• Ça va être officiel ici

Les dernières nouveautés

17.09.2020 Hommage à Hans Rudolf Wittwer
Hans Rudolf Wittwer Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Hans Rudolf Wittwer (1938-2020)

Le 3 septembre, Hans Rudolf Wittwer, un ancien grand du sport automobile suisse qui a célébré de nombreux succès, notamment en tant que propriétaire d'une écurie de course, est décédé. Wittwer a commencé – comme beaucoup d'autres – comme pilote de course. A partir de 1970, il a conduit une Minelli-Abarth, puis une Brabham F2, mais la force de Wittwer n'a pas forcément été la course elle-même. Il s'est plutôt fait un nom en tant qu'excellent mécanicien. Il a donc fondé la société Racing Motor Service (plus tard Wittwer Racing), qui engageait des voitures de course pour les clients et/ou s'occupait de leurs voitures. Parallèlement aux commandes de ses clients, Wittwer a été également importateur de marques de voitures de course anglaises telles que l’Argo, la Reynard ou la Tiga.

L'un de ses pilotes les plus célèbres était Herbert Müller qui, en 1977/78, a effectué plusieurs courses Interséries sur une March 75 S pour Wittwer Racing. Wittwer a ensuite fêté son grand succès au championnat suisse en 1980, lorsque la «Wittwer-March», qui a depuis été modifiée et s'appelle finalement la WMP 5, a remporté le titre chez les voitures de sport dans les mains de Max Welti. En 1984 et 1986, Wittwer Racing a de nouveau atteint le sommet. Cette fois, le pilote régulier Rolf Kuhn remporte la victoire chez les voitures de sport sur une Tiga Sports 2000.

Jürg Kaufmann, journaliste, photographe et membre de la CSN, se souvient: «J'étais responsable des sports chez Peugeot à l'époque et nous lui avons donné l'ordre d'engager une Peugeot 405 dans le championnat suisse des voitures de super tourisme.» Avec succès! Bernard Thuner a remporté le titre dès le premier coup, et Rolf Kuhn a fait de même en 1995. Et en 1997, Johnny Hauser a remporté le troisième titre STW pour Wittwer Racing sur une ancienne 405 d'usine. «Cette fois, cependant, sans le soutien de Peugeot Suisse», constate Kaufmann.

En 1999 et 2000, Wittwer Racing est de nouveau en tête du classement. Avec Daniel Hadorn, le propriétaire de l'écurie de course saint-galloise a remporté deux fois de suite la Coupe Mazda sur une MX-5. À l'époque où il travaillait pour Mazda, Wittwer a également développé des kits de tuning pour les voitures routières pour l'importateur, car l'activité de course rapportait de moins en moins. Cependant, sur le plan commercial et financier, cette expérience s'est soldée par un échec et un Wittwer frustré a dû finalement liquider sa société.

Wittwer a changé d'activité et a travaillé comme instructeur de plongée pendant quelques années, un passe-temps qu'il pratiquait depuis longtemps déjà.

Wittwer laisse derrière lui son épouse Annemarie, une fille et deux petits-enfants. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à sa famille, aux proches et aux amis du défunt. La cérémonie funéraire aura lieu le vendredi 18 septembre, à partir de 14 heures, dans l'église de Tübach.

Screenshot 2020 09 17 Kerenzerbergrennen 1970 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Wittwer 1970 sur sa MInelli-Abarth © kerenzerbergrennen.ch

Lien permanent

03.09.2020 L'édition de septembre de notre magazine est annulée
ASS Magazin Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Les deux premiers numéros du nouveau magazine ASS 2020

Le nouveau magazine d'Auto Sport Suisse a déjà paru deux fois cette année. Le troisième numéro, qui est généralement publié en septembre, ne sera pas publié cette année en raison du coronavirus.

Le coronavirus et ses répercussions ont provoqué un arrêt quasiment total de la course automobile suisse en 2020. Outre le Championnat de la montagne, le championnat des slaloms et des rallyes a également dû être annulé. Seul le championnat suisse de karting autobau peut être organisé en 2020, sous réserve de mesures de protection strictes.

L'annulation de nombreuses courses a également entraîné la suspension d'un numéro du magazine de notre association. Cela signifie que la prochaine version imprimée du magazine «Auto Sport Suisse» ne paraîtra pas avant la mi-décembre.

Nous espérons pouvoir compter sur votre compréhension et nous nous réjouissons de vous surprendre à nouveau avant Noël avec un nouveau numéro et des sujets inédits.

Lien permanent

19.08.2020 Hommage à Jürg Baer
Juerg Baer Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jürg Baer (1938-2020)

Jürg Baer, un autre fonctionnaire suisse très engagé, est décédé en juillet. Né à Olten, Baer a commencé le sport automobile vers 1960. En tant que pilote de la «Scuderia Basilea» (membre depuis 1961), il a participé à des slaloms nationaux et à des courses de côte sur une Simca Rally, Opel Kadett, NSU TTS et Renault Gordini.

