• Newscenter

09.11.2020 7 Laghi: Deux pilotes ont réussi à inverser la tendance
Elia Spernadio vs Ekaterina Luescher Ok Junior c Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La décision sur le titre: Sperandio #448 dépasse Lüscher #411 © Eichenberger

Un temps magnifique, une piste de course sensationnelle et des duels palpitants – la finale du championnat suisse de karting autobau à 7 Laghi a permis de clore en beauté une saison de sport automobile pas tout à fait normale.

Avec seulement quatre manifestations au lieu de six en raison de la pandémie de coronavirus, le Championnat suisse de karting autobau de cette année a été plus court que prévu. Néanmoins, la course de 7 Laghi, près de Pavie en Italie, a constitué une scène grandiose pour les courses finales. 77 pilotes étaient au départ, cinq nouveaux (ou anciens) champions ont été désignés le dimanche après-midi : Sergio Koch (Super Mini), Elia Sperandio (OK Junior), Savio Moccia (X30 Challenge Switzerland), Nathan Neuhaus (OK Senior) et Nicolas Rohrbasser (KZ2).

Trois des cinq nouveaux champions étaient déjà en tête avant la finale en Italie. Savio Moccia a eu la meilleure position de départ dans la catégorie X30 Challenge Switzerland. Ce pilote de Lyss (BE) était venu sur place avec 40 points d'avance sur Yoshindo Baumgartner et 46 points sur Dany Buntschu. Aucun de ces deux derniers n'a connu un week-end optimal sur la piste de 1256 mètres, de sorte qu'après la victoire de Moccia lors de la première course préliminaire, la décision était pratiquement déjà prise. Avec la deuxième place de la deuxième manche (derrière Michael Müller), le champion de l'année dernière a ensuite remis cela. «Bien que Yoshindo et Danny aient eu des problèmes, j'ai dû me battre beaucoup pour obtenir le titre», a déclaré Moccia. «Mais je suis content d'avoir réussi et d'avoir défendu le titre.» Après un accident, celui qui est déjà quadruple champion suisse n'a eu aucune chance de remporter une autre victoire en finale. C'est Tanja Müller, qui, comme Moccia, a pris le départ de la course en tant que concurrente privée sur un châssis KR qui l’a raflée. Buntschu a obtenu la deuxième place du championnat. La troisième place est allée à Baumgartner.

Nathan Neuhaus s'est lui aussi vaillamment défendu à 7 Laghi. Le pilote jurassien qui l'année dernière a encore couru contre Moccia dans la catégorie X30, s'est montré très nerveux et a géré avec confiance son avance de seulement quatre points. Bien que le nouveau senior n'ait pas pu fêter une nouvelle victoire, les troisième, troisième et septième places ont suffi pour l'emporter finalement sur Patrick Näscher avec sept points d'avance. «J'ai pris la tête en finale, mais je n'ai plus eu de puissance au deuxième tour», a déclaré M. Neuhaus. La raison: une bougie d'allumage mal fixée a entraîné des défaillances. Mais Neuhaus n'a pas abandonné. «Je suis retombé en queue du peloton et je me suis battu pour remonter à la 7e place, ce qui a suffi finalement pour remporter le titre.» Il a manqué à Näscher sept points pour remporter le titre. Le pilote du Liechtenstein a dû renoncer à prendre le départ à Mirecourt et a failli renverser la vapeur avec une course en moins. Cependant, une victoire dans la course préliminaire, et deux deuxièmes places dans la deuxième manche et dans la finale (derrière Alain Baeriswyl) n'ont pas suffi. Le troisième du championnat était Mattia Banella. Alessio Fagone a vécu un week-end qu'il faut vite oublier. Le pilote de Tony Kart, deuxième au classement général, a été disqualifié lors de la première manche en raison d'un volume non conforme.

Nathan Neuhaus Champion OK Senior c Weibel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le nouveau champion Ok Senior Nathan Neuhaus © Weibel

Nicolas Rohrbasser n'a pas non plus pu être rattrapé à 7 Laghi. Après deux deuxièmes places lors des qualifications (à chaque fois derrière son poursuivant André Reinhard), le leader des karts à changement de vitesse avait encore onze points d'avance sur le rapide Bernois, qui a misé cette année sur un châssis de l'ex-pilote de Formule 1 Ralf Schumacher. Jusque-là, Rohrbasser n'avait pas été satisfait de sa vitesse. «ça ne marche pas vraiment», a déclaré le Romand de grande taille. «Je dois adopter une tactique de combat pour éviter d'être doublé.» Même en finale, Reinhard a défié à plusieurs reprises Rohrbasser. À un moment donné, il y a eu un contact, ce qui a fait tomber Reinhard à la fin du groupe, Rohrbasser a gagné et remporté le titre. «C’était un rude travail», a constaté le fer de lance de Spirit Racing. «Et la finale a été assez folle. Typiquement KZ2 en somme. Mais je suis ravi d’avoir remporté le titre.» Le Tessinois Marco BellancLa s’est adjugé la troisième place du championnat.

Ekaterina Lüscher a perdu la tête du classement général lors des dernières courses. L'Argovienne a encore pu tenir bon face au champion de l'année dernière lors du premier tour préliminaire grâce à sa deuxième place derrière Elia Sperandio et aux deux points de bonus pour la pole position. Mais lors de la deuxième manche et de la finale, Sperandio fait pencher la balance en sa faveur avec deux autres victoires. Le jeune Saint-Gallois, qui effectue cette semaine encore trois jours d'essais dans la voiture de Formule 4 de Jenzer Motorsport, s'est montré satisfait: «Je suis bien sûr fier que l'équipe KartBox.ch ait pu défendre le titre. Les courses se sont déroulées parfaitement et j'ai toujours réussi à distancer les autres de quelques mètres et à rafler la victoire.» Lüscher a dû se contenter de la troisième place en finale. Le coéquipier de Sperandio, Lyon Mathur, qui s'est amélioré au cours de la saison, a assuré une « double victoire.» Mais cela n'a pas été suffisant pour remporter la troisième place du championnat. C'est Dario Cabanelas qui l'a raflée.

Le combat pour le titre le plus excitant a probablement été livré par les Super Mini. Parmi les plus jeunes sur place (8-12 ans), c’est Tiziano Kuzhnini qui a mené avant la finale avec 155 points devant Sergio Koch (149) et Matt Corbi (143). Mais en fin de compte, c'est Koch qui a triomphé grâce à trois troisièmes places et aux trois points de bonus pour le tour de course le plus rapide. La 2e place est allée à Kuzhnini (10 points derrière), la 3e place à Hector Gerling (11 points derrière), la 4e place à Corbi (14 points derrière Koch). Déjà après la première course, il était évident que le championnat aurait aussi pu se terminer autrement. Lors de la première course, Kuzhnini, le pilote Spirit, a écopé du troisième zéro de cette saison. «Cette fois, la bougie d'allumage a sauté», a déclaré Kuzhnini alors que la chaîne de son kart a sauté à Mirecourt et qu'il a été disqualifié à Wohlen. «Devenir champion est une sensation épatante», a annoncé le nouveau champion Sergio Koch. «C’est mon premier titre en karting et cela a été une aventure palpitante. Nous savions déjà après Wohlen que la décision ne tomberait sans doute seulement dans la dernière course. Et c’est exactement ce qui s’est produit.» L'homme du jour (à part de Koch) a été Hector Gerling. Le pilote zurichois s’est déchaîné et a remporté trois victoires de course en évinçant de la sorte encore Corbi du podium général.

Start Super Mini c Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La décision concernant les Super Minis a été extrêmement serrée © Eichenberger

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier