Les dernières nouveautés

17.05.2024 Rahel Frey récompensée
Rahel Frey 2023 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Rahel Frey (au centre) lors de sa victoire en WEC à Bahreïn en 2023 © WEC

Rahel Frey (38) a reçu cette semaine un Award de son canton d'origine pour ses performances remarquables sur les grandes scènes du sport automobile.

Depuis de nombreuses années, la Thaloise Rahel Frey, originaire d'Aedermannsdorf, se mêle avec succès au sport automobile dominé par les hommes. Après avoir débuté dans des séries de karting, elle a gravi les échelons en passant par différentes catégories de formules et de voitures de tourisme jusqu'aux courses d'endurance comme les 24 heures du Mans. Au sein de différentes équipes, avec différentes marques de voitures et sur les circuits les plus connus du monde, elle s'est fait un nom grâce à son engagement. Pour ses performances remarquables sur les grandes scènes du sport automobile, Frey a reçu cette semaine de son canton d'origine, Soleure, le prix Elite Award, doté de 7000 francs.

«C'est très sympa de recevoir une reconnaissance pour ses réalisations. Surtout quand il s'agit d'une distinction aussi locale. Cela fait maintenant 25 ans que je pratique ce sport. Avec beaucoup de passion. Et ces dernières années, les choses ont beaucoup évolué pour les femmes dans le sport automobile. Grâce aussi à notre projet Iron Dames, bien sûr. Nous avons beaucoup de succès dans ce domaine. En 2023, nous étions vice-championnes du monde. Aux 24 heures du Mans, nous avons terminé quatrièmes. Le fait que ces succès soient perçus en Suisse me réjouit naturellement beaucoup.»

Le canton de Soleure décerne les prix sportifs depuis 1985. Les fonds nécessaires sont prélevés sur le fonds sportif de Swisslos.

Lien permanent

17.05.2024 autobau CSK 2ème manche Franciacorta - Clôture des inscriptions !
Flyer fuer Homepage Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La CSK autobau 2024 comprennent cinq courses

La date limite d'inscription pour la 2e manche de l'autobau CSK 2024 à Franciacorta est fixée au dimanche 19.05.2024 à 24h00 ! À ce jour, le 17 mai, 96 pilotes se sont inscrits à la 2e course de l'autobau CSK 2024 du 26.05.2024.

Fais toi aussi partie de ce formidable peloton de départ sur l'un des circuits les plus modernes et les meilleurs d'Italie - le Franciacorta Karting Track. Participe à l'autobau CSK 2024 et partage ta passion pour la vitesse, l'adrénaline et l'action avec de nombreux autres pilotes !

Inscris-toi ici : www.go4race.ch ou via info@motorsport.ch ein!

Lien permanent

17.05.2024 Quelle est l'importance de l'aérodynamique dans le karting?
Gring abe Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'aérodynamique en karting: une bonne méthode – baisser la tête © Eichenberger

Comme lors des dernières éditions, nous publions ici l'un ou l'autre article du magazine trimestriel de l'ASS. Partie 2: l'aérodynamique en karting.

L'aérodynamique est essentielle en Formule 1. Même la plus grande révolution réglementaire de l'histoire n'y a rien changé, quand la FIA a strictement limité l'aérodynamisme des monoplaces de F1 en 2022. C’est même le contraire! Depuis l'entrée en vigueur des nouvelles règles, on ne peut s'empêcher de penser qu’Adrian Newey, le designer vedette, a une longueur d'avance sur la concurrence dans ce domaine. On a du mal à s’expliquer autrement les résultats de Red Bull et les victoires en série de Max Verstappen. Depuis que ces règles sont appliquées, les monoplaces construites par Newey ont remporté 39 des 45 grands prix. What else?

