en trois parties peut être commandé à l'adresse électronique suivante: 99jahremotorsport@gmail.com

Adriano Cimarosti Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'auteur: Adriano Cimarosti © Arrigo Cimarosti

Lien permanent

03.06.2020 Que se passera-t-il avec les droits de licence?
Lizenzen Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Des licences délivrées par Auto Sport Suisse

Certains pilotes ont voulu savoir s'ils pouvaient se faire rembourser leurs droits de licence puisqu'ils ne pourront participer aux courses en 2020 que de manière limitée.

La direction d'Auto Sport Suisse est responsable des différentes réglementations en matière de taxes et se réunira ces prochains jours pour la première fois physiquement depuis le début de la crise. Lors de cette séance, le plan de liquidité 2020 sera examiné et les différentes options concernant les éventuels remboursements seront discutées. Toutefois, on ne sait pas encore à l'heure actuelle si une décision finale pourra déjà être prise, car les conséquences possibles pour l'année d'exploitation 2020 ne peuvent pas encore être évaluées de manière définitive en juin.

Andreas Michel, président de la Commission sportive nationale (CSN) et membre de la direction d'Auto Sport Suisse, commente ainsi cette situation pas tout à fait simple: «Ce n'est pas une nouveauté que la course automobile soit un passe-temps coûteux. Les droits de licence font partie de ce sport et servent également à maintenir en vie l'Association Auto Sport Suisse, ce qui est dans l’intérêt fondamental de tous les licenciés. Nous avons déjà fait examiner la situation juridique dans ce domaine et il n'existe fondamentalement aucun droit réglementaire ou juridique permettant d'exiger le remboursement des droits de licence. Nous avons certes intérêt à donner satisfaction aux pilotes ici dans la mesure du possible, mais si nous mettons en danger la pérennité d'Auto Sport Suisse dans ce processus, nous devrons prendre une décision dans l'intérêt de l'association et garantir la liquidité en 2020 en maintenant ces taxes. Par le passé, nous avons vu de nombreux exemples où le pilote a subi une panne de moteur majeure lors de la première course de la saison (il y avait aussi de nombreuses autres pannes de véhicules) et où la saison s'est terminée après 30 secondes. Ce pilote n'a pas été remboursé alors qu'il était en fait dans l'impossibilité de conduire.»

Les dépenses mensuelles d'Auto Sport Suisse atteignent au minimum un montant à six chiffres (assurances, loyers, salaires, taxes FIA, homologations, infrastructures, etc.) et la majorité de ces dépenses continuent à devoir être payées mensuellement, en dépit de la crise du coronavirus. Si Auto Sport Suisse veut rester solvable, il faudra veiller à ce que les fonds reçus en 2020 soient également utilisés pour payer les dépenses.

Il est certainement dans l'intérêt de toutes les parties concernées qu'Auto Sport Suisse puisse assurer sa pérennité, car – ce que différentes personnes semblent parfois l'oublier – sans Auto Sport Suisse, il n'y aurait pas de courses automobiles en Suisse. Pour que l'on puisse également à l'avenir pratiquer les courses en Suisse, notre association est aussi nécessaire que les commissaires de piste, pilotes, équipes, candidats, organisateurs, sponsors, partenaires et de de nombreuses autres personnes.

La direction mettra certainement tout en oeuvre pour contenter sous une forme ou une autre les pilotes qui ont obtenu leur licence en 2020, mais qui ne pourront participer à aucune course. Dès qu'une décision correspondante aura été prise, elle sera communiquée à tous les pilotes par les voies habituelles et d'ici là, il importe de rester calme et patient - comme cela a déjà été nécessaire ces dernières semaines et mois en 2020 en raison de la crise du COVID-19.

Lien permanent

28.05.2020 Atteignabilité Auto Sport Suisse
Hero Paint Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Grâce au relâchement du gouvernement fédéral, le retour à la normalité est également au rendez-vous au bureau d'Auto Sport Suisse. À partir du mois de juin, les visites individuelles seront à nouveau autorisées.

À partir du 1er juin 2020, les visites (individuelles) au bureau sont à nouveau autorisées. Les visiteurs doivent s'inscrire à l'avance (téléphone, e-mail) pour coordonner le moment de leur visite. Un seul visiteur peut être servi à la réception.

La procédure pour les visites est la suivante:
Inscription par tél. ou par e-mail (031 979 11 11 / info@motorsport.ch)
Se laver les mains dans les toilettes avant d'entrer dans le bureau et se désinfecter les mains après être entré
Rester derrière la vitre de secours
Respecter une distance de sécurité de 2m
Rester chez soi lorsque des symptômes de maladie apparaissent

Les visites sont possibles du lundi au vendredi, de 13 à 15 heures. Vous pouvez nous joindre par téléphone (031 979 11 11) du lundi au vendredi de 10 à 12 heures et de 13 à 15 heures.

Attention: le lundi 1er juin, le bureau sera fermé (lundi de Pentecôte)!!!

Lien permanent

28.05.2020 Gestion des délais en rapport avec le COVID-19
Fristen Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Corona ne prolonge pas la durée de vie des équipements!

Au cours des derniers jours et des dernières semaines, le bureau a constamment reçu les mêmes demandes et généralement plusieurs fois de la part des mêmes pilotes. Il semble que, outre la question des taxes, les différents délais ou leur prolongation éventuelle présentent pour les différents pilotes un grand intérêt.

Nous nous faisons donc un plaisir de commenter ci-après deux des questions les plus fréquentes concernant les délais:

Délais pour les équipements de sécurité
La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a répondu à la demande d'Auto Sport Suisse et nous a annoncé que les délais/homologations liés à la sécurité ne seront pas prolongés en raison des manifestations annulées en 2020. Cela concerne notamment les délais pour les sièges, ceintures, casques et autres équipements de sécurité, car ils ne sont pas prévus pour un certain nombre d'engagements, mais pour toute une vie. Le délai ne sera donc pas prolongé parce que l'équipement n'est pas utilisé (un pilote qui fait une pause pendant une saison ne peut pas non plus prolonger le délai prévu pour son équipement). Toutes les dates d'expiration, homologations de matériaux, certificats, informations sur les hologrammes, etc., relatifs aux équipements de sécurité restent donc valables et ne seront pas prolongés. Beaucoup de ces articles ont d’ailleurs déjà été utilisés lors de diverses courses en 2020 et il serait par ailleurs pratiquement impossible d'effectuer un contrôle, d'autant plus qu'une partie du matériel est également utilisée à l'étranger.