Dans les années 70, Baer a travaillé quelques années comme chronométreur pour l'ACS avant de suivre à nouveau le cours de licence à Hockenheim en 1986. Dans la période qui a suivi, il a participé à diverses courses de côte et de circuit avec des voitures de série dans les groupes N, N-GT et A.

A partir de 2000, Baer s'est concentré sur la formation continue en tant que fonctionnaire. À ce titre, il a occupé diverses fonctions, du commissaire de piste au chef de section en passant par le directeur de course. Baer a participé à de nombreuses courses de côte et slaloms en Suisse, mais il a également suivi constamment les courses sur circuit à Hockenheim ou à Dijon et les manifestations classiques comme la course de côte du col de Klausen.

Baer est décédé à l'âge de 82 ans. Il laisse derrière lui deux fils: André et Patrick. Ce dernier a hérité de son père son enthousiasme pour la course automobile et participe au championnat de side-cars IDM. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt.

Juerg Baer Opel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jürg Baer lors d'un slalom dans les années 60 sur Opel Kadett

Lien permanent

22.07.2020 Hommage à Armin Jungi
Armin Jungi Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Armin Jungi (1946-2020)

Le 9 juillet dernier, Armin Jungi, ancien président de l'Equipe Bernoise, est décédé à l'âge de 74 ans après une longue et grave maladie.

Armin Jungi a été actif en tant que fonctionnaire à partir de 1968. Il a été élu président de l'Equipe Bernoise en 1985, fonction qu'il a exercée jusqu'en 1991. «Je ne voulais pas vraiment devenir président», a déclaré Jungi plus tard. «Mais ils m'ont persuadé, et je ne l'ai jamais regretté.» Contrairement à la plupart de ses prédécesseurs, Jungi n'a jamais participé lui-même à des courses., Armin Jungi s'était plutôt fait un nom en tant que responsable de la piste. «Je me souviens encore qu'en 1982, il a organisé des cloches de vache pour les trois premiers au Grand Prix de Suisse à Dijon», dit Paul Gutjahr, compagnon de longue date de Jungi et membre de la direction d'Auto Sport Suisse.

Sous l'égide de Jungi, l'équipe bernoise a connu une croissance massive. Sans négliger les pilotes actifs, le nouveau président a également voulu faire plaisir aux autres membres en élargissant la gamme des manifestations de divertissement par exemple. Lorsqu'il a dû se rendre plus souvent à l'étranger pour son employeur Rolba, il lui a manqué de plus en plus le temps pour exercer sa fonction de président, si bien qu'il l’a confiée à Joe Wyss en 1991. En tant que «grand bosseur», il est toutefois resté dans l'EB pendant des années. Gutjahr se souvient également d'un «excellent fonctionnaire particulièrement loyal».

Chez lui à Wynigen, il s'est constitué au fil du temps un grand dépôt d'ustensiles pour le service d'entretien des pistes et les barrages. Quand il n'a plus pu faire tout le travail à titre bénévole parce que sa propre société commerciale, qu'il avait créée après la disparition de son employeur Rolba, ne s'est pas développée comme il le souhaitait, il a fait de plus de ses activités pour les courses suisses son métier.

Déjà très atteint dans sa santé, Jungi a dû réduire ses activités ces dernières années. Mais grâce aux amis et à la famille, où la prochaine génération d'assistants grandit déjà, le «clan des Jungi» est toujours responsable du matériel lors de nombreuses manifestations.

Armin Jungi laisse derrière lui sa femme Brigitta et leurs trois enfants Diana, Rolf et Manuela. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt.

Jungi Schumacher Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Armin Jungi avec Michael Schumacher lors du Grand Prix d'Allemagne

Lien permanent

14.07.2020 Modifications au niveau de l’armature de sécurité
Burri 04 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'armature de sécurité est un élément important dans le sport automobile

À partir du 1er janvier 2021, de nouvelles prescriptions seront applicables pour les armatures de sécurité. Bien que cela vous ait déjà été communiqué sous forme de communication de la CSN, nous souhaitons les publier ici encore une fois.

Nous disposons certes encore d’un peu de temps jusqu’au 1er janvier 2021 et au milieu de notre magazine le plus récent, nous avons publié comme d’habitude les communications de la CSN. Mais nous souhaitons malgré tout encore une fois attirer ici expressément votre attention sur une modification importante.

Elle concerne l’utilisation des armatures de sécurité. Il y est précisé qu’en raison des modifications de l’art. 253.8-Armatures de sécurité – annexe J, publiées par la FIA – une armature de sécurité homologuée par la FIA ou certifiée par une ASN sera prescrite pour tous les véhicules dont l’homologation commencera à partir du 01.01.2021 ainsi que pour les véhicules non homologués pour lesquels un nouveau passeport technique sera délivré à partir du 01.01.2021.

Le libellé exact est encore une fois annexé ci-après sous forme de fichier PDF.

Lien permanent

Associés

Équipementier