• A vos marques, prêt, partez

Les dernières nouveautés

06.04.2020 Beat Wyssen: «Il nous faut attendre la décision de la CSN»
Beat5 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Beat Wyssen: L'organisateur du Trofeo Abarth

Les annulations du championnat suisse des slaloms touchent non seulement la Suzuki Swiss Racing Cup, mais aussi l'Abarth Trofeo. L'organisateur Beat Wyssen commente pour Auto Sport Suisse la situation actuelle.

Comme la Suzuki Cup, le Trofeo Abarth est également touché par les annulations dans le cadre du Championnat suisse des slaloms. Qu'est-ce que cela signifie pour vous?
Beat Wyssen:
L'annulation des slaloms est naturellement regrettable, mais dans la situation actuelle, elle est parfaitement compréhensible. Il est capital à présent que nous respections tous les mesures recommandées par l'OFSP.

Combien de courses sont nécessaires dans l'Abarth Trofeo pour que le championnat puisse faire l'objet d'un classement?
Notre règlement ne définit pas le nombre de courses de slalom nécessaires pour un championnat. Nous devons donc attendre et voir ce que la CSN décide et, au besoin, nous devrons adapter le règlement.

En supposant que la saison commence les 20/21 juin à Romont : combien de participants se sont déjà inscrits dans les trois catégories Abarth?
Actuellement, il y a deux inscrits dans la catégorie Abarth, quatre dans la catégorie Biposto et cinq dans la catégorie Corsa. Nous avons eu des contacts avec certains pilotes, mais aussi avec des personnes qui s'intéressaient à une nouvelle Abarth et qui voulaient participer au Trofeo Slalom Abarth. Toutefois, dans la situation actuelle, il s’est avéré que les gens ont d'autres priorités que les loisirs et l'achat d'une voiture.

Mais peut-on toujours s'inscrire?
Oui, on peut toujours s'inscrire et nous sommes heureux de chaque nouveau pilote d'Abarth. On peut s'inscrire à l'adresse suivante: https://www.abarthtrofeoslalom... Il n'est pas rare qu'au début de la saison, peu de pilotes soient inscrits. C'était déjà le cas ces dernières années. Mais ensuite, d'autres sont sans cesse venus s'y ajouter – surtout en Suisse romande.

Et que faut-il pour participer au slalom du Trofeo Abart?
Pour participer, il faut une Abarth, un permis de conduire de catégorie B valide, une combinaison de course, des chaussures fermées et bien sûr un casque de course reconnu (norme FIA). On a également besoin d'une licence de course dans la catégorie REG (licence de pilote invité), qui coûte environ 30.- CHF. L'inscription au slalom du Trofeo Abarth est gratuite. Le personnel d'Abarth Trofeo Slalom peut mettre à disposition des pilotes quelques combinaisons de course et des casques.

Foto Slalom Chamblon 2019 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'Abarth Trofeo 2019 lors du Slalom à Chamblon

Lien permanent

03.04.2020 Le Rallye du Chablais annulé
2019 05 RDCH 068a Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La prochaine annulation: Le Rallye du Chablais n'aura lieu que en 2021

Les organisateurs du Rallye du Chablais ont décidé: Le rallye prévu pour la fin du mois de mai, n'aura pas lieu avant 2021. Ainsi, le calendrier des rallyes 2020 (à ce jour) ne comporte que trois événements.

La propagation du coronavirus sera à l'origine de la prochaine annulation. Le Rallye du Chablais, qui aurait dû avoir lieu du 28 au 30 mai, ne sera plus organisé avant 2021. Cela a été annoncé ce matin par l'organisateur sous la direction d'Eric Jordan.

Dans une communiqué de presse l’organisateur écrit: «Durant cette crise sanitaire, les priorités sont ailleurs. Malgré les nombreux investissements mis en œuvre depuis des mois par l’équipe bénévole, nous estimons que cette décision est responsable et conséquente.»

«En effet, l’organisation d’un tel évènement nécessite une mise en œuvre opérationnelle dès le début avril. Etant donné la situation actuelle et son évolution, les conditions ne sont bien évidemment pas réunies pour mener à bien l'édition 2020.»

Le calendrier du championnat suisse des rallyes ne comprend plus (à ce jour) que trois rallyes: 26/27 juin Rallye du Tessin, 3-5 septembre Rallye du Mont-Blanc et 15-17 octobre Rallye du Valais.

