• C'est ici que naissent les talents

Les dernières nouveautés

19.05.2022 Information CSK 2022 - 3

Précision / Rappel

Suite à la première manifestation de l’autobau Championnat Suisse de Karting, nous souhaitons attirer une nouvelle fois votre attention sur le fait suivant avant la prochaine course du 22 mai 2022 à Mirecourt/FRA :

Sur proposition du Comité Karting d'Auto Sport Suisse, la Commission Sportive Nationale (CSN) a décidé, lors de sa séance du 23 mars 2022, de procéder à la modification importante suivante concernant l’autobau Championnat Suisse de Karting 2022 :

La CSN d'Auto Sport Suisse a décidé qu'en 2022, dans le cadre du l’autobau Championnat Suisse de Karting, les homologations CIK-FIA concernant le matériel (châssis, etc.) seront respectées le plus strictement possible (les exceptions telles que la protection des nervures sont fixées en conséquence dans le règlement). Votre matériel doit donc être homologué pour la saison 2022 selon les différentes listes techniques de la CIK-FIA. Vous trouverez l'ensemble des listes techniques sous :

https://www.fiakarting.com/pag...

Cette information doit être considérée comme une communication officielle de la CSN et les infractions à ces prescriptions peuvent être dénoncées auprès des commissaires sportifs par le biais de protêts.

Lien permanent

18.05.2022 Aperçu CS de karting Mirecourt: Lever de rideau pour le deuxième tour
Super Mini Orlando Rovelli Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Deux Super Minis: Orlando Rovelli et derrière lui Dan Allemann © Eichenberger

Ce week-end, le Championnat suisse de karting autobau entamera sa deuxième manche. Elle se déroulera, après une année de pause, à Mirecourt, en France. Au départ: 70 pilotes.

70 pilotes masculins et féminins se sont inscrits à la deuxième manche du Championnat suisse de karting autobau 2022 qui aura lieu le week-end prochain à Mirecourt (F). La catégorie Super Mini représente le plus grand groupe de participant(e)s. Dans la catégorie des plus jeunes, âgés de 8 à 12 ans, 21 pilotes seront au départ. Le deuxième plus grand groupe, avec 16 participant(e)s, se trouve dans la catégorie X30 Challenge Switzerland, c'est-à-dire là où l'on roule avec des moteurs uniques.

Chez les Super Minis, Dan Allemann, qui s'est imposé en ce début de saison est le favori. Le fils du fondateur et chef d'équipe de Spirit, Ken Allemann, a remporté les deux manches et la finale à Franciacorta, en Italie. Seuls les points supplémentaires pour le meilleur tour en course (3) et la pole position (2) ont échappé au jeune pilote argovien de 10 ans. Ces derniers ont été remportés par Orlando Rovelli et Arnaud Voutat, qui talonnent Allemann aux 2e et 3e places du classement général. Dario Palazzolo et Matt Corbi espèrent un meilleur week-end qu'à Franciacorta. Tous deux sont repartis bredouilles de la finale et comptent déjà 52 et 53 points de retard sur Allemann. Pour Corbi, il s'agira également de retrouver confiance à Mirecourt. Après trois accidents en trois mois, le Jurassien de 11 ans a d'abord songé à abandonner. Mais finalement, le pilote du Team Spirit Racing a décidé de persévérer.

OK Junior Chiara Baettig Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chiara Bättig (OK Junior) a remporté les trois courses lors du coup d'envoi © Eichenberger

Dans la catégorie OK Junior, 12 garçons et une fille, Chiara Bättig, seront au départ à Mirecourt. Cette dernière a donné le ton en début de saison et, comme Allemann, a remporté les trois courses chez les Super Minis. On verra si la rapide Zurichoise, qui a récemment pris le départ de la FIA Academy à Genk, sera à nouveau aussi performante à Mirecourt. Avec Kilian Josseron, nouveau venu aux CS, et Elia Epifanio, deuxième au classement général des Super Minis l'an dernier, il y a au moins deux pilotes qui donneront du fil à retordre à Bättig à Mirecourt. Il faudra également surveiller de près Kevin Rabin et les frères Ben et Tim Ziegler, qui se sont classés entre la troisième et la cinquième place lors de la course finale à Franciacorta.

