• Ça va être officiel ici

Les dernières nouveautés

26.01.2023 Attention à la peinture du casque!
Patrick Kraehenbuehl 03 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Il y a des directives à respecter pour peindre un casque © Archives Krähenbühl

De nos jours, un casque personnalisé est devenu «monnaie courante», même dans le sport amateur. Mais attention! L'utilisation inappropriée de peintures et de solvants peut compromettre les performances de sécurité du casque.

Dans le cadre des efforts constants de la FIA pour améliorer continuellement la sécurité, l'autorité suprême du sport automobile exige des participants aux compétitions inscrites au calendrier sportif international de la FIA qu'ils portent un casque approuvé par la FIA. En règle générale, le casque fait partie de l'équipement de sécurité que les participants aiment personnaliser. Il est toutefois important qu'ils s'assurent que la performance de sécurité d'un casque homologué ne soit pas compromise par une personnalisation.

Cette règle de sécurité concernant les casques s'applique également à tous les casques homologués actifs qui sont utilisés lors de courses en Suisse ou lors d'événements inscrits au calendrier suisse d'Auto Sport Suisse (ASS).

La forme la plus courante de personnalisation des casques est la peinture. Il convient de noter que la couleur correspond à la coque du casque et aux matériaux absorbant l'énergie (également appelés doublure du casque) et qu'elle peut nuire à l'effet protecteur si le mauvais type ou la mauvaise méthode d'application est utilisé.

L'article 1.6 «Casque – Décoration» du chapitre III «Équipement du pilote» de l'annexe L du Code sportif international (ISG) stipule que les modifications ne peuvent être effectuées que conformément aux instructions du fabricant du modèle de casque concerné. Cette règle s'applique également aux casques qui ne sont plus homologués par la FIA, mais qui peuvent encore être utilisés dans le sport automobile suisse conformément à la liste des casques du chapitre VII-B – Application des mesures de sécurité de l'ASJ.

L'utilisation inappropriée de peinture entraîne l'annulation de l'homologation FIA. Il est de la responsabilité du participant de s'assurer que toute décoration de son casque est faite en accord avec les directives du fabricant. Ces directives sont généralement incluses dans le manuel d'utilisation du casque, publiées sur le site web du fabricant du casque et disponibles directement auprès du fabricant sur demande. Les officiels de la FIA et/ou de l'ASN peuvent refuser un casque s'il a été mal adapté (par exemple, si les officiels de la FIA et/ou de l'ASN voient des traces de peinture sur la doublure du casque ou des signes indiquant que le matériau absorbant l'énergie a été retiré et remis en place, le casque peut être refusé lors de l'inspection).

Points importants concernant la peinture du casque:

  • Vérifiez toujours les directives du fabricant du casque ou, en cas de doute, contactez le fabricant avant de peindre le casque afin de vous assurer que vous suivez ses recommandations.
  • Assurez-vous que l'intérieur du casque est entièrement protégé en scellant soigneusement TOUTES les ouvertures, car les vapeurs de peinture peuvent également endommager la doublure intérieure (mousse absorbant l'énergie) du casque.
  • En règle générale, il est recommandé d'utiliser une peinture acrylique ou polyuréthane séchant à l'air MAIS chaque produit de peinture doit être conforme aux recommandations du fabricant du casque.
  • Avant de peindre, retirer toute la quincaillerie de l'extérieur du casque, comme la pince M6 du casque 8858-2010 et les vis de fixation de la visière, et s'assurer que les ouvertures sont correctement scellées. (Remarque: le terminal du casque M6 avec l'homologation 8858-2002 ne peut pas être retiré et doit être correctement recouvert).
  • Couvrez toutes les parties non amovibles et les pièces mobiles.
  • La couleur choisie doit être difficilement inflammable.

Évitez:

  • Ne retirez en aucun cas les éléments permanents du casque, tels que la mousse absorbant l'énergie, les joints en caoutchouc, la jugulaire, les rivets de fixation, etc. (Remarque: Il est strictement interdit de retirer la mousse à absorption d'énergie ou les joints en caoutchouc, car ils sont solidement fixés au casque. Les joints en caoutchouc garantissent l'étanchéité de la visière et le bon fonctionnement du mécanisme d'ouverture de la visière.)
  • Exposer le casque à des températures élevées (c'est-à-dire qu'il est interdit d'exposer le casque à une source de chaleur supérieure à 50°C / 122°F).
  • Enlever le revêtement d'origine du casque appliqué par le fabricant.
  • Peindre des parties de la visière et/ou du mécanisme de la visière.
  • Exposer le casque à des solvants chimiques ou à leurs vapeurs.