Lien permanent

02.04.2020 Suzuki Swiss Racing Cup: trois courses pour un championnat
Juerg Naef2 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chef des relations publiques chez Suzuki: Jürg Naef © Jürg Streun

Quatre slaloms sont déjà annulés pour cause de COVID-19. Les coupes de marques suisses sont également concernées. ASS a voulu savoir de Jürg Naef, chef des relations publiques Suzuki, quelles répercussions ces annulations auront sur la Suzuki Swiss Racing Cup.

Les quatre annulations dans le Championnat suisse des slaloms touchent aussi la Suzuki Swiss Racing Cup. Que cela signifie-t-il concrètement pour vous ?
Jürg Naef: C’est naturellement pénible, car nous nous étions déjà réjouis énormément de voir commencer la saison et tel est naturellement encore plus le cas des pilotes. Maintenant, le coup d’envoi de la saison est malheureusement reporté et nous espérons simplement pouvoir encore participer à quelques courses pendant cette saison.

Combien de participants se sont inscrits pour la saison 2020 ?
45 inscriptions, soit un nombre encore plus élevé qu’en 2019.

Quelle est la composition du groupe en 2020 ?
Une grande majorité des conductrices et des conducteurs de 2019 se sont à nouveau inscrits et c’est naturellement le cas de tous ceux qui ont fait partie des leaders de la saison passée. Le seul qui fait exception à cette règle est Christian Zimmermann – il se chargera à partir de cette saison de la coordination sur place, contrôles techniques y compris. C’est pourquoi il ne peut naturellement plus participer lui-même à la course. Mais quelques nouveaux pilotes sont également venus nous rejoindre et cela nous réjouit énormément.

Avez-vous prolongé le délai d’inscription en raison des annulations pour cause de coronavirus ?
Non, car tous auraient dû être prêts pour le début de la saison– mais nous pouvons encore accepter de nouvelles inscriptions.

Avec une course à Anneau du Rhin le 29 août, la Suzuki Swiss Racing Cup arriverait à un total de cinq courses (situation actuelle). Cela est-il suffisant pour un championnat ?
Selon le règlement, il faut au moins trois résultats pour le championnat; le minimum est donc de 3 courses.

Pourrait-on envisager pour les courses qui auront effectivement lieu un autre mode de course et une autre attribution des points pour compenser les courses annulées ?
Actuellement, ce thème n’est pas d’actualité et le règlement est en réalité déjà en vigueur. Si nous pouvons effectuer trois courses, on n’y apportera aucun changement.

Es-tu déjà en mesure d’évaluer l’impact que cette situation exceptionnelle aura sur la Suzuki Swiss Racing Cup 2021 ?
Sous réserve que le coronavirus ne soit plus d’actualité en 2021 et que la saison puisse se dérouler normalement, cette situation ne devrait pas avoir un grand impact sur la prochaine saison. Nous engagerons toutefois en 2021 la nouvelle Swift Hybrid. Cela signifiera que les conductrices et conducteurs devront changer de véhicule. Mais nous allons certainement élaborer une offre attrayante pour leur faciliter ce changement. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour donner de plus amples informations à ce sujet. Nous le communiquerons en fin de saison dans le cadre de l’aperçu préalable de la saison 2021.

Muzzarelli Interlaken Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le champion Suzuki 2019: Marcel Muzzarelli © Suzuki

Lire la semaine prochaine: Voici ce que pense Beat Wyssen, organisateur de l’Abarth Trofeo, de la situation actuelle.

Lien permanent

31.03.2020 Bernina Gran Turismo maintient sa date
L1006111 20190930 1641512889 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'Ensign N177 de Clay Regazzoni lors du Bernina Gran Turismo 2019

Dans une période où un nombre sans cesse croissant de manifestations de sport motorisé doit être annulé, il y a fort heureusement aussi de temps à autre de bonnes nouvelles à signaler. Tel est notamment le cas de la course Bernina Gran Turismo.

La situation des courses automobiles suisses au 31 mars est la suivante: les quatre premiers slaloms sont annulés. Le coup d'envoi du rallye à la mi-avril avec le Critérium Jurassien ainsi que le début de la saison de karting n'auront pas non plus lieu pour cause de COVID-19. Tel est également le cas de la traditionnelle course de côte de Reitnau à la fin du mois de juin qui est reportée à 2021.

