• A vos marques, prêt, partez

Les dernières nouveautés

05.03.2021 Un nouveau livre de Siffert sera bientôt publié
Siffert 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le nouveau livre de Siffert sera publié ce mois-ci

Le 24 octobre marque le 50ème anniversaire de la mort de Jo «Seppi» Siffert. Un livre qui sera publié ce mois-ci commémore l'un des plus grands pilotes de course suisses de tous les temps.

Jo Siffert a donné à la Suisse un véritable boom des courses dans les années 60. Siffert était proche des gens, venait d'un milieu modeste et, en tant que Fribourgeois, il était aussi proche des Suisses francophones que des Suisses germanophones. Siffert était un héros que l'on pouvait toucher, un ambassadeur que la Suisse a rarement vu.

L'auteur Jean-Marie Wyder, qui a déjà fait sensation avec des ouvrages tels que «Les Suisses au Mans» et "Les pilotes suisses de F1», compare même Siffert à Roger Federer, probablement le joueur de tennis le plus célèbre du monde aujourd'hui et le plus grand ambassadeur de son sport et de la Suisse. C'est pourquoi Wyder a basé son dernier ouvrage «Il s'appelait Siffert, Jo Siffert – His name was Siffert, Jo Siffert» précisément sur ce rôle d'ambassadeur. Le livre suit Siffert dans ses aventures (oui, c'était encore des aventures!) dans les 17 pays où il a couru.

Ce volume riche en photos (610 photos sur 432 pages) est un véritable hommage au 50e anniversaire de la mort de Siffert. Et il ne fera pas que ravir les fans inconditionnels de Siffert. Dans des moments comme celui-ci, après tout, chacun d'entre nous aime se délecter un peu du passé.

«Il s'appelait Siffert, Jo Siffert – His name was Siffert, Jo Siffert» sera publié à la mi-mars. Et peut déjà être précommandé dès maintenant sur www.lespilotessuissesdef1.ch au prix de 111 CHF (plus frais de port).

«Il s'appelait Siffert, Jo Siffert – His name was Siffert, Jo Siffert», par Jean-Marie Wyder, ISBN 978-2-8399-3057-4, 432 pages, 610 photos, publié par Turbo Editions, textes en français et en anglais.

Wyder Siffert Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'auteur Jean-Marie Wyder (à droite) montre aussi la vie privée de Siffert

Lien permanent

02.03.2021 Annulation du stage de formation à Hockenheim
ACS Bern Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le cours de formation de l'ACS Berne à Hockenheim est annulé

L'ACS Berne a annulé ses cours de formation/conduite à Hockenheim et Interlaken prévus pour le mois de mars. Une fois de plus, la réglementation relative à la pandémie de Corona est à blâmer.

Dans un bref message, l'ACS Berne a annoncé aujourd'hui que le cours de formation de Hockenheim (22/23 mars) ainsi que le cours de conduite sportive d'Interlaken (27 mars) n'auront pas lieu. La raison de l'annulation est bien connue....

«Nous regrettons de ne pas pouvoir diffuser de meilleures nouvelles et vous remercions d'en prendre note», déclare l'ACS Berne.

La prochaine formation est prévue pour le début du mois de septembre. Pour plus d'informations, consultez le site www.fahrkurs.ch

Lien permanent

02.03.2021 Müller chez Rosberg, Delétraz avec WRT
Mueller Nico Spa Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Nico Müller brandit le drapeau suisse dans le DTM

Bonnes nouvelles de deux pilotes suisses: Nico Müller continue à courir au DTM, Louis Delétraz participe aux European le Mans Series pour l'équipe belge WRT.

La Suisse est représentée de nouveau dans diverses séries de courses de haut niveau cette année. Deux pilotes ont annoncé aujourd'hui leurs programmes de course pour 2021.

Tout d'abord, il y a Nico Müller, qui participe aussi au Formule E, continuera également à piloter au DTM. Cependant, ce n'est plus pour l'ABT (comme il l'a fait ces cinq dernières années), mais pour l'équipe Rosberg, pour laquelle Müller a couru pendant deux ans à ses débuts au DTM.

«Je suis très heureux de retourner dans l'équipe Rosberg et de revenir au DTM en 2021», déclare Müller. «Aller à la chasse aux titres avec une Audi R8 LMS au début de la nouvelle ère avec une réglementation technique adaptée me motive beaucoup.»

Louis Delétraz a trouvé un nouveau défi. Le Genevois, qui a passé les quatre dernières années à courir en Formule 2, passera à l'équipe belge WRT et disputera l’European Le Mans Series 2021 dans une voiture LMP2.

«Je suis très heureux de pouvoir conduire pour WRT», a déclaré Delétraz. «Et surtout avec ce line-up (Robert Kubica et Yifei Ye, éd.). Pour moi, ce sera un grand pas en avant dans ma carrière.»

Deletraz Louis 03 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Louis Delétraz a déjà fait ses expériences en sport d'endurance en 2020

Lien permanent

28.02.2021 Podium pour Mortara, premiers points pour Müller
Mortara Edoardo Riad 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le drapeau suisse sur le podium: Mortara a terminé deuxième dans la première course

Le début de la saison de Formule E en Arabie Saoudite ressemblait à un tour de montagnes russes du point de vue des Suisses. Pour Edoardo Mortara en particulier, les deux premières courses étaient un cocktail d'émotions humaines...