C'est en tant que leader du classement général du X30 Challenge Switzerland que Kilian Streit se rendra à Mirecourt. Le jeune homme de 20 ans, originaire de Schüpfen dans le canton de Berne, a le rôle de favori après le départ du champion de série X30 Savio Moccia. Il l'a parfaitement assumé à Franciacorta, à l'exception d'un petit dérapage lors de la première manche. En dépit de cette constatation, Streit devra jouer sur tous les tableaux à Mirecourt. Ses concurrents, notamment Nicolaj Sabo de Wilchingen (ZH) et Michael Sauter de Gempen (BL), ont déjà prouvé en début de saison qu'ils étaient immédiatement sur la brèche en cas d'erreur de Streit. Le quatrième, Kilian Boss, a lui aussi récolté vaillamment des points à Franciacorta en obtenant des résultats dans le top 5.

X30 Start Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Toujours spectaculaires: les départs du X30 Challenge Switzerland © Eichenberger

La catégorie OK Senior est sans doute la plus équilibrée. Après le premier week-end de course, deux pilotes sont à égalité en tête: Jérôme Huber, novice en OK Senior, et le champion en titre Patrick Näscher. Ce dernier est confiant et espère être plus performant à Mirecourt. «Franciacorta n'est pas forcément notre piste préféré», explique le Liechtensteinois de l'équipe de Karting Meier. «Mirecourt me conviendra mieux, à moi et à notre kart.» Derrière Huber et Näscher, Lyon Mathur occupe la troisième place. L'Argovien a gagné les deux manches préliminaires à Franciacorta et aura également son mot à dire pour la victoire en France. La performance de Savio Moccia est également attendue avec impatience. Le quintuple champion suisse de karting a mis fin à sa collaboration avec Swiss Hutless, qui s'est achevée cette année, après une seule course. Il se présentera à nouveau à Mirecourt avec le «châssis Alonso» qui a fait ses preuves et sous les couleurs du candidat MH Racing.

KZ2 Kraft vor Frigomosca Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le duel en KZ2: Sebastian Kraft contre Ethan Frigomosca © Eichenberger

En KZ2, le duel entre Ethan Frigomosca de Locarno (TI) et Sebastian Kraft d'Aeschlen ob Gunten (BE) entre dans sa deuxième phase. À Franciacorta, Kraft, qui dispute sa deuxième saison en karting, s'est hissé pour la première fois tout en haut d'une manche finale. Mais comme Kraft a essuyé un zéro lors de la deuxième manche préliminaire et comme Frigomosca en a froidement profité, le Tessinois est en tête du classement général. Le champion de l'année dernière, Nicolas Rohrbasser, ne sera probablement pas au départ. Le vainqueur des deux dernières années a fait savoir qu'il ne s'était pas encore remis de sa blessure aux côtes et qu'il souhaitait donc se concentrer sur le coaching à Mirecourt. Nathan Neuhaus pourrait bien en profiter. Le coéquipier de Rohrbasser n'a pas connu un début de saison idéal et ne serait donc pas opposé à quelques conseils du vétéran.

Le circuit: Mirecourt, à une heure de route au sud de Nancy, est considéré comme un circuit techniquement exigeant qui offre de nombreuses possibilités de dépassement. Avec 1267 mètres de piste, c'est le deuxième circuit le plus long du calendrier du championnat suisse de karting autobau de cette année. Une longue ligne droite est suivie d'un infield varié avec des virages très serrés, mais aussi très allongés.

Vous trouverez de plus amples informations sur le Championnat suisse de karting autobau sur le site https://motorsport.ch/de/kartsport. Le chronométrage et le Livetiming à Mirecourt seront assurés par www.savoiechrono.com

INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE CORONAVIRUS:
Pour pouvoir entrer en France, il existe toujours certaines règles concernant le COVID-19. Nous demandons à toutes les personnes qui participent à l'événement du l’autobau Championnat suisse de karting à Mirecourt le 22 mai 2022 de consulter le site suivant afin de s'informer sur les modalités d'entrée dans le pays:

https://www.eda.admin.ch/count...

