• Ça va être officiel ici

Les dernières nouveautés

02.12.2020 Remise des prix officielle Karting 2020
DSC 0007 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Remise des prix officielle Karting 2020
Remise des prix SIM Racing · Pilotes internationaux

La remise des prix officielle karting de la saison 2020 aura lieu le samedi, 06.03.2021 à MEILENSTEIN (Langenthal). À cette occasion festive, les champions suisses de SIM Racing et les pilotes de renommée internationale seront également honorés.

Bien sûr, nous devons continuer à respecter les règlements actuels de la Corona et, pour le moment, il ne serait malheureusement pas possible d'organiser l'événement. Nous espérons donc sincèrement que les mesures seront un peu assouplies d'ici mars 2021 et que nous aurons l'occasion de tenir la remise des prix comme prévu. Les invitations pour l'événement seront envoyées aux invités au cours de la nouvelle année.

Nous nous réjouissons de clôturer la saison 2020 à cette occasion et vous souhaitons à tous de bonnes fêtes et surtout une bonne santé.

Auto Sport Suisse

Lien permanent

18.11.2020 Calendrier provisoire 2021
Hero Kalender Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le calendrier provisoire pour la saison de courses 2021 est désormais établi. La nouvelle année de sport automobile 2021 commencera par le Critérium Jurassien les 16 et 17 avril.

Toutefois, les courses ne sont pas encore toutes inscrites et on ignore encore comment la situation de la pandémie du coronavirus va évoluer. Cependant, un calendrier provisoire pour la saison 2021 fait déjà battre plus fort le cœur des pilotes de course.

La saison commencera par la course du Critérium Jurassien qui est prévue les 16 et 17 avril. Le premier slalom est prévu pour le week-end du 24/25 avril à Frauenfeld et la saison des courses de côte commencera les 5 et 6 juin avec le retour de celle de La Roche-La Berra.

En comparaison à l'année dernière, les courses suivantes ne sont pas encore inscrites au calendrier : Slalom d'Interlaken, Slalom de Bure, Slalom de Chamblon et course de côte Ayent-Anzère.

Lien permanent

16.11.2020 Information de la Commission disciplinaire
Hero NSK Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

L'organisation d’une série de courses par l'association Swiss Legends Racing entraîne des sanctions. La Commission disciplinaire a examiné attentivement le cas et a pris une décision la semaine dernière.

Selon la décision de la Commission disciplinaire (CD) du 11 novembre 2020, l'association Swiss Legends Racing a organisé des compétitions non reconnues conformément à l'art. 2.1.5 du CSI, notamment les 17-18 juillet 2020 (courses 1 et 2), les 07-08 août 2020 (courses 3 et 4) – tous deux sur le Circuit de Bresse (F) – et le 10 octobre 2020 (course 7) à Chenevières (F). Les différentes prises de position n'ont pas permis à l'association de se disculper, car ni Auto Sport Suisse, ni les préfectures responsables de ces compétitions en France, ni la Fédération française des sports automobiles FFSA n'ont été informées de ces compétitions. L'association concernée a refusé par écrit et oralement toute subordination à la juridiction de l'association ASS en sa qualité d’ASN et elle ne reconnaît pas la CD comme une juridiction interne de cette association. Conformément à l'article 1.2.1 du CSI, la FIA a élaboré le Code Sportif International (CSI) pour donner une forme équitable et ordonnée à la pratique du sport. Les personnes ou groupes de personnes organisant ou participant à une compétition est tenu de connaître les statuts et règlements de la FIA et le règlement national et de s'y soumettre sans réserve (art. 1.3.1 CSI).

Dans le cas présent, l'association accusée a effectué une série de neuf courses en 2020, dont cinq n'ont été ni enregistrées ni publiées dans un calendrier. La série de courses en tant que telle a été approuvée par décision de la CSN du 5 février 2020, conformément à la réglementation et aux conditions correspondantes (calendrier). Les représentants de l'organisation de l'association accusée sont eux-mêmes titulaires d'une licence depuis des années en tant que conducteurs, candidats et/ou officiels (directeur de course, etc.). Ils connaissent donc les règlements et les exigences en vertu desquels une série peut être organisée.