Le point de la situation en ce qui concerne la course de côte de Hemberg aura également lieu cette semaine. Cependant, selon le chef du Comité d'organisation Christian Schmid, on ne fera qu'échanger les points de vue sur la situation actuelle lors d'une séance. La décision définitive d'organiser ou non la course ne sera pas prise. Nous attendrons le 19 avril pour voir comment le gouvernement fédéral envisage la situation.» Les organisateurs du Rallye du Tessin suivent la même stratégie. Le patron du Tessin, Max Beltrami, a récemment déclaré à Auto Sport Suisse qu'il déciderait à la mi-avril de la marche à suivre.

Les organisateurs de la course Bernina Gran Turismo (17-20 septembre) ont annoncé dans une brève déclaration qu'ils poursuivent la planification. «Pour l’instant, nous partons du principe que la course Bernina Gran Turismo 2020 se déroulera sans aucune restriction. C'est pourquoi nous poursuivons comme d'habitude tous les préparatifs nécessaires.»

Comme pour l'Arosa ClassicCar, les inscriptions pour la course Bernina Gran Turismo sont également ouvertes. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.bernina-granturismo.com

À cette occasion, nous aimerions également faire référence au livre de photos récemment publié. Sur 112 pages, on a rassemblé sous le titre «Bernina Gran Tursimo – Edition photo 2014-2019» les meilleures prises de vues des années passées de sept photographes. Vous trouverez également l'adresse où commander ce livre et de plus amples informations sur le magazine sur le site web.

Lien permanent

30.03.2020 Lukas Eugster: «Je m’étais tellement réjoui de voir arriver la nouvelle saison!»
Eugster Lukas Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Lukas Eugster: La saison aurait commencé à Interlaken ce week-end

C’est en 2918 que Lukas Eugster s’était inscrit au Championnat suisse des slaloms. Il s’était tellement réjoui à l’avance d’aborder la nouvelle saison. Mais maintenant, seul le coronavirus sait quand ce coup d’envoi aura réellement lieu.

«C’est vraiment désolant», constate Lukas Eugster. «Je m’étais tellement réjoui de voir arriver la nouvelle saison.» Mais comme tout le monde, ce pilote âgé de 30 ans de Herisau devra faire preuve de patience. «Après l’annulation de Bure, nous avons encore quatre courses au programme. J’espère vivement que celles-ci pourront au moins avoir lieu. Il n’est finalement pas si important de savoir si ces courses seront encore considérées comme un championnat ou non. Il existe certainement des solutions. Le principal est que nous puissions encore participer à quelques courses.»

Eugster a investi beaucoup de temps et de travail dans sa voiture comme c’est le cas de beaucoup de ses collègues du sport motorisé. «Je ne veux pas entrer dans les détails», dit-il. «Mais nous sommes certains qu’avec notre Ligier, nous avons fait un grand pas en avant. De plus, il s’agit de la première saison avec la même voiture que l’année précédente. Jusqu’ici, je devais chaque année faire de nouvelles expériences. Cette année, je pourrai tabler sur les expériences accumulées en 2019.» Eugster regrette le report du coup d’envoi de la saison pour cause de COVID-19, mais aussi pour une autre raison: «Nous aurions pu voir quelques innovations intéressantes à Interlaken ou au plus tard à Frauenfeld. Je pense notamment aux voitures GP3 de Hängärtner et de Bosshard. Cela promettait d’être intéressant.»

Mais tout l’espoir n’est pas perdu. Conformément à la situation actuelle, la saison commencera les 20/21 juin à Romont. Espérons simplement que cette date sera maintenue. D’ici là, Eugster passera ses loisirs avec des courses virtuelles à domicile. Ce n’est certes pas comparable, «mais cela aide à affuter ses réactions et à rester dans le coup».

On ne sait pas encore si Eugster, qui a été deuxième au classement général du Championnat de la montagne junior en 2017, va participer aussi à une course de côte ou deux si la saison des slaloms est raccourcie. «Pour l’instant, nous allons attendre pour voir», constate ce pilote suisse oriental qui travaille chez Mercedes. «Le slalom a priorité. Je suis certain que nous pourrons encore courir.» Eugster entrevoit une autre alternative dans ce qu’on appelle les Track-Days. Lukas en avait déjà organisé en 2019 «pour le fun». «Ma Ligier offre une place pour un passager. Nous avons déjà fait de bonnes expériences avec cela l’année précédente.»

Mais en définitive, ce ne sont que les courses réelles qui comptent. Eugster et consorts les attendent avec impatience.

Lien permanent

Associés

Équipementier