Dates limites de la qualification des licences
La réglementation relative à la qualification pour la licence stipule ce qui suit: «Pour obtenir une licence NAT, le pilote doit avoir préalablement obtenu au moins 4 résultats de classement dans un délai maximum de 2 ans ... ou 6 résultats de karting dans le premier tiers du classement.» Ce délai de qualification sera prolongé d'un an pour tous les cas identiques pour la délivrance d'une licence 2021, respectivement 2022, ce qui signifie que les années 2018, 2019, 2020 et 2021 compteront pour la délivrance d'une licence pour 2021, respectivement pour 2022. À partir de 2023, la validité sera rétablie à la «durée maximale de deux ans» initialement prévue, c'est-à-dire que les résultats doivent avoir été atteints en 2021 et 2022 pour obtenir la qualification pour l’obtention d’une licence pour 2023. La période de qualification pour les licences INT sera elle aussi prolongée d'un an. En 2021, les résultats des années 2018, 2019 et 2020 pourront seront donc pris en considération.

Il faudra encore différents entretiens et analyses (planification des liquidités) au sein de la direction d'Auto Sport Suisse au sujet des taxes (taxe de passeport technique, taxe de licence, etc.) Les informations sur le montant de ces frais seront disponibles à la mi-juin 2020. TOUS les pilotes titulaires d'une licence seront informés sur les décisions et mesures correspondantes.

Lien permanent

19.05.2020 Secrétariat d’Auto Sport Suisse: Heures d’ouverture Ascension

Le secrétariat d’Auto Sport Suisse sera joignable comme suit dans les jours à venir :

Mercredi, 20.05.2020, jusqu’à 15.00 heures
Jeudi, 21.05.2020, fermé
Vendredi, 22.05.2020, fermé

Dès le lundi, 25 mai 2020, nous nous tiendrons à nouveau à votre disposition aux heures d’ouverture des bureaux habituelles-corona.

Auto Sport Suisse

Lien permanent

06.05.2020 Situation actuelle dans le sport automobile et le karting suisses, information 2
Hero Paint Antidoping Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Chères/chers pilotes, Mesdames, Messieurs,

Un mois environ après sa première lettre, l’équipe de gestion de la pandémie d’ASS vous contacte pour la deuxième fois sous cette forme. Sur le site web www.motorsport.ch et sur les réseaux sociaux, nous vous fournissons par ailleurs quasiment au quotidien des informations sur les derniers développements du COVID-19 dans le domaine des courses automobiles et de karting en Suisse.

La crise du coronavirus confronte notre société et donc aussi les milieux sportifs à un défi d'une ampleur inconnue jusqu'ici. Il n'est soudainement plus question de victoire et de défaite ou encore du plaisir de pratiquer un sport, mais de questions existentielles et de préoccupations en ce qui concerne notre avenir.

En collaboration avec le groupe d'intérêt Karting, Auto Sport Suisse a élaboré un concept de protection pour pistes de karting et l'a soumis à l'Office fédéral du sport (OFSPO) pour examen. Nous supposons que ce concept sera approuvé prochainement et publié sur notre site web et sur celui de Swiss Olympic.

Jusqu'à présent, le Conseil fédéral n'a fait référence qu'aux possibilités d'entraînement dans les installations sportives et non aux manifestations ni aux installations sportives «temporaires» telles qu'une piste pour un slalom automobile, une course de côte ou un rallye.

Vous l'avez sans doute noté entre-temps: le Conseil fédéral a interdit les grandes manifestations de plus de 1000 personnes jusqu'à la fin août 2020 .

Cela donne aux pilotes, aux organisateurs et à toutes les personnes concernées un certain degré de sécurité en matière de planification. Toutefois, cela ne change rien au fait que les organisateurs de manifestations sans public seront confrontés à un énorme défi jusqu'à la fin août 2020. Les spectateurs sont en effet d'une importance capitale pour ce sport, d'un point de vue émotionnel, mais aussi financier.

Une « zone ouverte » (pas d'installation sportive, pas de zone clôturée, etc.) peut difficilement être contrôlée. Il est donc très difficile pour les organisateurs de mettre en œuvre les nouvelles exigences pour un maximum de 1 000 personnes sur place. Dans une discipline telle que le slalom, ces règlements pourront le cas échéant être respectés et également vérifiés. C'est pourquoi il peut encore subsister des possibilités d’organiser des courses malgré tout .

Il relève de la compétence des différents organisateurs de décider s'ils veulent ou non organiser leurs courses. S'ils décident de le faire, ils auront également besoin d'un concept de protection. Il appartient au canton de vérifier si les mesures sont respectées. Le canton peut donc arrêter une course si les mesures de protection ne sont pas respectées. Les concepts de protection (des exemples sont encore en cours d'élaboration par Swiss Olympic) peuvent être soumis par les organisateurs à l'Office fédéral du sport via Auto Sport Suisse.

Diverses commissions (championnats, rallye et karting) d'Auto Sport Suisse travaillent actuellement à l'élaboration de scénarios pour le restant de championnats suisses. Bien que la marge de manoeuvre disponible soit très limitée, l'objectif reste de pouvoir encore piloter autant que possible cette année. D’ici à la fin mai, nous devrions être en mesure de vous fournir des renseignements plus explicites. Actuellement, nous partons du principe que des manifestations de plus de 1 000 personnes ne seront possibles qu’à partir du 1er septembre 2020 et que les courses «plus petites» (en termes de nombre de spectateurs) ne seront pas directement concernées.

L'équipe de gestion de la pandémie et la direction s'occupent également des questions relatives aux frais pour la saison en cours. Nous ne savons pas encore quelles seront ces prochains mois les conséquences financières pour notre sport. Dès que nous aurons des réponses fiables, nous vous les communiquerons au plus vite.

Dans nos rapports quotidiens avec les pilotes, les organisateurs, les commissaires et les bénévoles, nous constatons que le moral reste fondamentalement bon. Cela nous facilite également notre tâche, parfois difficile. Une période très difficile a commencé pour les employés du bureau avec l'introduction du chômage partiel, la restriction de la disponibilité et le travail à domicile. Cependant, leur motivation reste élevée et dans leurs rapports quotidiens avec les partenaires d'échange, ils essaient constamment de trouver les meilleures solutions possible.

Tout comme les autorités, Auto Sport Suisse compte sur les sportifs motorisé pour adopter un comportement responsable sans faire preuve pour autant d’une prudence exagérée.

Chères/chers pilotes, chers concurrents, chers organisateurs, officiels et fonctionnaires - nous vous remercions cordialement de votre engagement, prudence, solidarité et aussi de votre patience dans cette situation difficile.

Nous vous présentons nos meilleurs voeux et surtout prenez soin de vous!

Avec nos salutations sportives

AUTO SPORT SUISSE

Paul Gutjahr, Président Fédération ASS
Andreas Michel, Président CSN
Patrick Falk, Directeur

Lien permanent

30.04.2020 Entretien avec Patrick Falk
Falk Patrick Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Patrick Falk, Directeur de Auto Sport Suisse © RK Photography

Bouleversé par l’épidémie de Coronavirus, le sport automobile traverse un épisode totalement inédit qui génère de nombreuses incertitudes. En tant que directeur d’Auto Sport Suisse, organe faitier du sport automobile en Suisse, Patrick Falk a commenté dans un entretien avec www.swissrally.ch la situation actuelle.

Lire l'entretien originale sur: https://swissrally.ch/patrick-falk-positif-et-determine-malgre-la-crise-sanitaire-point-de-situation-avec-le-directeur-dauto-sport-suisse-ass/

Lien permanent

29.04.2020 Avez-vous déjà abonné la newsletter mensuelle ?
Bild4 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La newsletter de Auto Sport Suisse vous tient au courant

Avez-vous déjà abonné la newsletter mensuelle de Auto Sport Suisse? Inscrivez-vous sur notre page d'accueil et vous serez toujours à jour.

Souhaitez-vous être constamment au courant de la situation la plus récente du sport motorisé suisse? Dans ce cas, Auto Sport Suisse vous propose depuis peu un nouveau service: à la fin de chaque mois, nous publierons une Newsletter en langues allemande et française. Celle-ci passera non seulement en revue le mois écoulé, mais elle vous informera également sur les dates des courses et des cours à venir.

Pour cela, il suffit de vous enregistrer avec votre prénom, nom et adresse E-mail sur le site: www.motorsport.ch/fr/contact/newsletter. Important: Ceux qui souhaitent recevoir la Newsletter en langue allemande doivent s’enregistrer sur la page d’accueil allemande. Ceux qui souhaitent la recevoir en langue française doivent s’inscrire sur la page d’accueil française.

Nous nous réjouissons de continuer à vous tenir en permanence au courant de l’actualité. La prochaine newsletter sera publié demain!

Lien permanent

25.04.2020 Mesures de protection en vue d’un assouplissement progressif
LOGO ASS CMYK Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le Conseil fédéral se penche actuellement sur la question de la reprise des activités d'entraînement « normales » des sportifs et sportives de haut niveau à partir de mai 2020. Diverses mesures de protection s’imposent à cet effet et swiss olympic ainsi que l'Office fédéral du sport (OFSPO) ont demandé l'aide des associations et des exploitants d'installations sportives.

Il ne sera pas possible de reprendre des activités sportives sans un concept de protection correspondant pour chaque discipline sportive, concept qui dont la plausibilité devra être vérifié par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et l'OFSPO.

En présence d’un concept de protection plausible, il appartiendra aux cantons respectifs de décider s'ils souhaitent rouvrir en principe leurs installations sportives. En définitive, ce sera au propriétaire de l'installation sportive de décider si celle-ci sera effectivement ouverte ou non.

Pour Auto Sport Suisse, il est notamment important que ses pilotes de karting licenciés puissent reprendre un entraînement actif sur les pistes dès que possible. Pour ce faire, les pistes privées de plein air (le karting en salle est considéré comme une activité de loisir et ne fait pas partie des contenus de formation importants) de Wohlen/AG, Lyss/BE et Locarno/TI ont développé un concept de protection et des règles de conduite sous l'égide de Reto Carigiet. Ces deux documents seront soumis par Auto Sport Suisse à l'OFSPO pour examen d'ici le 27 avril 2020 conformément aux prescriptions.

Dans ce contexte, il est également possible que le circuit de course du TCS Lignières soit progressivement ouvert au sport automobile (à des fins d'entraînement), à condition que les responsables élaborent, soumettent et respectent les concepts correspondants. De plus amples informations à ce sujet seront certainement fournies ultérieurement.

La Confédération ne se réfère qu'aux possibilité d’entraînement dans les installations sportives et non aux manifestations ni aux installations sportives «temporaires» telles qu'une piste de course pour un slalom automobile ou une course de côte ou un rallye . De nouvelles informations et réglementations sont attendues ultérieurement pour le secteur des «manifestations», et il faudra attendre en l'occurrence les prochaines dates d'information officielles du Conseil fédéral.

Lien permanent

09.04.2020 Chère communauté du sport automobile, ...

...Auto Sport Suisse souhaite à tous de joyeuses Pâques en cette période extraordinaire. Nous vous remercions de votre solidarité, et de suivre les règles de l'OFSP. Restez en bonne santé. A bientôt sur un circuit !

Lien permanent

08.04.2020 Heures d'ouverture du bureau à Pâques
Ostern Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Heures d’ouverture pendant les journées de Pâques

Dans les jours à venir, vous pourrez joindre le secrétariat d’Auto Sport Suisse comme suit :

Vendredi, 10.04.2020 fermé

Lundi, 13.04.2020 fermé

A partir du mardi, 14.04.2020, nous nous tiendrons à nouveau avec plaisir à votre disposition pendant les heures de bureau adaptées au COVID-19.

Nous vous souhaitons de joyeuses Pâques et des jours de détente, malgré la situation difficile actuelle. Restez en bonne santé !