L'aérodynamique n'est plus une notion étrangère au karting, même si les possibilités y sont bien sûr plus limitées. Les quelques pièces en plastique qui entourent un kart moderne sont devenues le terrain de jeu des constructeurs et fournisseurs de karts. Il n'est même pas rare que ces derniers lorgnent du côté de la Formule 1 et copient les solutions aérodynamiques de la catégorie reine.

Birel en est un bon exemple. Acteur important du karting depuis 1959, le fabricant italien a lancé en 2018 un spoiler frontal affublé du nom de code «F1». Il porte bien son nom, car la ressemblance est frappante. Ce spoiler pourrait sans problème avoir été dessiné par un aérodynamicien de Formule 1.

Selon Birel, le spoiler «F1» devrait générer beaucoup d'appui dans les virages rapides, sans pour autant perturber le passage du flux l'air vers la boîte à air et les freins. Mais en fin de compte, cette invention n'était pas si révolutionnaire que cela. Ce spoiler n'est pas utilisé en championnat suisse de karting autobau: «J'ai tendance à rendre l'aileron avant plus grand pour qu'il ait davantage de souplesse», explique Max Busslinger, qui a remporté le championnat OK seniors en 2023 avec un châssis Birel et le pilote d’expérience qu’est Pascal von Allmen. «Ainsi, en cas de contact, le spoiler est repoussé moins vite vers l'arrière et il y a donc moins de pénalités de temps pour les pilotes.»

Birel S9 2018 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
L'aileron avant de Birel inspirée de la Formule 1 © Birel

Tony Kart, ou plutôt le groupe OTK qu’il représente, fait également partie des constructeurs qui bricolent et progressent sur le plan aérodynamique. Les Italiens ont été particulièrement inventifs avec le spoiler de colonne de direction «M7». Cet élément aérodynamique en plastique, qui ressemble à une banane épluchée, dirige l'air au-dessus du pilote, via un canal central. Il est censé, selon OTK, réduire la résistance de l'air. À l’instar de la solution de Birel, ce spoiler de direction a fait l’objet de nombreux tests, y compris en soufflerie dans ce cas. Facturée 215 francs, la pièce n'est pas bon marché. Les boucliers avant ordinaires coûtent une fraction de cette somme. «C’est relativement cher, c'est vrai», admet Agostino Lagrotteria, importateur officiel de la marque Tony Kart à Sirnach, en Thurgovie. «Mais il ne faut pas oublier le développement, les tests et les nombreux moules nécessaires. Tout cela se répercute sur les coûts.»

Agostino Lagrotteria n'a pas encore testé lui-même le «M7». Il se fie aux déclarations d'OTK et sait par expérience que «d'autres fabricants font des essais aérodynamiques avec un orifice de guidage de l'air. Sur le principe, cela fonctionne de manière identique. La solution de Tony Kart va donc certainement dans la bonne direction. Car en fin de compte, tous poursuivent le même objectif: ils veulent réduire la résistance de l’air en dirigeant celui-ci de manière ciblée au-dessus du pilote.»

Mais la soufflerie n'est pas le seul outil utilisé pour améliorer l'aérodynamique en karting. Des expériences sont également menées avec le "FloViz", connu en Formule 1. Ce liquide est utilisé depuis quelques années par les teams de F1 pour rendre visibles les flux aérodynamiques autour de la monoplace. KG, un fabricant spécialisé dans les volants, a adopté cette méthode pour faire fabriquer de nouveaux carénages de kart mieux profilés. Mais là encore, la question se pose: ces artifices aérodynamiques sont-ils utiles? Ou s'agit-il simplement d'une opération commerciale pour les fabricants?

Ken Allemann vit pour le karting. L'ancien pilote de haut niveau, devenu patron du team Spirit Racing, connaît ce domaine comme personne. «En dessous de 100 km/h, l'aérodynamique joue un rôle négligeable en karting» affirme-t-il. «Au-delà de 100 km/h, ou si l'on pilote un superkart entièrement caréné, on peut éventuellement constater de petites différences. Mais nous parlons ici de quelques centièmes de seconde.»