Concernant l’accès au circuit de Mirecourt, aucune mesure particulière n’est pour l’instant en vigueur sauf les mesures de protections habituelles (Lavage des mains, distanciation de 1m, etc.).

Horaire
Dimanche 22 may

08.00-09.02 h, Essais libres
09.10-09.52 h, Essais chronométrés à 6 minutes par catégorie
10.00-11.40 h, Course 1
11.40-13.00 h, Pause de midi
13.00-14.40 h, Course 2
14.40-17.10 h, Courses finales (cérémonie de remise des prix à partir de 16 h respectivement 17.45 h)

Dates du Championnat suisse de Karting autobau 2022
17 avril, Franciacorta (I)
22 may, Mirecourt (F)
3 juillet, 7 Laghi (I)
21 aôut, Levier (F)
8 octobre, Wohlen

Mirecourt Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le circuit de karting de Mirecourt vu du ciel © Eichenberger

Lien permanent

09.05.2022 autobau CSK 2022 : 2ème manche Mirecourt (FRA) / Délai d`inscription dans cinq jours

La manifestation aura lieu les 21/21 mai 2022 à Mirecourt (FRA) et il est possible de s’y inscrire via www.go4race.ch

La clôture des inscriptions pour la deuxième course est fixée au 15.05.2022 à 24h00.

Sois de la partie et mesure-toi avec de nombreux autres pilotes pour remporter des victoires et des points!

Nous nous réjouissons de recevoir ton inscription à l’autobau Championnat Suisse de Karting et nous tenons avec plaisir à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.

Flyer22 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Lien permanent

05.05.2022 Troisième édition de FIA Girls on Track
FIA Girls on Track 2020 TC2 DAY 2 Morgan MATHURIN 28839 2000x1333 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La troisième édition de FIA Girls on Track aura lieu cette année

Le programme de promotion de la FIA «Girls on Track» pour les jeunes femmes pilotes de course automobile entre dans sa troisième phase. Celles qui sont intéressées et qui souhaitent se présenter au concours peuvent s'annoncer auprès d'Auto Sport Suisse.

Le programme de promotion de la FIA «Girls on Track» doit aider à offrir aux jeunes femmes pilotes de course une possibilité de promotion dans le sport automobile. Cette année, l'autorité suprême de l'automobile organise le concours pour la troisième fois déjà. Deux pilotes de karting sont recherchées: une junior (âge 12-14 ans ou 31.3.2208-31.12.2010) ainsi qu'une senior (14-16 ans ou 1.1.2006-31.3.2008).

L'inscription (via Auto Sport Suisse) doit être effectuée au plus tard le 12 juin 2022 (idéalement avant). Pour celles qui seront retenues et intégrées au programme, les choses sérieuses commenceront du 17 au 21 août au Castellet avec un camp d'entraînement. La décision finale concernant les deux filles qui seront soutenues l'année prochaine sera prise lors de la sélection finale au Mugello (I) en novembre. La gagnante chez les juniors sera soutenue en 2023 dans un championnat international de karting. La gagnante chez les seniors prendra place dans un cockpit de Formule 4 la saison prochaine avec l'aide de la Ferrari Driver Academy.

Pour mémoire, en 2021, la Zurichoise Chiara Bättig avait manqué de peu le gros lot en terminant deuxième.

Plus d'infos sur le programme de la FIA sur www.fia.com/girls-track-rising-star

Girls On Track 2020 Morgan Mathurin 25860 bd min Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le programme de soutien s'adresse aux jeunes de 12 à 16 ans.

Lien permanent

19.04.2022 Franciacorta: Excellente publicité pour le karting suisse
OK Senior Start Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Huber prend le commandement au départ des seniors © Eichenberger

La première manche du Championnat suisse de karting autobau, qui s'est déroulée à Franciacorta en Italie, a offert tout ce que le passionné de courses peut espérer: des courses passionnantes, des moments dramatiques et des vainqueurs aux anges.