Auto Sport Suisse

Lien permanent

30.03.2020 Situation actuelle dans le sport automobile et le karting suisse en raison du coronavirus
Hero Paint Antidoping Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Chers/chères pilotes, Mesdames, Messieurs,

Pour la première fois de notre vie, nous sommes tous confrontés à une situation que nous n'avons jamais connue auparavant. C'est pourquoi nous ne saurions vous proposer comme par magie un concept approprié. Les restrictions imposées aux manifestations par l'État s’imposaient pour contrer la propagation du coronavirus et protéger la santé de notre population.

C’est pourquoi nous lançons un appel à tous ceux qui partagent notre passion pour le sport automobile et le karting: suivez les ordres des autorités - pour votre santé et pour celle des autres. Nous vous en remercions.

Cependant, les manifestations et Auto Sport Suisse sont confrontés à de très gros défis. Les coûts persistent alors que les revenus manquent. Nous sommes aussi tous fortement touchés dans de nombreux domaines de notre vie privée – vous n'êtes notamment pour l'instant plus autorisés à pratiquer votre passe-temps favori – le sport motorisé. Nous espérons que les mesures prises à partir du 20 avril 2020 nous permettront d'estimer quand les courses pourront à nouveau avoir lieu en Suisse et dans les pays voisins.

Le championnat suisse des slaloms compte actuellement encore 4 courses à son calendrier. Le statut de championnat n'est donc plus garanti. La Commission Sportive Nationale (CSN) examinera cette situation et la procédure à suivre lors de sa prochaine séance. Le même problème se pose pour le Rallye, le Rallye Junior, les courses de côte et le karting. Dans ces championnats aussi, il faut s'attendre à d'autres annulations de manifestations et la question du statut du championnat se posera.

Ces annulations de manifestations sportives signifient que d'une part, les organisateurs ne pourront pas organiser leurs manifestations de la manière habituelle et que, d'autre part, leurs principales sources de revenus (droits d'inscription, revenus de sponsoring, revenus des spectateurs) seront perdues. Pourtant ces recettes sont absolument nécessaires pour la survie des manifestations. On peut faire valoir qu'on n'engagera pas non plus des dépenses. Mais la préparation d'une manifestation suppose un travail des mois à l'avance. Sans revenus, les trous dans les caisses seront donc inévitables.

Parallèlement, de nombreux pilotes s'abstiennent logiquement d'acheter leur licence. Lorsqu'il n'est pas possible de conduire, il n'est pas non plus nécessaire d'acheter une licence et d'engager des frais. Il en va de même pour les sponsors et partenaires qui suspendent temporairement leurs paiements en raison de la situation économique tendue ou qui n'ont tout simplement plus les moyens de les effectuer. Plusieurs pilotes ont par ailleurs déjà réglé leur licence et ne peuvent actuellement pas s'en servir. Ici aussi, la patience est en l’occurrence de mise et dès que les courses reprendront, la situation changera immédiatement pour eux aussi.

Auto Sport Suisse devra donc également compter avec une énorme perte de revenus. Contrairement à d'autres associations, qui sont principalement financées par les cotisations des membres, les cotisations versées par les clubs, les fonds des arbitres, les manifestations des équipes nationales, etc., Auto Sport Suisse dépend financièrement des courses automobiles courantes. S'il n'y a pas de courses/championnats, alors les revenus sont pratiquement inexistants ou très faibles. Le «Pandemic Leadership Staff ASS» d'Auto Sport Suisse a analysé la situation en coopération avec notre société fiduciaire et fait le constat suivant: Grâce à une gestion prudente et avisée ces dernières années, nous devrions pouvoir nous en tirer en 2020 à relativement bon compte sur le plan financier et être en mesure d'assurer des liquidités requises pour les semaines et les mois à venir.

Même si nous ne pouvons actuellement pas pratiquer la course automobile dans cette situation exceptionnelle, nous lançons un appel à tous de bien vouloir s'acquitter de leurs obligations par solidarité. Si vous avez encore des dettes envers les organisateurs, votre concurrent, Auto Sport Suisse ou d'autres institutions qui vous soutiennent dans les courses d'automobiles et de karting, réglez-les. Le paiement de ces contributions permettra de garantir la liquidité de chacun le plus longtemps possible. Si votre situation financière personnelle le permet, montrez-vous solidaire avec vos passionnés de sport motorisé, car ce sont les organisateurs, les sponsors, Auto Sport Suisse mais aussi tous les pilotes qui enrichissent votre vie sociale, qui soutiennent les jeunes talents et qui inspirent les jeunes et les moins jeunes pendant des années.

Ces derniers jours, on a également beaucoup parlé et informé sur les aides d'État. La Confédération soutient le sport suisse avec 100 millions de francs pour protéger les organisations sportives de l'insolvabilité. Sur ce montant, 50 millions de francs sont actuellement affectés au sport professionnel et 50 millions de francs à des subventions en cas de menaces existentielles pour les organisations basées sur le bénévolat et promouvant principalement le sport de masse.

C'est à ce segment qu'appartiennent précisément les courses automobiles et le karting suisse et Auto Sport Suisse a déjà adressé une demande correspondante à l'Office fédéral du sport (OFSP) et s'est engagé pour ses organisateurs et continuera à le faire.

Un groupe d'experts composé de représentants de la Confédération et de Swiss Olympic élabore les conditions et le processus afin de pouvoir apporter un soutien efficace le plus rapidement possible. Ce travail prendra quelques jours, et l'Office fédéral du sport demande de faire preuve de la patience requise.

Lien vers l'info sur le soutien à l'OFSPO: https://www.baspo.admin.ch/fr/... Dès que des informations concrètes seront disponibles auprès de l'OFSPO, les organisateurs recevront les documents correspondants.

Nous attirons ici une fois de plus votre attention sur les informations importantes suivantes:

Lien vers l’OFSP : https://www.bag.admin.ch/bag/f... L'Office fédéral de la santé publique publie quotidiennement des informations sur les derniers développements concernant le coronavirus et les mesures à prendre.

Lien vers Auto Sport Suisse: https://motorsport.ch/fr/

Le site d'information motorsport.ch sera immédiatement mis à jour en cas de changement de situation, d'annulation de manifestations, de nouvelles sur la situation générale du sport automobile et du karting, etc.