Edoardo Mortara n'oubliera pas de sitôt le e-Prix de l'Arabie Saoudite. Pour de bonnes et de mauvaises raisons. Le Genevois a été l'homme de la première course, vendredi. De la quatrième place sur la grille, l'ancien pilote de DTM et l’ancien champion de F3 s'est hissé à la deuxième place à la fin. Sa manœuvre sur la longue ligne droite était particulièrement impressionnante. Là, «Edo» a dépassé deux voitures à la fois. Cependant, il n'était pas tout à fait à l'aise avec la situation: «J'ai 34 ans et je suis le père d'une jeune fille. Quand je suis dans la voiture et que je dois faire des manœuvres comme ça, mon cœur s'arrête.»

Le cœur de Mortara s'est également arrêté samedi. Lors d'une tentative de départ de course ordinaire, le pilote chevronné ne pouvait soudainement plus freiner et a accéléré tout droit. Heureusement, l'impact dans les barrières Tecpro à environ 140 km/h s'est terminé en douceur. «Il y a eu un retard d'un peu moins de 50 g à l'impact», a déclaré Mortara, qui est retourné sur la piste en bonne santé après un bref séjour à l'hôpital. Cependant, le départ espéré n'a pas eu lieu lors de la deuxième course. La voiture de Mortara n'était pas encore prête à temps.

Mueller Nico Riad 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Enfin! Les premiers points pour Nico Müller

Le week-end de Nico Müller a également connu des hauts et des bas. Le pilote du Dragon s'est qualifié pour le Super-Pole vendredi et était assez énervé après. La raison: son meilleur tour a été annulé à cause des drapeaux jaunes. «Cela n'a pas beaucoup de sens dans un contre-la-montre individuel», a déclaré Müller. «Soit on annule complètement, soit on laisse faire et compte le tour.» La 21e place dans la première course après être parti de la dernière ligne a naturellement été une grande déception pour le pilote bernois.

Lors de la deuxième course, Müller a ensuite eu la chance de son côté. Une fois de plus, il a réussi à atteindre le Super-Pole. Et sans une petite erreur de conduite, il aurait probablement été sur la première ligne de la grille. Müller est donc parti de la sixième position, a bénéficié d'une ou deux pénalités après la course et a marqué ses premiers points en Formule E en tant que cinquième.

Pour une fois, Sébastien Buemi n'a pas marqué de points. Le pilote habituellement fiable n'a pas répondu à ses attentes lors de la première course, partant de la 17e place et terminant à la 13e. L'homme d'Aigle s'est attaqué à la deuxième course à partir de la 8e place sur la grille, mais il a fini dans le mur. «Ce fut un week-end de course décevant. J'étais septième quand j'ai fait une erreur. C'est dommage car la vitesse était en fait assez bonne.»

Les victoires à Riyad sont allées à Nyck de Vries (NL) et à Sam Bird (GB).

Buemi Sebastien Riad 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Sébastien Buemi a frappé le mur dans la deuxième course

Lien permanent

25.02.2021 Jasin Ferati: de la Formule 4 à la Formule 3
Ferati Jasin F3 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jasin Ferati disputera la Formule 3 Regional en 2021

Jasin Ferati (17 ans) s'aventure en Formule 3 et participera à la Formule Regional en 2021 pour l'équipe Monolite Racing. Les points forts du nouveau championnat sont les courses de Monaco et de Barcelone dans le cadre de la Formule 1.

Après sa première année chez Jenzer Motorsport en Formule 4, le passage à la Formule 3 est la suite audacieuse mais logique de la carrière de course de Jasin Ferati. La Formula Regional by Alpine, née de la fusion de l'Eurocup Renault et de l'ancienne Formula Regional, est une plateforme idéale pour les jeunes pilotes ambitieux. Les voitures utilisées sont les voitures de course de Formule 3 T-318 de Tatuu, des moteurs turbo de 1,8 litre d'Alpine avec 270 ch et des pneus Pirelli. Dix événements avec deux courses chacun sur les circuits de Formule 1 sont prévus, y compris des participations aux Grands Prix de Monaco et d'Espagne.

Ferati rencontrera des visages familiers du karting et des journées de Formule 4 en tant que pilote de l'équipe italienne Monolite Racing – entre autres, la Suisse romande Léna Bühler. «Je suis très enthousiaste à l'idée de faire des essais à Imola à la mi-mars. Le fait que je connaisse bien cette circuit est rassurant», déclare le natif de Winterthur, qui est sur le point de terminer son apprentissage. «Je pense aussi qu'il est bon que vous ne puissiez pas vous entraîner avec ces voitures de course à volonté, mais seulement dans le cadre des journées d'essai limitées. Ainsi, tout le monde a les mêmes conditions quand ça commence enfin.»

La première course du nouveau F3 Regional aura lieu les 24 et 25 avril à Spa-Francorchamps.

Lien permanent

Associés

Équipementier