• C'est ici que naissent les talents

Les dernières nouveautés

27.10.2021 Une Suissesse parmi les 4 premiers chez «Girls on Track»
Chiara Baettig 04 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chiara Bättig est en finale de «Girls on Track» © Archives Bättig

Chiara Bättig (11 ans), de Zurich, s'est qualifiée pour la finale qui aura lieu fin novembre lors des deux jours de la recherche de talents du programme FIA «Girls on Track».

La joie est grande. Il y a quelques instants, Chiara Bättig figurait dans le rubrique «One to watch» dans notre magazine trimestriel. Aujourd'hui, la jeune fille de onze ans s'est qualifiée pour la finale du programme de recherche de talents «Girls on Track» de la FIA. Sur un total de 70 participants, la jeune Zurichoise, qui a terminé septième chez les Super Minis 2021 (une course de moins que la concurrence), s'est hissée dans le top 4.

La joie d'être qualifié pour la finale est grande. «Je suis fière», dit Chiara. «J'ai tout donné. C'était très strict. Nous avions un programme du matin au soir.» Il ne s'agissait pas seulement de compétences de conduite pures. «Nous avons eu des séances de remise en forme et avons été testés dans le traitement des médias. Ils ont également examiné la façon dont nous gérons le stress. Même la nutrition était un sujet.»

Pour Bättig, elle se poursuit maintenant du 22 au 26 novembre avec la finale à Lonato (I). Les responsables de la Ferrari Academy seront également présents. Si Bättig gagne contre ses trois concurrents restants, la jeune fille aura un contrat pour 2022, ce qui la permettra de participer à la WSK et aux Euroseries.

La deuxième Suissesse, inscrite à «Girls on Track» au Castellet (France), a été éliminée. Bien que déçue, Kiana Naudé va bien sûr continuer avec le karting. «J'ai eu une bonne année. J’étais deuxième chez les juniors en ROK Cup en Italie, même si je n'ai participé qu'à cinq des sept courses.»

Chiara Baettig 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le karting n'était qu'une partie du programme © Archives Bättig

Lien permanent

13.10.2021 One to watch – Chiara Bättig
Chiara Baettig 06 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chiara Bättig (11 ans) participera chez les juniors l'année prochaine © Archives Bättig

Comme dans les derniers numéros, nous publions ici l'un ou l'autre article du magazine trimestriel de l'ASS. Partie 2: One to watch – Chiara Bättig.

Chiara Bättig ne fait pas du karting pour imiter Lewis Hamilton ou Max Verstappen. Certes, elle aimerait bien se retrouver un jour en F1 et ne s'en cache pas. Mais si elle dispute ce sport encore majoritairement masculin, c’est pour suivre l’exemple donné par une autre jeune femme, Ekaterina Lüscher. Sa collègue de karting, qui n'a que trois ans de plus qu’elle et s’est classée 2e chez les juniors l'année dernière, a été l'étincelle pour Chiara Bättig. «Je l'ai rencontrée à Wohlen», explique-t-elle. «Et, à partir de là, j'ai voulu faire du karting moi aussi.»

Chiara, qui n'a pas été initiée à ce sport par sa mère Natascha ou son père Cyrill, s'est assise dans un kart à l’âge de 4 ans. «C'était lors d'un voyage en Thaïlande», se souvient-elle. «Et, même alors, je trouvais les karts beaucoup trop lents pour moi...»

En 2021, Chiara Bättig dispute sa deuxième saison complète en CS. Depuis sa première course, en 2019 à Mirecourt, elle s'est appuyée sur les services de Ken Allemann et de ses mécaniciens, son père Cyrill et son grand-père, Roman. L'année dernière, à 11 ans, l’adolescente de Wettswil am Albis a terminé à la 6e place, ne parvenant pas encore à se mêler aux avant-postes. Cette année, c’est différent. Dès la première course, la Zurichoise a gravi la 3e marche du podium de la manche finale. Et à Pavie, pour la deuxième course de la saison, Chiara s’est classée deux fois 3e lors des manches qualificatives.