Il n’existe pour l’instant ni solutions concrètes, ni approches fiables ou une éventuelle allocation de soutien. Beaucoup de questions restent ouvertes, comme c’est le cas dans la situation générale. Dans le domaine des courses automobiles notamment, nous voulons travailler avec tous les acteurs concernés pour surmonter la situation précaire actuelle de la manière la plus positive possible. Cela ne peut se faire que si nous sommes solidaires !

Chers/chères pilotes, chers concurrents, chers organisateurs, officiels et fonctionnaires - nous vous remercions de votre attention, de votre engagement, de votre prudence, de votre solidarité et aussi de votre patience dans cette situation difficile. Puissions-nous reprendre le contrôle du virus et par conséquent de nos vies, et puissions-nous bientôt nous retrouver sur les différents circuits de course à travers le pays.

Prenez soin de vous et restez en bonne santé

Avec nos salutations sportives

AUTO SPORT SUISSE

Paul Gutjahr, Président Fédération ASS
Andreas Michel, Président CSN
Patrick Falk, Directeur

Lien permanent

23.03.2020 Atteignabilité Auto Sport Suisse
Hero Paint Autosport Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Suite à la décision du Conseil fédéral du lundi 16 mars 2020, vous ne pourrez malheureusement plus nous rendre visite dans nos bureaux (Social Distancing).

Vous pouvez nous joindre par téléphone comme suit: 031 979 11 11, Lundi - Vendredi (10h00 - 12h00 et 13h00 - 15h00).

Atteignabilité par e-mail / fax pendant 24/7: info@motorsport.ch, respectivement 031 979 11 12

Merci de votre compréhension!

Lien permanent

23.03.2020 Auto Sport Suisse présente son nouveau magazine
Cover fuer Story Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La première page de notre nouveau magazine

D'abord la page d'internet, puis le magazine: Auto Sport Suisse a remanié le magazine trimestriel de l'association. Vous devriez bientôt trouver votre exemplaire personnel de ce magazine dans votre boîte aux lettres.

Nous traversons actuellement une période vraiment difficile. Que vous allumiez la télévision, consultiez les informations en ligne, lisiez le journal ou bavardiez avec votre voisin en respectant scrupuleusement une «distance sociale» par-dessus la clôture du jardin, il n’existe pour l'instant qu'un seul et unique sujet de conversation. Lorsque nous avons commencé à remanier le magazine d'Auto Sport Suisse il y a environ trois mois, le terme Corona évoquait pour les plus jeunes d'entre nous la bière que l'on déguste en fin de la journée alors que les plus âgés songeaient plutôt à la Toyota Corona et les plus futés peut-être aux deux. Mais nous n'aurions au grand jamais imaginé qu'un virus appelé Corona pourrait un jour nous être fatal.

Or c'est notamment dans de tels moments difficiles que la variété est importante. Et l'enjeu se situe précisément là. Auto Sport Suisse n'a point voulu réinventer la roue. Trop nombreux sont en effet ceux qui y ont échoué. Il est important pour nous de contenter tant les jeunes que les personnes plus âgées. Avec notre nouveau magazine, nous cherchons à faire cet exercice d'équilibre.

Que cela signifie-t-il concrètement? Nous voulons nous rapprocher de l'air du temps. Des pistes de course, des pilotes, des officiels et des fans. Ce sont en effet eux qui donnent un visage à notre sport et ils doivent pouvoir s'identifier avec notre magazine.

Nous vous révélons d'ores et déjà que notre premier article de couverture sera consacré à un jeune Argovien qui fait fureur pendant les courses de côte. Les éditions allemande et française de ce magazine seront d'ailleurs à l'avenir strictement séparées. Il ne s'agit nullement de promouvoir de la sorte la «barrière des Rösti», mais simplement de faciliter la lecture...

Voilà, nous n'en dirons pour l'instant pas davantage! Nous espérons que notre nouvelle présentation vous plaira et nous profitons de l'occasion pour remercier Jürg Kaufmann. Il dirige le magazine depuis 13 ans et a évoqué de nombreuses histoires passionnantes grâce à ses connaissances de base étendues. Un grand merci également à l'imprimerie Glauser et à notre graphiste de achtung.be. Sans leur engagement, rien de tout cela ne serait possible!

Lien permanent

19.03.2020 Qu'adviendra-t-il maintenant des courses automobiles suisses?
Hero CH Meisterschaft Kartsport white Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Nous recevons sans cesse des demandes de renseignements sur l'avenir du sport automobile suisse. C'est pourquoi nous aimerions vous apporter ici un peu de clarté sur ce point.

Le groupe de travail qu'Auto Sport Suisse a provisoirement mis en place pour aborder le thème du COVID-19 a été appelé à prendre de nombreuses décisions au cours de ces dernières semaines et a procédé aux analyses les plus variées. Actuellement et jusqu'à nouvel ordre, le déroulement des différents championnats et séries est incertain et une information/planification concrète à ce sujet s’avère pratiquement impossible.

Tant que la situation actuelle prévaut, on peut certes réfléchir à la suite que l’on peut donner à l'organisation des championnats et prévoir des scénarios (reports, annulations, etc.). Cependant, il est actuellement impossible de faire une planification ou des déclarations fiables à ce sujet et cela d'autant moins que l'organisation des manifestations relève de la responsabilité des organisateurs locaux et ne peut être directement influencée par Auto Sport Suisse.

Actuellement, les directives et les décisions du Conseil fédéral, des cantons et des autorités ont priorité sur les règlements organisationnels et sportifs pour l'organisation de championnats et de séries. Les règlements fixent les exigences minimales pour un championnat suisse et si celles-ci ne devaient plus pouvoir être remplies, le groupe de travail provisoire ou les différentes commissions, y compris la Commission sportive (CSN), vont devoir réfléchir aux mesures à prendre.

D'ici là, on anticiperait les instructions politiques et sanitaires pertinentes et on ne ferait qu’alimenter de la sorte les spéculations. C'est pourquoi nous demandons à tous les acteurs et aux personnes impliquées dans le sport automobile et le karting de rester calmes, de prendre au besoin des décisions proportionnées et judicieuses et surtout d'accorder priorité à la préservation de la santé de leurs semblables. Le sport automobile va assurément reprendre tôt ou tard et, qui sait, peut-être même sortir renforcé de cette situation.