Le début de saison tant attendu à Franciacorta, en Italie, a tenu toutes ses promesses. Plus de 90 concurrents ont offert un sport automobile passionnant et les résultats parfois extrêmement serrés des différentes courses nous donnent déjà envie de connaître la suite. Que les prétendus favoris ne se soient pas imposés dans toutes les catégories a été la cerise sur le gâteau. En d'autres termes, Franciacorta a été la meilleure publicité pour le karting suisse! Avec 31 pilotes femmes et hommes, le groupe des Super Minis était de loin le plus grand. En théorie, Dan Allemann était considéré comme le favori. Le jeune pilote de 10 ans de l'équipe Spirit Racing a parfaitement répondu à ces attentes. Toutefois, les victoires ne sont pas tombées du ciel pour le fils du propriétaire de l'équipe Ken Allemann. Lors de la première course préliminaire, c'est Albert Tamm de Lugano qui a disputé la victoire à Allemann. Lors de la deuxième course, le pilote invité italien Riven Esteves suivi d’Orlando Rovelli et de Matt Corbi, ont poursuivi Allemann pendant neuf tours et en finale, c'est Arnaud Voutat qui, avec seulement 1,4 seconde de retard sur Allemann, n'a jamais rien lâché et a assuré le double triomphe de Spirit en tant que coéquipier du vainqueur d'ouverture. Pour le plus grand bonheur de Ken Allemann, qui avait doublement raison de se réjouir après avoir franchi la ligne d'arrivée. «C'était tout simplement génial», s'est enthousiasmé l'ancien champion de karting.

La première course des Super Minis a été ternie par deux accidents, tous deux survenus dans le dernier tour de la première manche préliminaire. Alexis Genolet et Tommaso Sciortino ont été victimes. Les deux pilotes ont fait des tonneaux et ont dû recevoir des soins médicaux. Alors que Genolet a été transporté en ambulance à l'hôpital et opéré du poignet droit le soir même à Genève, Sciortino s'en est sorti avec des meurtrissures aux jambes. Auto Sport Suisse souhaite un prompt rétablissement aux deux pilotes!

Super Mini Genolet Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Alexis Genolet s'est cassé le poignet droit à Franciacorta © Eichenberger

Chez les OK Juniors, 16 pilotes étaient au départ. Kilian Josseron, novice aux Championnats suisses, a été le plus rapide lors des qualifications. Lors des courses, c'est la seule femme du groupe qui a imposé son rythme. Chiara Bättig a fait la course en tête dans les trois manches et est ainsi clairement en tête du classement général après le premier week-end. Mais pour Bättig aussi, les choses se compliqueront au plus tard lors de la prochaine course. Avec deux deuxièmes places lors des manches préliminaires, Josseron a clairement fait comprendre qu'il serait un adversaire à sa hauteur. Elia Epifanio rendra certainement lui aussi la vie de Bättig plus difficile la prochaine fois. Lors de la première manche, le pilote de l'équipe Exprit a fait un tête-à-queue avant même le départ, lors de l'échauffement des pneus, et il était inconsolable. Lors de la deuxième manche, il est reparti de l’arrière jusqu'à la quatrième place. En finale, il a même réussi à monter sur le podium en se classant deuxième. «J'ai pris le départ de chaque course avec un excellent sentiment», a déclaré Bättig. «Je n'aurais jamais pensé que je gagnerais la finale avec six secondes d'avance. Je suis très heureux et je vais continuer à travailler dur pour me perfectionner.»

OK Junior Podium Weibel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chiara Bättig (au centre) a été la plus rapide chez les juniors en Italie © Weibel