La CD note que, comme cela est signalé plus haut, ces cinq courses n'ont pas été inscrites au calendrier suisse ou français, ce qui n'a pas empêché l'organisation accusée d'effectuer cinq courses chronométrées pour lesquelles une grille de départ a été mise en place et un classement a été établi, y compris une cérémonie de remise de prix/coupes. Le classement et les photos de la cérémonie de remise des prix, y compris le rapport de course, ont ensuite été publiés sur le site Internet de l'accusée, sur son profil Facebook et dans le magazine «Autosprint». Conformément à l'article 2.1.5.a et b du CSI, ces cinq courses sont donc des «compétitions non reconnues». Elles ne peuvent par conséquent pas être évaluées pour une série. En outre, conformément à l'article 2.1.5.b du CSI, toute la série est invalide, car l’autorisation de son organisation est nulle et non avenue.

Par son comportement, l'association accusée a notamment violé les articles 2.1.1.a, 2.1.2.b et l'article 2.5.1 du CSI en rapport avec les dispositions relatives à l'enregistrement des séries de courses par la CSN (version 25.09.2008). Ce faisant, elle a fondamentalement porté atteinte aux intérêts du sport automobile conformément à l'article 12.1.1.c du CSI. Avec les violations correspondantes des règlements, ces actes sont donc punissables en vertu de l'article 12.1.2 du CSI, qu'ils aient été commis intentionnellement ou par négligence. À cet égard, la Commission disciplinaire conclut que le comportement de l'association accusée, tant avant que pendant la procédure disciplinaire, doit être qualifié d’incompréhensif et de non coopératif. Le comportement du représentant légal doit être imputé à l'association accusée. Dans sa détermination de la peine, la Commission disciplinaire conclut en outre que la présente affaire ne constitue pas une infraction unique. Bien qu’ASS ait informé l'organisatrice de la violation du règlement immédiatement après le premier week-end de course en Bresse (F) (17./18.07.2020), trois autres courses ont encore eu lieu sous la même forme. La présente affaire porte donc sur une quintuple violation. Tous ces facteurs entraînent dans le cas présent une augmentation de la sanction.

L'association Swiss Legends Racing en tant qu'organisatrice de séries avec le numéro d'enregistrement SLSC2010/REG

1. a été reconnue coupable de multiples violations des règlements en vigueur
2. condamnée à une amende de CHF 5'000.00 et
3. au paiement des frais de procédure d'un montant de 1'500.00 CHF (hors TVA).

Les cinq infractions ayant eu à lieu à l'étranger (France) et l'ASN française (FFSA) ayant demandé la notification de la décision, elle sera également publiée sur le plan international conformément à l'article 15.8 du CSI.

Lien permanent

13.11.2020 Que se passe-t-il maintenant?
Hero Verband Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Aujourd'hui, 13 novembre, Auto Sport Suisse a envoyé de nouveau une lettre aux pilotes, aux organisateurs et aux fonctionnaires sur la situation actuelle et sur la façon dont elle devrait se poursuivre en 2021.

Chers pilotes,
Chers Mesdames et Messieurs,

Ce n'est pas ainsi que nous avions tous imaginé l'année et la saison sportive 2020. À un moment habituellement marqué par les cérémonies de remise de prix et des champions, nous tenons à rencontrer le moins de personnes possible. Parce que la situation est grave. Il faut impérativement éviter de détruire le système de santé et l'économie.

Il y a certes eu un espoir de redémarrage après le confinement du printemps. Mais ce redémarrage n’a été possible qu’à l'étranger sur des pistes de course permanentes (voitures comme les karts) et pour certains rallyes. En Suisse, la saison sportive a été presque totalement rendue impossible en raison du manque de permis officiels, des limitations du nombre de spectateurs et de participants, et parce que les terrains de l'armée n'étaient pas disponibles.

Comme on le craignait au début de l'année, les organisateurs et l'ASS ont perdu beaucoup de revenus. Cela a laissé des traces. Les déficits sont parfois énormes. Malheureusement, nous ne pouvons pas bénéficier des subventions promises par le gouvernement fédéral au printemps. Celles-ci ne prennent effet qu'en cas de menace existentielle, ce que nous avons pu éviter jusqu'à présent. Notre préoccupation reste de savoir comment nous pourrons préserver notre expertise et notre organisation afin d'être à nouveau opérationnels pour nos sportifs lorsque les choses reviendront à la normale.