Tony Kart Kanal Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Bien visible: le spoiler de la barre de direction du Tony Kart © Eichenberger

L'utilité aérodynamique de carénages sophistiqués sur les karts modernes dépend également de la nature des circuits. Sur une piste plutôt rapide, comme à Franciacorta (I) ou à Zuera (E), le profilage d'un kart a plus d'influence que sur un circuit lent et sinueux. «Nous ne l'avons encore jamais mesurée», concède Allemann. «Mais quand nous roulons à Wohlen, l'utilité aérodynamique des carénages de kart est hors sujet. Là-bas, seuls comptent les réglages et la mise au point du moteur.»

L'un des pilotes d'Allemann, le Vaudois Michael Pemsing, a utilisé en 2023 un bouclier avant ordinaire pour les karts à boîte de vitesses, sans canal en banane ni orifice de guidage de l'air. Était-il moins rapide pour autant? «Non», décrète Ken Allemann. «Et il n'aurait pas perçu de différence non plus avec un autre carénage frontal.»

Pour Allemann, toutes ces pièces en plastique sur un kart moderne ont un autre objectif: elles doivent en premier lieu améliorer la sécurité. De plus, un spoiler frontal augmente l'adhérence des roues avant, ne serait-ce qu'en raison de l’appui supplémentaire. L’homme d’expérience résume donc la situation ainsi: «Je maintiens que tout ce qui rend un kart compliqué ne le rend pas plus rapide.»

Enfin, le pilote peut toujours se baisser sur les longues rectilignes. Selon la devise: «Baisse la tête et fonce...»

Aero vorne Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Deux solutions différentes de revêtement frontal – avec trou (à droite) et sans trou (à gauche) © Eichenberger

Lien permanent

16.05.2024 Aperçu Slalom de Bure: Va-t-on même assister à une lutte à quatre?
Bralla Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Christian Bralla veut faire mieux cette fois-ci à Bure © Eichenberger

Le Championnat suisse des slaloms entamera sa troisième manche ce week-end. Au programme figurera la course de Bure (JU), le parcours le plus long du calendrier de cette année.

Ce week-end aura lieu la 53e édition du slalom de Bure, dans le canton du Jura. 110 portes devront être franchies sur une distance de 5,3 kilomètres. Bure sera donc le parcours le plus long du calendrier, mais également un qui en vaut la peine. L'un des favoris de la course en a fait les frais l'année passée. Christian Bralla, qui avait encore des chances intactes de remporter le championnat avant Bure, a en effet terminé 7e de sa catégorie en 2023. En raison de fautes de portes dans les deux manches, le nouveau venu à Bure à l'époque a dû s'avouer vaincu. «Espérons que je ferai mieux cette année», déclare le pilote de la Fiat X1/9 originaire du Tessin. «J'ai déjà parcouru mentalement le parcours plusieurs fois. En outre, je vais cette fois-ci monter une GoPro pour pouvoir visionner mes courses par la suite.»

Bralla ne pourra pas, dans des conditions normales, se mêler à la lutte pour la victoire du jour. Celle-ci se jouera probablement à nouveau entre Philip Egli (en Dallara Formule 3), Lukas Eugster (Ligier-Honda) et Marcel Maurer (Renault 2.0). L'année dernière, ce trio avait en tout cas assuré le suspense. Après la première manche, Eugster était en tête alors qu'Egli et Maurer n'avaient respectivement que 0,1 et 0,8 seconde de retard. Ensuite, Egli, le vainqueur record du jour, avait monté des pneus frais et réalisé le meilleur temps en 2:27,820 min. Eugster quant à lui avait dû se contenter de la deuxième place. Il avait manqué au pilote de Suisse orientale 0,5 seconde pour égaler le temps d'Egli. Maurer avait pris la troisième place avec 0,6 seconde de plus.