Les manches du X30 Challenge Switzerland ont également été passionnantes. Après le départ du champion de l'année dernière Savio Moccia (pour OK Senior), c'est Kilian Streit qui s'est avéré 33 millièmes plus rapide que Michael Sauter lors des qualifications. Et ces deux-là se sont également livrés un duel acharné lors des courses, Sauter prenant l'avantage lors de la première course préliminaire après une erreur de Streit. Lors de la deuxième manche, c'est Streit qui a remporté la palme, alors que Sauter a été relégué de la deuxième à la douzième place à cause d'un problème avec le spoiler. En finale aussi, Sauter a toujours été à deux doigts de Streit. À l'arrivée, il ne manquait que 0,378 seconde au Bâlois. «C'était une course difficile», a déclaré Streit après la finale. «Sans pouvoir bénéficier du sillage d’un véhicule, je n'avais pas le droit à l'erreur, sinon Sauter aurait saisi cette chance.» Outre Streit et Sauter, un autre coureur, Nicolaj Sabo, s'est fait remarquer positivement à Franciacorta. Le Schaffhousois est monté sur le podium dans les trois courses. Le meilleur résultat d'une dame a été réalisé par Saskia Boss, huitième de la première série. Son frère Kilian a dû se contenter d'une décevante quatrième place en finale.

Chez les OK Séniors, une lutte à trois passionnante s'annonce déjà après le premier week-end. Avec Lyon Mathur (vainqueur de la première et de la deuxième manche préliminaire) et le novice en OK Senior Jérôme Huber (vainqueur de la finale), le champion en titre Patrick Näscher a deux concurrents de taille. Si Mathur a déjà couru pour le titre l'année dernière, la performance de Huber est particulièrement remarquable. Après avoir décroché la pole position et la deuxième place lors de la première manche préliminaire, le Zurichois serait également monté sur le podium de la deuxième manche s'il n'avait pas été rétrogradé à la cinquième place en raison d'une pénalité de cinq secondes (spoiler). «Nous avons eu des problèmes pour amener les pneus dans la bonne plage de températures, alors que tout s'était encore déroulé sans problème vendredi et samedi», a constaté Näscher. «Peut-être était-ce à cause de la différence de température – nous ne le savons pas vraiment. Mais nous avons tout de même récolté des points importants. Franciacorta n'était déjà en 2021 pas forcément notre circuit de préférence.» Le novice dans la catégorie des OK Seniors Savio Moccia n'a pas encore réussi à atteindre sa pleine vitesse. Le Bernois a eu des problèmes avec le châssis et les freins et, pour couronner le tout, il a été retourné par le vainqueur de Franciacorta de l'année précédente, Lukas Muth, lors de la première manche. Après avoir terminé 7e en finale, Moccia est reparti déçu. «Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir», a déclaré le quintuple champion suisse de karting.

X30 Streit Sauter Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Sauter vs. Streit (à droite) était le duel dans le X30 Challenge © Eichenberger

Dans la catégorie KZ2, le pilote invité italien Alessandro Buran s’est avéré imbattable. Le pilote de Birel a remporté les trois manches de manière souveraine, mais ne reçoit pas de points pour le classement au championnat suisse. Sebastian Kraft a donc pu profiter de sa première victoire en championnat suisse de karting dès la première manche préliminaire. Le Tessinois Ethan Frigomosca a pris la deuxième place. La troisième place a été remportée par Michel Liechti. Lors de la deuxième manche, l'ordre des CS a été le suivant: 1. Frigomosca, 2. Liechti, 3. Evan Vantaggiato. En finale, c'est à nouveau le rapide Kraft qui s'est imposé – une fois de plus devant Frigomosca et Vantaggiato, qui a fait un retour en force après deux ans de pause. Le surdoué de ces dernières années, Nicolas Rohrbasser, n'a pas été au départ. Le Genevois a dû renoncer à l'ouverture des CS. «Je traîne une blessure aux côtes depuis janvier», explique Rohrbasser. «J’ai espéré être suffisamment en forme pour Franciacorta, mais après quelques tours lors d'un test, j'ai dû me rendre à l'évidence: j'ai encore besoin de temps.»

Voici comment se poursuivra le Championnat suisse de karting autobau:
22 mai, Mirecourt (F)
3 juillet, 7 Laghi (I)
21 août, Levier (F)
8 octobre, Wohlen

Vous trouverez de plus amples informations sur le Championnat suisse de karting autobau sur www.motorsport.ch/de/kartsport ou sur la page Facebook www.facebook.com/SchweizerKartMeisterschaft

KZ2 Kraft Frigomosca Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Kraft devant Frigomosca, tel était l'ordre de passage dans la KZ2 © Eichenberger

Lien permanent

Sponsors

Associés

Équipementier