Comme nous sommes conscients de la situation financière difficile et en partie aiguë des organisateurs, dont beaucoup sont en activité depuis de nombreuses années, nous renoncerons de manière unique et sans préjudice aux frais de calendrier pour 2021 (environ 70’000,00 CHF). Cette possibilité nous est offerte grâce à une contribution spécifique du concept de stabilisation de swiss olympic.

Aujourd'hui, il est impossible de prévoir à quoi ressemblera la saison sportive de 2021. Cependant, les développements en Asie et en Australie donnent des raisons d'espérer. La pandémie semble y être largement sous contrôle. La recherche sur les vaccins est en cours dans le monde entier. Nous voulons être optimistes et espérer que la situation reviendra à la normale afin que nous puissions nous aussi reprendre notre vie sportive et sociale.

Malgré toutes ces incertitudes, vous aussi pensez probablement à votre prochaine saison sportive. Heureusement, plusieurs manifestations ont déjà été inscrites au calendrier auprès du secrétariat d'ASS. Il s'agit notamment de slaloms, de courses de côte, de rallyes, de manifestations de karting et même de certaines courses sur circuit. Toutefois, dans les circonstances actuelles, il est prématuré de publier les dates des championnats, car les délais d'inscription des organisateurs ont été prolongés.

Vous recevrez les documents relatifs à la licence 2021 dans les prochaines semaines. Nous tenons à préciser ici que tous les frais restent inchangés - contrairement aux rumeurs qui ont circulé.

Chers pilotes, chers candidats, chers organisateurs, officiels et fonctionnaires, nous vous remercions de votre attention. L'année 2020 nous a demandé de la patience, du renoncement et de la persévérance. Nous vous souhaitons, ainsi qu'à nous-mêmes, que vos objectifs et vos projets puissent être réalisés l'année prochaine. Que les courses automobiles et de karting reprennent de plus belle!

Avec nos salutations sportives, Auto Sport Suisse

Paul Gutjahr, Président Association ASS
Andreas Michel, Président CSN
Patrick Falk, Directeur secrétariat

Lien permanent

27.10.2020 Hommage à Jean Bianchi
Bianchi Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jean Bianchi 1951-2020

Mardi 20 octobre dernier, le président du slalom de Bure, Jean Bianchi, est décédé d'un cancer. Bianchi a consacré sa vie à la course et a organisé de nombreuses manifestations bien connues dans le Jura.

Quand il était jeune, Bianchi pratiquait lui-même la course automobile. Dès qu'il a eu son permis de conduire, il a participé à des slaloms et des rallyes. Mais son véritable talent a rapidement été l'organisation de manifestations. Le Critérium Jurassien, la Ronde d'Ajoie, les slaloms de Roche d'Or, de Develier-Le Sommet et de Saint-Ursanne-La Croix, le slalom de Bure ainsi que la course de côte internationale Saint-Ursanne-Les Rangiers se sont déroulés sous la direction de Bianchi.

Ce coureur énergique a été président, directeur de course et membre de plusieurs comités. Ses grandes capacités et son charisme l'ont également conduit à exercer des fonctions plus élevées: Bianchi a été membre de commissions nationales et cantonales ainsi que président de l'Ecurie des Ordons.

L'échec n'étant pas une option pour lui, Bianchi a toujours cherché des solutions. Son avis et ses conseils ont été appréciés de tous. Malgré sa maladie, Jean a travaillé jusqu'au dernier moment pour le sport automobile qu'il aimait tant. «La meilleure façon de se souvenir de toi consiste à suivre ton exemple», écrivent ses amis jurassiens du sport automobile dans une lettre de condoléances.

Bianchi laisse derrière lui un fils (Didier) et un petit-enfant ainsi que sa sœur Anne Bianchi. Auto Sport Suisse présente ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt. En raison du coronavirus, la cérémonie funéraire n'a lieu que dans le cercle très restreint de la famille.

Lien permanent

Associés

Équipementier