Outre la 3e place des 7 Laghi, la course de Franciacorta compte parmi les meilleurs résultats de Chiara en 2021. «Après une mauvaise qualif, j'ai remonté dix places en une seule course», explique celle qui, en 2019, s’est classée 2e du Vega Trofeo.

Chiara Bättig est une puncheuse. Elle ne manque pas d'énergie non plus hors des circuits de karting. Le wakeboard, le snowboard, le ski et le trampoline ne sont que quelques-uns des sports qu’elle pratique pendant ses loisirs. Mais son grand amour reste le karting. Chiara s'est inscrite au programme «Girls on Track» de la FIA, destiné aux filles âgées de 12 à 16 ans. Une autre Suissesse, Kiana Naude, s'est qualifiée pour l’événement des 22/23 octobre. Toutes deux veulent figurer dans le top 12.

Indépendamment du programme FIA, Chiara Bättig fixe déjà le cap pour 2022. Elle pourrait encore courir une année supplémentaire avec les plus jeunes. Mais en raison de sa taille (1,60 m!), elle passera chez les juniors. «Je suis déjà à l’étroit dans mon kart», confie-t-elle.

Chiara Baettig 05 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Lors des essais à Wohlen elle a impressionné dans le cockpit junior © Eichenberger

Lien permanent

26.09.2021 Wohlen: Le suspense a duré jusqu'à la fin
Super Mini Epifanio Kuzhnini Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Epifanio devant Kuzhnini, le nouveau champion Super Mini © Eichenberger

Samedi, le Championnat suisse de karting autobau 2021 s'est terminé à Wohlen par une finale comme dans un livre d'images: un temps automnal radieux, des courses passionnantes et enfin de nouveau des spectateurs sur place.

Le championnat suisse de karting autobau 2021 a connu une finale digne de ce nom samedi dernier à Wohlen. Par un temps automnal radieux, les nouveaux champions suisses ont été désignés dans quatre des cinq catégories. Les 75 pilotes hommes et femmes ont offert aux spectateurs, qui étaient admis aux courses pour la première fois depuis bien longtemps, des courses passionnantes et pleines de suspense. Qu’il y ait un ou deux incidents sur le vénérable circuit de 825 mètres de Wohlen, en Argovie est sans doute dans l’ordre des choses. Mais tous les pilotes se sont tirés à bon compte de ces incidents.

La position de départ dans la catégorie OK Junior a été particulièrement palpitante. Les deux aspirants au titre, Elia Pappacena et Jérôme Huber, se sont lancés dans la course à égalité de points. Huber a bénéficié de la meilleure position de départ en remportant le deuxième meilleur temps des qualifications. Mais samedi, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour le jeune Zurichois. La première manche à peine commencée, Huber a été impliqué dans une collision et est retombé dans le classement. Pappacena en a profité pour se détacher du groupe de tête et s'assurer 17 points précieux avec la deuxième place, tandis que Huber a vaillamment poursuivi le groupe et a récolté onze points à la cinquième place. Rien n'était donc encore décidé. Mais la déveine de Huber a continué. Dans la deuxième manche, il a été immobilisé après moins d'un demi-tour. Le câble de l'accélérateur était coincé. «Je n'avais que les pleins gaz et j'ai dû poser le kart», a expliqué Huber, amèrement déçu et contraint de regarder Pappacena remporter la deuxième manche. Et comme si cela ne suffisait pas, Huber a encore joué de malchance dans la finale. Cette fois-ci à cause d'une membrane défectueuse du carburateur. Pappacena, quant à lui, ne s'est pas laissé perturber par la malchance de son adversaire et a célébré sa cinquième victoire de course cette saison (devant Ekaterina Lüscher). Après la cérémonie, le nouveau champion suisse OK Junior a déclaré: «Bien sûr, je suis heureux d'avoir remporté ce titre. Mais j'aurais préféré le gagner après avoir livré un duel passionnant sur la piste contre Jérôme.» Derrière Pappacena et Huber, qui a connu précisément à Wohlen son pire week-end, Ethan Ischer a terminé troisième. Le Vaudois a presque rattrapé Huber au classement général. Avec 227:226, Huber a néanmoins obtenu le titre de vice-champion, ce qui est certes pour lui une maigre consolation.