Lien permanent

13.03.2020 Le cours de formation pour fonctionnaires à Gollion est finalement annulé
Hero Paint Antidoping Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

L'Association Suisse des Organisateurs de Rallye (en bref AOR) vient maintenant d’annuler malgré tout son cours de formation pour fonctionnaires prévu pour demain. C’est ce que vient de confirmer à ASS l’organisateur Jean-Pascal Rey après que le Conseil d’Etat du canton de Vaud ait annoncé que les manifestations rassemblant avec plus 50 personnes seront interdites jusqu’à nouvel ordre.

«On ne sait pas encore si ce cours sera rattrapé ou s’il n’aura à nouveau lieu qu’en 2021», annonce Jean-Pascal Rey.

Lien permanent

12.03.2020 Le cours de formation pour fonctionnaires à Gollion aura lieu
Hero Paint Kalender Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Auto Sport Suisse a décidé mardi d’annuler tous le cours, formations et instructions jusqu’à la fin mars en raison du coronavirus en vue de protéger toutes les personnes des risques d’infection et de quarantaine. Toutefois, comme cela est expressément indiqué dans le communiqué publié sur la homepage, il appartient à chaque organisateur de prendre une décision correspondante pour tous les autres cours dont Auto Sport Suisse n’est pas l’organisateur.

L’Association Suisse des Organisateurs de Rallye (AOR) a pris la décision de maintenir le cours de formation pour fonctionnaires organisé par ses soins le samedi, 14 mars à Gollion. C’est ce que l’organisateur Jean-Pascal Rey a confirmé à ASS.

Le cours commencera à 7.30 heures. Ouverture des portes dès 7 heures.

Lien permanent

11.03.2020 Hommage à Michel Schaer
Schaer Michel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Michel Schaer, 1945-2020

Le jeudi 5 mars, Michel Schaer est décédé à l’âge de 74 ans après une longue maladie grave.

Schaer a fait énormément pour le sport motorisé et cela bien au-delà de la région de Fribourg. Domicilié à Villarimboud, il a été non seulement directeur de course des deux slaloms Clôture (aujourd’hui Slalom Drognens) et Romont, mais il a été également chef des pistes lors de la course de côte de La Roche-la Berra et organisateur de ces manifestations.

En dehors de son activité de directeur de course, il a également assumé la fonction de Président de la commission sportive de l’ACS Fribourg et de commissaire technique. Ses connaissances professionnelles et son engagement pour la course automobile étaient exemplaires.

Auto Sport Suisse présente à sa femme Danielle, ses enfants et ses petits-enfants, à sa famille, aux proches et à ses connaissances ses sincères condoléances.

Lien permanent

10.03.2020 ASS annule les formations et cours
Hero Anti Doping white Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le Coronavirus continue à nous tenir en haleine. Après l’annulation du coup d’envoi de la saison du Championnat suisse de karting autobau à 7 Laghi, Auto Sport Suisse a maintenant aussi pris des mesures pour les formations/cours/instructions prévus prochainement.

Le Conseil fédéral et l'Office fédéral de la santé publique OFSP ont annoncé vendredi passé au soir (6 mars) d'autres mesures en rapport avec la propagation du coronavirus. Auto Sport Suisse a également réagi aux directives renforcées et annule par conséquent tous les formations, cours et instructions jusqu’à la fin mars pour protéger toutes les personnes des risques d’infection et de quarantaine.

Ce sont concrètement les manifestations suivantes qui sont concernées:
14 mars, Formation des directeurs de course et commissaires sportifs, Egerkingen
21 mars, Formation des fonctionnaires, Büren a.A.
24 mars, Séance des organisateurs Suisse alémanique, Egerkingen
28 mars, Séminaire des commissaires techniques, Berne
31 mars, Séances des organisateurs Romandie, Gruyère

Pour tous les autres cours, notamment ceux qui ne sont pas organisés par Auto Sport Suisse, il appartient à l’organisateur correspondant de décider comment gérer la situation actuelle.

Il s’agit notamment des manifestations suivantes :
14 mars, Formation des fonctionnaires, Gollion (organisateur AOR)
23/24 mars, Cours de licence ACS, Hockenheim (organisatrice section ACS de Berne)

Il en va de même des manifestations prochaines comme par exemple la Kappelen-Trophy (organisatrice piste de karting de Lyss) du 21 mars ou du coup d’envoi du Championnat suisse des slaloms à Interlaken le 4 avril (organisatrice section ACS de Berne).

Auto Sport Suisse se réfère ici encore une fois aux directives de l’OFSP. Vous trouverez ci-après sous forme de fichier PDF la liste des autorités cantonales qui décident si une manifestation rassemblant jusqu’à 1000 personnes peut avoir lieu ou non.

Lien permanent

06.03.2020 Report du coup d’envoi du CSK autobau
7 laghi 2018 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Drapeau Rouge pour la première manche CSK autobau à 7 Laghi

Le coup d’envoi du Championnat suisse de karting autobau du 5 avril est annulé. Cette course à 7 Laghi en Italie ne pourra pas avoir lieu comme prévu en raison du risque latent du coronavirus.

Le coronavirus a donc également imposé l'annulation de la première manifestation de sport automobile dans le cadre du Championnat suisse. La première course du Championnat suisse de karting autobau à 7 Laghi en Italie ne pourra pas avoir lieu comme prévu en raison de la situation actuelle due au coronavirus. L'association Kart Sport Promotion, qui est responsable de l'organisation, a décidé, après une analyse approfondie des risques, que cette course ne pouvait pas avoir lieu près de Milan.

Il sera décidé ultérieurement si la course sera rattrapée à une date ultérieure ou si le CSK autobau 2020 ne comportera que cinq (au lieu de six) courses.

La direction d'Auto Sport Suisse soutient cette décision. Le risque d'organiser une course dans le nord de l'Italie, qui est particulièrement menacé par le coronavirus, est clairement trop grand, déclare Patrick Falk, directeur d'Auto Sport Suisse. La priorité absolue est d'exposer le moins possible les participants et le personnel au risque d'infection et de quarantaine.

Il reste à voir si les courses en Suisse (Kappelen-Trophy le 21 mars ou Slalom Interlaken le 4 avril) devront également être annulées. Auto Sport Suisse se réfère à l'article déjà publié lundi sur notre site. Il stipule notamment que les organisateurs suisses de manifestations de sport automobile doivent tenir compte des réglementations cantonales et nationales en vigueur. Nous joignons encore une fois à la présente la liste des adresses de contact.