Pour de plus amples conseils, nous vous renvoyons volontiers au spécialiste: Patrick Krähenbühl de www.pa-design.ch

Patrick Kraehenbuehl 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Patrick Krähenbühl fabrique depuis des années des casques personnalisés pour des pilotes nationaux et internationaux © Archives Krähenbühl

Lien permanent

18.01.2023 Encouragement du sport national à partir de 2023
Sportfoerderung Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Voici comment se présentera le financement du sport national à partir de 2023

Avec le remplacement de la Société du Sport-Toto (SST) par la Fondation suisse pour l’encouragement du sport (FSES), un nouveau chapitre concernant le soutien financier du sport suisse a commencé le 1er janvier 2023. En tant qu'association Auto Sport Suisse, nous ne voulons pas vous priver du communiqué de presse officiel de FSES.

De 2023 à 2026, la Fondation suisse pour l’encouragement du sport versera chaque année au sport suisse une contribution de base de 60 millions de francs et des contributions pour des domaines d’encourage-ment spéciaux de 15 millions au maximum. Jusqu’à présent, l’octroi de contributions au sport national reposait sur des décisions prises par la Société du Sport-Toto (SST) d’entente avec la Loterie Romande et Swisslos.

La loi sur les jeux d’argent a contraint les cantons à adapter leurs législations cantonales et la convention intercantonale sur la surveillance, l’autorisation et la répartition du bénéfice des loteries et paris. Tous les cantons ont adhéré au nouveau concordat sur les jeux d’argent au niveau suisse (CJA), entré en vigueur le 1er janvier 2021. Celui-ci crée, sur le plan juridique, une séparation claire entre l’organisme commun (politique) et l’accomplissement des tâches opérationnelles.

Avec la Conférence spécialisée des membres de gouvernements concernés par les jeux d’argent (CSJA), les cantons disposent d’un organe qui représente leurs intérêts communs. À l’avenir, la CSJA décidera du montant destiné au sport national et des priorités pour son utilisation. Afin que l’organe de répartition des fonds dispose d’une certaine indépendance par rapport à la politique, une fondation indépendante de droit public, la «Fondation suisse pour l’encouragement du sport (FSES)», a été créée pour la répartition des fonds. De plus amples informations sont disponibles sous www.fses.ch

Lien permanent

17.01.2023 La bonne tenue à des conditions spéciales
Das richtige Outfit Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Tu es licencié chez Auto Sport Suisse ou tout simplement fan de sport automobile et de karting et tu souhaites t'habiller en conséquence ? Tu peux le faire maintenant à un prix promotionnel spécial !

Que dirais-tu d'une nouvelle veste softshell pour te tenir chaud par tous les temps ? Ou peut-être un polo classique en coton pour les jours ensoleillés ?

Nous vidons notre stock et nos vêtements ERIMA sont actuellement disponibles à des conditions spéciales absolument réduites. Tu trouveras plus d'informations dans le flyer ci-joint.

Nous nous réjouissons de ta commande !

Délai de livraison 14 jours | Les articles commandés peuvent également être retirés au secrétariat d'Auto Sport Suisse | dans la limite des stocks disponibles

Lien permanent

06.01.2023 Annuaire «Rennsport Schweiz» à gagner
RENNSPORT SCHWEIZ 2022 Coverfree Foto Daniel Reinhard Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Auto Sport Suisse tire au sort un exemplaire de «Rennsport Schweiz» © Reinhard

«Rennsport Schweiz» est l'ouvrage de référence sur le sport automobile dans notre pays. Auto Sport Suisse met en jeu un exemplaire de ce livre récemment paru.

C'est l'ouvrage de référence par excellence du sport automobile suisse: «Rennsport Schweiz» (ISBN 978-3-909191-82-7) offre tout ce que le cœur des coureurs suisses peut désirer. La dernière édition de 2022 résume le sport automobile suisse sur 320 pages. Outre le sport automobile national avec les courses de côte, les slaloms, les rallyes et le karting, les pilotes suisses qui participent dans les séries de courses internationales ne sont pas oubliés. La partie statistique avec tous les résultats des courses nationales ainsi que des tableaux de championnat détaillés est également d'une valeur inestimable.

En exclusivité pour vous, chers lecteurs et fans de motorsport.ch, Auto Sport Suisse a mis de côté un exemplaire. Pour le gagner, vous n'avez pas besoin de faire grand-chose, mais tout de même un peu. Si vous répondez correctement aux cinq questions, vous pouvez envoyer le mot clé avec la mention «Rennsport Schweiz» à eichenberger@motorsport.ch. Le gagnant ou la gagnante sera tiré(e) au sort le 31 janvier parmi tous les envois corrects.

Pour ceux qui préfèrent la voie classique, il est bien sûr possible d'envoyer une carte postale.
Auto Sport Suisse
mention: «Rennsport Schweiz»
Könizstr.161
3097 Liebefeld

La voie juridique est exclue. Le gagnant (ou la gagnante) sera informé(e) par écrit. La contre-valeur du prix en nature ne sera pas versée en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée.