OK Junior Koch Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Huber doit regarder comme Pappacena conduisait vers la victoire © Eichenberger

Patrick Näscher a créé involontairement la situation le suspense dans la catégorie OK Senior. Le pilote du Liechtenstein est généralement considéré comme la fiabilité en personne. Mais il en a exagéré lors de la première manche préliminaire. En attaquant le leader Fabio Scherer, Näscher a mal évalué la situation en ruinant non seulement la course de Scherer, qui a tout de même terminé septième, mais aussi sa propre course. Mais la situation a encore empiré pour Näscher. Lyon Mathur, son seul rival restant dans la lutte pour le titre, a remporté la première manche préliminaire. Et dans la deuxième manche aussi, le pilote de Sarmenstorf s'est retrouvé en tête. En tant que troisième, Näscher a tout au moins pu limiter les dégâts en termes de points lors de la deuxième manche préliminaire. La décision concernant le titre est tombée en finale. Après quelques tours, une collision qui a mis Mathur hors course s'y est produite. Après le redémarrage, Scherer a pris les commandes et s'est imposé de manière souveraine devant Näscher, qui s'est ainsi assuré du titre senior pour la deuxième fois après 2018. «J'aurais pu me rendre la tâche un peu plus facile», a déclaré Näscher avec un clin d'œil après la finale. «Fabio était plus lent que moi dans la première manche. Mais j'étais trop impatient. J'aurais dû attendre un peu plus longtemps et j'aurais pu m'épargner ce stress...» Derrière Näscher et Mathur, Lukas Muth est arrivé en 3e position au classement général. Mais le pilote lucernois a eu lui aussi de quoi trembler. Grâce à un sprint final performant, Antonio Lagrotteria n’avait plus que deux points de retard sur lui.

OK Senior Naescher Scherer Saetteli Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Les 3 premiers de la finale chez les OK Seniors: Näscher, Scherer, Sätteli © Eichenberger

Dans la catégorie Super Mini des pilotes les plus jeunes, les jeux étaient déjà faits après la première manche préliminaire. Le leader Tiziano Kuzhnini n'aurait eu besoin que de trois points à Wohlen pour obtenir son premier titre. Mais le jeune pilote Spirit du lac Sempach n'a rien laissé au hasard. Avec sa dixième victoire en 2021, il était déjà le nouveau champion après la première course. Dans la deuxième et la troisième course, le nouveau champion a dû se contenter de la place d'honneur – derrière Elia Epifanio, qui après 65 points à Levier a même récolté cette fois 67 points et a donc été le pilote le plus performant chez les Super Minis dans les deux dernières courses. La troisième place au classement général est revenue à Dan Allemann, qui a réussi à battre Janik Brechbühl. Kuzhnini, qui a joyeusement fêté son premier titre, a déclaré après coup: «J'ai fait peu d'erreurs cette année. Et j'ai terminé chaque course parmi les trois premiers. Aucun autre coureur n'y est parvenu. Je pense donc que je peux être très satisfait de ma performance.»

Tel est également le cas de Savio Moccia. Le pilote de Lyss, dans le canton de Berne, a remporté le titre du X30 Challenge Switzerland pour la troisième fois consécutive. Il s'agit de son cinquième titre de champion suisse au total. À Wohlen, Moccia a une fois de plus gagné avec brio en remportant la pole position et trois victoires de course. Seuls les trois points supplémentaires pour le tour de course le plus rapide en finale manquaient encore. Moccia l'a manqué de 18 millièmes. Sinon, Wohlen aurait été la troisième course après les deux courses d'ouverture de 7 Laghi dans laquelle Moccia aurait marqué le maximum de points en 2021. Avec douze victoires en course, il s'est cependant encore clairement démarqué de la concurrence en 2021. «Cela s'est vraiment très bien passé pour moi», confirme Moccia. «J'ai connu un problème avec le kart le vendredi après les essais. Mais nous avons réussi à le résoudre et le jour de la course, tout a fonctionné comme sur des roulettes.» La deuxième place derrière Moccia a été remportée par Kilian Streit. Nicolas Mühlebach est arrivé troisième. Le pilote de kartbox.ch Luca Luongo, qui a terminé sur le podium dans les trois courses, a lui aussi connu une finale saisonnière performante.