Eugster Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Lukas Eugster vise sa première victoire du jour à Bure © Eichenberger

Pour que les deux hommes s'affrontent vraiment, Eugster devra se montrer performant dès la première manche à Bure. Lors des précédents slaloms à Frauenfeld et à Bière, Eugster avait commis des erreurs lors de la première manche, de sorte que la pression était si forte lors de la deuxième manche que le résultat n'était pas au rendez-vous. «Si je réussis à mettre Philip sous pression en première manche avec un temps solide, je peux avoir une chance. Mais avec lui, on ne sait jamais: Il peut toujours sortir quelques dixièmes de secondes comme par magie de son chapeau. C'est pourquoi je devrai vraiment tout donner si je veux le battre.»

Il ne faudra évidemment pas oublier Lionel Ryter, qui est en tête du Championnat junior avec Jannis Jeremias (VW Polo). Pour le jeune Valaisan de Martigny, les choses ne se sont pas passées exactement comme prévu lors du slalom de Bière. Il a été victime d'un freinage raté lors de la première manche et a écopé d'une pénalité de 10 secondes après une erreur de porte lors de la deuxième manche. L'année dernière, le pilote Renault 2.0, quatrième au classement général, avait manqué le podium de près de quatre secondes. Parions que cette fois-ci, il fera mieux?

En plus d'Egli, Eugster et Bralla, Christophe Oulevay (IS jusqu'à 1600 cm3, VW Scirocco), Stephan Burri (IS jusqu'à 2000 cm3, VW Scirocco) et Jean-François Chariatte (E1 jusqu'à 1600 cm3, Fiat X1/9) arriveront également avec une ardoise blanche, c'est-à-dire sans points perdus. Dans sa catégorie, Burri devra de nouveau affronter le plus grand nombre d’adversaires (20). Burri le sait bien: «Si je veux sortir vainqueur, je n'aurai vraiment pas le droit à l'erreur.» Nous sommes impatients de voir si le jeune Matthias Bischofberger, au volant de sa Porsche 997 GT3 Cup, fera aussi bien que lors de l'ouverture de la saison à Frauenfeld. Le jeune pilote de 19 ans, qui est originaire de Wängi, sera certainement l'un des candidats les plus chauds à la victoire chez les pilotes avec une voiture fermée.

Burri Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Stephan Burri fait partie des favoris chez les voitures de tourisme © Eichenberger

Le coup d'envoi de la 53e édition à Bure sera donné samedi par les classes LOC (à partir de 7h15). Dans le cadre des séries LOC, la Suzuki Swiss Racing Cup tiendra également sa quatrième manche. La question qui se pose ici est la suivante: qui pourra faire obstacle à la quatrième victoire consécutive de Sandro Fehr?

Le dimanche débutera également à 7h15 (avec les classes NAT). La première course débutera à 13h30. Le classement se fera sur la plus rapide des deux courses. Comme les deux années précédentes, l'entrée sera gratuite pour le public. L'organisateur en est l’Écurie des Ordons.

Pour de plus amples informations, prière de cliquer sur ce lien.

Dates du Championnat suisse des slaloms 2024
27/28 avril, Frauenfeld
4/5 mai, Bière
18/19 mai, Bure
25/26 mai, Ambri (double manifestation)
22/23 juin, Chamblon

Chariatte Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Lui aussi n'a pas encore perdu de points: Jean-François Chariatte © Eichenberger

Lien permanent

15.05.2024 Secrétariat : Heures d’ouverture Pentecôte

Le secrétariat d’Auto Sport Suisse sera joignable comme suit dans les jours à venir :

Lundi (lundi de la Pentecôte), 20.05.2024, fermé

Dès le mardi 21 mai 2024, nous nous tiendrons à nouveau à votre disposition aux heures d’ouverture des bureaux habituelles.

Auto Sport Suisse

Lien permanent

Associés

Membre de

Équipementier