Bild 1 NEW Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Question 1: Quels sont les deux pilotes de montagne suisses que l'on voit sur cette photo ?
a) Roger Schnellmann et Eric Berguerand (lettre solution S)
b) Marcel Steiner et Robin Faustini (R)
c) Frédéric Neff et Reto Meisel (T)

Bild 2 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Question 2: Quel pilote de slalom (et de montagne) ne veut pas être bousculé?
a) Jürg Ochsner (U)
b) Martin Bürki (E)
c) Manuel Santonastaso (I)

Bild 3 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Question 3: Quel pilote de rallye suisse regarde par la fenêtre?
a) Ivan Ballinari (F)
b) Jonathan Michellod (R)
c) Mike Coppens (K)

Bild 4 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Question 4: De quel circuit de karting, sur lequel se déroulent des courses de championnat suisse, s'agit-il ici?
a) Kerpen-Manheim (D)
b) Franciacorta (B)
c) Wohlen (G)

Maserati Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Question 5 : Combien de pilotes suisses participeront à la FIA Formule E en 2023?
a) Trois (O)
b) Deux (E)
c) Aucun (U)

Lien permanent

03.01.2023 Informations sur la liste des produits dopants 2023
Hero Anti Doping white Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Comme chaque année à la même époque, Auto Sport Suisse souhaite attirer l'attention sur le thème du dopage en 2023. La liste actualisée est disponible sur le site de la fondation Swiss Sport Integrity.

Le dopage dans le sport automobile est rare. Les cas où des pilotes de course ont été convaincus de dopage se comptent sur les doigts des deux mains. Parmi les exemples les plus connus figurent les ex-pilotes de Formule 1 Tomas Enge, Tarso Marques et Franck Montagny. Ainsi que les pilotes de moto Anthony West, Noriyuki Haga et Andrea Iannone. Malgré tout, le sujet ne doit pas être pris à la légère.

L'association Auto Sport Suisse s'engage sans réserve pour un sport sans dopage, soutient la prévention du dopage et entretient une collaboration active avec la fondation Swiss Sport Integrity. Un respect conséquent des règles antidopage protège les athlètes, la fédération et l'ensemble du sport automobile. La direction de l'ASS attache une grande importance à ce que les athlètes, les chefs d'équipe et le personnel d'encadrement médical connaissent les règles et s'engagent pour un sport de course propre.

Afin de clarifier la situation, Auto Sport Suisse publie ici encore une fois les faits les plus importants sur le thème du dopage; voir aussi à ce sujet: https://www.sportintegrity.ch/...

Qu’entend-on par «dopage»?
Pas seulement la présence de substances interdites dans le corps, mais également sa possession, le refus de se soumettre à un contrôle ou le non-respect de l’obligation de renseigner (whereabouts) sont interdits au sens du Statut concernant le dopage de Swiss Olympic. Pour en savoir plus: www.sportintegrity.ch/fr/statut

Les athlètes portent la responsabilité!
La Strict Liability (responsabilité objective) constitue la base de la prévention antidopage. Elle stipule que les sportives et les sportifs sont seuls responsables qu’aucune substance illicite ne puisse pénétrer dans leur corps et qu’aucune méthode interdite ne soit utilisée. Pour en savoir plus: www.sportintegrity.ch/fr/droitsetobligations

Toujours vérifier les médicaments!
Avant d’absorber des médicaments, les athlètes sont toujours tenus de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de substances interdites. Global DRO fournit des informations sur les médicaments facilement accessibles – il suffit d’aller sur www.sportintegrity.ch ou d’utiliser l’application mobile. Télécharger maintenant: www.sportintegrity.ch/medicaments

Risque de dopage – Suppléments nutritionnels!
Les compléments et les suppléments alimentaires peuvent contenir des substances interdites. La prise de ces substances implique donc un risque de violation involontaire des règles antidopage. Afin de réduire ce risque, il est recommandé de faire preuve d’une grande prudence dans le choix des produits. Pour en savoir plus: www.sportintegrity.ch/fr/supplements

Contrôles antidopage – voilà comment les choses se passent!
Les contrôles antidopage peuvent être effectués à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Les athlètes ont le devoir de répondre aux convocations de contrôle et de se conformer aux instructions du personnel de contrôle. Pour en savoir plus: www.sportintegrity.ch/fr/deroulement

L’AMA a décidé que la substance tramadol (un puissant analgésique) serait interdit en compétition selon la liste des interdictions l’année prochaine, c’est à dire à partir de 2024. Il est important pour les athlètes de savoir que, à présent, certaines fédérations sportives interdisent déjà le tramadol dans leur règles médicales (p. ex. l’UCI dans toutes les disciplines cyclistes). En cas de doute, nous sommes à votre entière disposition pour répondre à vos questions à l’adresse med@sportintegrity.ch

Lien permanent

Associés

Membre de

Équipementier