X30 Moccia Streit Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Bataille en X30 entre Moccia et Streit © Eichenberger

La décision concernant le titre dans la catégorie KZ2 est déjà tombée avant Wohlen. Le vétéran Nicolas Rohrbasser avait déjà assuré son troisième titre en karting à Levier. Mais il a également fait fort dans la seule course sur le sol suisse. Grâce à un week-end de course parfait (trois victoires, la pole position et le meilleur tour en course), il a porté à 128 points son avance déjà confortable sur Ivan Rechsteiner, deuxième au classement final! Malgré cette supériorité, Rohrbasser a dû faire de gros efforts à Wohlen. «Les jeunes derrière moi appuient en effet de plus en plus sur le champignon», déclare le nouveau (et l'ancien) champion. Sebastian Kraft a fait une impression particulièrement positive à Wohlen. Le Bernois, qui n'est passé aux karts à boîte de vitesses que cette saison alors qu'il courait encore en Super Mini il y a trois ans, a continué à mettre Rohrbasser sous pression. «Je suis très satisfait des trois deuxièmes places obtenues à la fin de la saison», déclare Kraft. Il me manque juste encore une bonne gestion des pneus.» Kraft a terminé quatrième au classement général, juste derrière Tobias Widmer.

Vous trouverez de plus amples informations sur le Championnat suisse de karting autobau sur le site www.motorsport.ch/de/kartsport ou sur la page Facebook www.facebook.com/SchweizerKartMeisterschaft

Auto Sport Suisse profite de l’occasion pour remercier cordialement tous les participant/e/s ainsi que tous les auxiliaires de cette saison haute en couleur. Nous nous réjouissons d’ores et déjà d’entamer la nouvelle saison 2022. Nous espérons pouvoir retrouver les mêmes conditions idéales que nous avons connues à la fin de la saison 2021, à savoir des courses se déroulant par un temps superbe et dans une ambiance du tonnerre! À bientôt pour la cérémonie officielle de remise des prix 2021! Nous vous fournirons encore des informations détaillées à ce sujet.

Zuschauer Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
À Wohlen, il y avaient enfin des spectateurs © Eichenberger

Lien permanent

24.09.2021 autobau CSK 2021: Live-Timing (Wohlen)

Ici vous trouverez le Live-Timing pour la cinquième manches du CSK à Wohlen: www.savoiechrono.com

Lien permanent

23.09.2021 Nouveau directeur de course pour Wohlen
Blanc Lhermitte Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Joël Blanc (à gauche) va être remplacer par Eric Lhermitte à Wohlen © Eichenberger

Lors de la finale du championnat suisse de karting autobau, ce ne sera pas Joël Blanc mais son compatriote Eric Lhermitte qui endossera le rôle de directeur de course.

La grande finale du championnat suisse de karting autobau aura lieu à Wohlen samedi 25 septembre. Auto Sport Suisse a déjà fourni des informations détaillées à ce sujet sur sa page d'internet. Cependant, nous ne voulons pas retenir une information importante aux participants. A la place de Joël Blanc, en mission sur une course dans son pays natal en France, Eric Lhermitte prendra le rôle de directeur de course ce week-end.

Comme Blanc, Lhermitte a une solide expérience en tant que directeur de course et a dirigé de nombreuses courses en France (FFSA) dans le passé. Nous sommes impatients de travailler ensemble à Wohlen et nous souhaitons à Eric Lhermitte un week-end réussi en tant que remplaçant de Joël Blanc.

Lien permanent

Sponsors

Associés

Équipementier