Lien permanent

02.03.2020 Informations sur le virus Corona
Hero Anti Doping white Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le coronavirus continue de faire la une des journaux. De nombreuses manifestations sportives ont déjà été annulées. Sous peu, les manifestations de sport automobile en Suisse et celles à l'étranger qui font partie du Championnat suisse pourraient également être touchées.

Le coronavirus bouleverse le monde depuis plusieurs semaines. Il a commencé en Chine et s'est maintenant étendu à de nombreux autres pays. Entre-temps, les premiers cas ont également apparu en Suisse. Il n'est pas encore possible de prévoir les répercussions que cela aura sur les manifestations de sport automobile en Suisse ou dans les pays voisins. Les premières courses qui seraient affectées par une éventuelle annulation sont le Trophée Kappelen du 21 mars, le Slalom d'Interlaken du 4 avril et le coup d'envoi du Championnat suisse de karting CSK autobau à 7 Laghi du 5 avril.

Aujourd'hui, la situation est la suivante : le Conseil fédéral a interdit toute manifestation de plus de 1000 personnes dans toute la Suisse jusqu'au 15 mars 2020 au moins – cf. lien. Pour les manifestations de moins de 1000 personnes, les organisateurs doivent évaluer les risques avec les autorités cantonales compétentes afin de déterminer s'ils peuvent les organiser ou non. La plupart des cantons ont spécialement mis en place à cet effet des lignes téléphoniques d'urgence à l'intention des organisateurs de manifestations. Vous trouverez de plus amples informations sur les sites web des différents cantons (cf. fichier PDF ci-dessous).

Pour plus d'informations, ainsi que pour les questions et réponses concernant le coronavirus, veuillez consulter le site de l'OFSP.

Lien permanent

27.02.2020 Recherchons un responsable technique

Vous intéressez-vous au sport et notamment au sport motorisé? Avez-vous «du flair pour la technique»? Souhaitez-vous collaborer activement avec des commissaires passionnés par la technique et leur donner votre soutien sur le plan administratif? Êtes-vous tenté d’exercer une activité intéressante au sein d’une jeune association qui a le vent en poupe?

Alors vous êtes exactement la personne que nous cherchons. Nous sommes à la recherche pour notre bureau à Liebefeld/BE pour tout de suite ou au plus tard au 1er mai 2020 d’un(e) technicien(ne) pour un emploi à 100%.

Si nous avons réussi à susciter votre intérêt, nous vous prions de bien vouloir nous envoyer votre dossier de candidature d’ici au vendredi 20 mars à:

Patrick Falk
Directeur Auto Sport Suisse
Könizstrasse 161
3097 Liebefeld
falk@motorsport.ch

Vous pouvez trouver l'annonce d'emploi complète ici!

Lien permanent

13.02.2020 Abonnez-vous à notre Newsletter!
Bild4 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Vous tient au courant: la newsletter d'Auto Sport Suisse

Auto Sport Suisse continue à mettre les gaz! Dès maintenant, vous pouvez vous enregistrer sur notre nouveau site Internet pour recevoir notre Newsletter mensuelle.

Souhaitez-vous être constamment au courant de la situation la plus récente du sport motorisé suisse? Dans ce cas, Auto Sport Suisse vous propose dès maintenant un nouveau service: à la fin de chaque mois, nous publierons une Newsletter en langues allemande et française. Celle-ci passera non seulement en revue le mois écoulé, mais elle vous informera également sur les dates des courses et des cours à venir.

Pour cela, il suffit de vous enregistrer avec votre prénom, nom et adresse E-mail sur le site:

https://motorsport.ch/fr/conta... . Important: Ceux qui souhaitent recevoir la Newsletter en langue allemande doivent s’enregistrer sur la page d’accueil allemande. Ceux qui souhaitent la recevoir en langue française doivent s’inscrire sur la page d’accueil française.

Nous nous réjouissons de continuer à vous tenir en permanence au courant de l’actualité.

Lien permanent

10.01.2020 Hommage à Philippe Ecabert
Ecabert SW Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Philippe Ecabert, 1958-2020

Le sport automobile suisse est une fois de plus endeuillé. Une semaine seulement après Jean-Jacques Baume, Philippe Ecabert, un autre fonctionnaire suisse très engagé est décédé à l'âge de 61 ans.

Ecabert était commissaire technique depuis 2003 et participait chaque année à entre six à dix courses, souvent aussi en tant que responsable de la CT.

Ses compétences de mécanicien de précision ont toujours été très utiles aux commissaires techniques d'Auto Sport Suisse. «Philippe a développé lui-même de nombreux instruments de mesure ou les a réparés s'ils étaient défectueux», explique Heinz Waeny, président de longue date de la CT, membre du comité technique d'Auto Sport Suisse et compagnon d'Ecabert. «Nous avons toujours apprécié son travail consciencieux et son grand engagement. Il nous manquera beaucoup, notamment à la communauté francophone du sport automobile.»

Ecabert, qui s'est également fait un nom en tant que restaurateur de voitures historiques, était originaire de Neuchâtel. Lui-même n'a pas participé à des courses automobiles, mais en tant que mécanicien passionné, il a soutenu de nombreux pilotes, dont son fils Ludovic dans ses engagements dans le championnat suisse des slaloms.

Ecabert, domicilié à Grône, a dirigé jusqu'à la fin le garage Sud à Granges (VS) spécialisé dans la marque Citroën. Il laisse derrière lui deux enfants, sa « fille de cœur « et cinq petits-enfants. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses amis.

La cérémonie funèbre a eu lieu dans le cercle familial le plus proche.

Lien permanent

08.01.2020 Hommage à Jean-Jacques Baume
Baume Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jean-Jacques Baume, 1940-2019

Peu avant la fin de l'année, le 28 décembre, Jean-Jacques Baume, l'un des chefs instructeurs les plus expérimentés de l'ACS, est décédé à l'âge de 79 ans après une longue maladie.

Baume était diplômé en génie mécanique et a suivi une formation complémentaire en sciences de gestion et en cybernétique aux États-Unis. De retour à Bâle, sa ville natale, il a travaillé avec succès en tant que conseiller en gestion indépendant dans le domaine de l'ingénierie financière. Ses passe-temps étaient entre autres le ski et la course automobile.

En tant que pilote de course, Baume a rejoint l'Ecurie Basilisk en 1985. Il a acquis ses premières expériences en slalom. Il a célébré ses plus grands succès en 1994 en remportant le championnat de club sur une Honda Civic et la troisième place des voitures de série dans le championnat suisse derrière le champion Daniel Hadorn et le vice-champion René Lüthi. Sur le tard, lorsque ses occupations professionnelles ont quelque peu diminué, il a également participé activement à des courses d'endurance.

En tant qu'instructeur en chef et membre du Comité de formation, Baume était très estimé de tous. Des messages clairs, formulés dans un ton poli, mais aussi ferme, ont toujours été sa marque de fabrique. «À l'occasion des nombreux cours que nous avons suivis ensemble et de nos rencontres, j'ai toujours été fasciné par la passion que Jean-Jacques vouait à la course automobile», se souvient son compagnon de longue date, Andreas Michel, président de la CSN. «Sa famille partageait cette passion pour la course et il s'y est consacré encore à fond comme instructeur dans ses dernières années, même si sa santé était déjà fragile.»

Baume laisse derrière lui deux filles et trois petits-enfants. Auto Sport Schweiz présente à sa famille, ses proches et ses amis ses sincères condoléances.

Lien permanent

23.12.2019 Hommage à Daniel Fausel
Fausel Daniel 2018 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Daniel Fausel, 1945-2019 © Kaufmann

Le samedi 14 décembre, la course automobile suisse a perdu une icône avec Daniel Fausel (73). Tout au long de sa vie, ce Romand s'est engagé dans le sport automobile. Quelques jours avant sa mort, Fausel était encore à Paris au Conseil Mondial. On l’y a confirmé pour une autre période dans ses nombreuses fonctions internationales.

Dans les cercles de course, Fausel était considéré comme une véritable encyclopédie ambulante. Personne ne connaissait les règlements aussi bien que lui et personne ne les a fait respecter aussi systématiquement que lui. On comprend certes que cela ne lui ait pas valu que des amis. Néanmoins, il prenait toujours à coeur les préoccupations des pilotes et des organisateurs. Franz Tschager, ancien champion de la montagne qui a accompagné longtemps Fausel lors de nombreuses courses en Europe, l'a bien exprimé dans ses condoléances: «Daniel a toujours eu une oreille ouverte pour nous, les pilotes et il a toujours cherché à trouver la meilleure solution possible à un problème.»

La carrière de Fausel dans le sport automobile s'étend sur plus d'un demi-siècle. En 1966, en tant qu'employé de commerce, il occupe un poste de secrétaire au sein du service technique de l'ACS, l'autorité sportive de l'époque. Son amour de la course et la véritable passion que Daniel lui a vouée lui ont ouvert presque toutes les portes. Bientôt, il était devenu impensable de se passer de Fausel en termes de connaissances spécialisées, même s'il n'avait pas eu de formation technique. Il a toujours misé sur la formation sur le tas et intériorisé cette devise jusqu'à la fin.

Daniel a acquis une expérience pratique de la course à la fin des années 60 en tant que pilote et copilote dans des rallyes suisses. De 1970 à 1997, Fausel a également été chronométreur au niveau national et international. Au début des années 80, sa renommée s'est étendue bien au-delà des frontières suisses. En tant que chronométreur en chef, il n'a pas seulement été en action lors du dernier Grand Prix de Suisse de Formule 1 à Dijon en 1982, il a également assuré le chronométrage des courses de F1 à Hockenheim et Zeltweg.

Afin de préparer l'avenir, un soutien plus large de la souveraineté sportive s'imposait. Avec la création d'une association indépendante de sport automobile, soutenue par diverses parties intéressées, cet objectif a été atteint en 2004.

Le passage à une nouvelle association détenant la souveraineté sportive a demandé beaucoup d'énergie et Fausel a joué un rôle important à cet égard. Dans sa nouvelle fonction de directeur, il a contribué de manière significative au succès de l'organisation. C'est à lui que l'on doit en grande partie le fait que l'organisation, le financement et le personnel d'Auto Sport Suisse sont assurés.

La Fédération automobile internationale FIA a également bénéficié à maintes reprises du savoir-faire de Fausel au cours des dernières décennies - que ce soit en tant que commissaire sportif, président de la commission d'homologation ou en tant que membre de divers groupes de travail et de diverses commissions dans le domaine des voitures de tourisme ou du sport GT.

Paul Gutjahr est une personne qui a pu accompagner Daniel Fausel pendant des décennies. L'ancien commissaire de course de la FIA avait fait la connaissance de Fausel au milieu des années soixante-dix dans sa fonction de président sportif de la section bernoise. Jusqu'à la mort de Fausel, ils étaient étroitement liés et pas seulement par la course. «Daniel était comme un frère pour moi», dit Gutjahr. «Depuis que je suis devenu président de la CSN en 1980, le contact est devenu de plus en plus étroit. La fondation d'Auto Sport Suisse nous a vraiment soudés.»

Au nom d'Auto Sport Suisse, Patrick Falk, directeur depuis 2010 et donc successeur de Fausel auprès d'ASS, déclare: «Avec Daniel, nous avons non seulement perdu un véritable expert de la course, mais aussi un ami fidèle et un grand promoteur.»

Lien permanent

22.12.2019 Secrétariat d’Auto Sport Suisse – Heures d’ouverture
Nissan Leaf Christmas tree Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Auto Sport Schweiz vous souhaite joyeuses fêtes

Le secrétariat d’Auto Sport Suisse sera fermé dans la période entre Noël et Nouvel An. Vous pourrez nous joindre avant et après les jours de fête comme suit :

Lundi, 23.12.2019, ouvert jusqu’à 15.00 heures
Lundi, 06.01.2020 ouvert dès 08.00 heures

Ensuite, nous nous tiendrons à nouveau à votre disposition aux heures d’ouverture des bureaux habituelles.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et une bonne et heureuse nouvelle année 2019!

Auto Sport Suisse

Lien permanent

Associés

Équipementier