• Newscenter

10.05.2021 À 7 Laghi, on a tremblé et jubilé
Super Mini Kuzhnini Corbi Baettig Epifanio Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Il n'y a pas plus serré: les Super Minis Kuzhnini, Corbi, Bättig et Epifanio © Eichenberger

95 pilotes ont participé à la deuxième course du Championnat suisse de karting autobau sur le circuit de 7 Laghi en Italie. Les grands gagnants sont Tiziano Kuzhnini, Ethan Ischer, Savio Moccia, Patrick Näscher et Samuel Luyet.

Bien que le karting soit généralement considéré comme une discipline sûre, la deuxième course du Championnat suisse de karting autobau a été marquée par deux incidents majeurs. Alors que dans le premier accident, un photographe (épaule multifragmentée) a été heurté par un kart KZ2 à angle droit dont pilote n'a pas été blessé, dans le Super Mini, plusieurs pilotes se sont rapprochés trop près les uns des autres et ont provoqué une collision en chaîne. Les pilotes Trapletti (côtes douloureuses) et Sciortino (jambe) ont dû se rendre à l'hôpital pour des examens médicaux, mais ont pu quitter l'hôpital dimanche et rentrer chez eux.

Les autres courses se sont déroulées sans incident et ont offert une fois de plus un spectacle fascinant. Les résultats dans la catégorie Super Mini des plus jeunes pilotes, âgés de 8 à 12 ans, ont été particulièrement serrés. Dans la première manche, le leader du championnat Tiziano Kuzhnini a battu son coéquipier Matt Corbi avec une marge infime de 66 millièmes de seconde. La troisième place est revenue à Chiara Bättig de Wettswil, qui s'est élancée de la pole position pour la première fois. Dans la deuxième manche, la hiérarchie a été la suivante: Corbi, Kuzhnini, Bättig. Cette fois, l'avantage sur le second a été de 0,261 seconde. La finale a également donné lieu à une lutte acharnée pour la première et la deuxième place. Ce n'est que dans le dernier tour que Kuzhnini a pris la tête. À l'arrivée, il avait un dixième de seconde d'avance sur Corbi qui a ensuite reçu une pénalité de cinq secondes pour ne pas avoir fixé le spoiler correctement et a donc rétrogradé en 6e position, derrière le pilote invité monégasque Andrea Manni (P2), qui ne récolte aucun point pour le Championnat suisse, Janik Brechbühl (P3), Ben Ziegler (P4) et Dan Allemann (P5). Dans le classement suisse, Ziegler a été fêté comme troisième. Après Wohlen en 2020, c'était son deuxième podium dans une finale. Pour Brechbühl, c'était même le premier podium en Championnat suisse. Sa joie a été d'autant plus grande. «Mon objectif était une place parmi les 5 premiers», dit Brechbühl. «Avoir pu monter sur le podium est bien sûr formidable. En finale, je me suis dit que je pouvais encore le rattraper celui-là et puis encore celui-là. C'est ainsi que j'ai finalement remporté la troisième place ou la deuxième place en termes de points.»

OK Junior Ischer Gallais Pappacena Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Catégorie OK Junior: Pappacena devant Le Gallais et Ischer © Eichenberger

Chez les OK Juniors, Ethan Ischer a remporté les trois manches à 7 Laghi. Le pilote de l'équipe Spirit Racing a obtenu 72 des 75 points possibles après sa première pole position, ce qui fait de lui le «Junior du jour». «Je suis heureux que cela ait si bien fonctionné cette fois-ci», a déclaré Ischer. «Ce n'était pas le cas lors de la première course pluvieuse ici il y a un mois.» La deuxième place est revenue au leader du championnat, Elia Pappacena, lors de la finale. Le coéquipier d'Ischer n'a pas eu un week-end facile. La première place dans la première manche s'est transformée en 4e place à cause d'une infraction de spoiler. Dans la deuxième manche, Pappacena est entré en collision déjà dans le premier tour (Pappacena constate: «Il s’agissait d’un accident de course typique!»). Néanmoins, lors de la finale, il s'est battu pour passer de la 8e à la 2e place. Tim Ziegler a également fait une bonne performance à 7 Laghi avec trois troisièmes places. Gaspard Le Gallais est quant à lui parti avec des sentiments mitigés. Le Genevois, également membre de l'équipe Spirit Racing de Ken Allemann, a écopé d’une pénalité de cinq secondes en finale et d’une pénalité de dix secondes dans la première course préliminaire (spoiler et faux départ respectivement). Sinon, il aurait été sur le podium dans les deux courses.

X30 Challenge Moccia Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Savio Moccia: vainqueur en série au X30 © Eichenberger

Savio Moccia a une fois de plus brillé lors du X30 Challenge Suisse. Le Bernois s'est également montré imbattable dans la deuxième course de 7 Laghi. La pole position, le tour de course le plus rapide en finale et trois victoires en course lui ont à nouveau permis d'obtenir le maximum de points. Après six des 15 tours du Championnat suisse, Moccia est donc clairement en tête avec 150 points. Pourtant, il s'attendait à un résultat plus serré sur piste sèche. «Je ne m'attendais pas à ce que nous soyons aussi performants sur piste sèche», déclare Moccia. «Mais tout s'est bien passé et je suis naturellement ravi de ce résultat.» L'adversaire le plus acharné de Moccia reste Kilian Streit. Le jeune homme de 19 ans, originaire de Schüpfen, la commune voisine de Moccia, reste dans le coup avec les 3e, 2e et 3e places. Nicolas Mühlebach est en 3e position au classement général.

OK Senior Naescher Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Patrick Näscher: Trois courses, trois victoires chez les seniors © Eichenberger

Après deux week-ends de course, un duel interne est de se préparer au sein des OK Seniors. Patrick Näscher et Alain Baeriswyl (de l'équipe de karting Meier) ont été les pilotes les plus rapides à 7 Laghi. L'expérimenté Näscher a montré à son coéquipier son pot d'échappement dans les trois courses. Mais il n'y avait pas que les deux pilotes 1 et 2 qui célébraient le podium, le patron de l'équipe, Fabio Leimer, avait lui aussi des raisons d'être heureux. «C'est génial que mon plan fonctionne et que les deux se poussent l'un l'autre à atteindre des performances maximales sur des châssis différents», déclare l'ancien champion GP2 Leimer. Comme prévu, Näscher et Baeriswyl ont donc également dépassé Fabio Scherer, qui était en tête du championnat jusqu'alors. Scherer a marqué le maximum de points lors de la première manche en avril, mais a déclaré à l'époque: «C'était un début d'invité et je n'ai pas prévu d'autres courses pour le Championnat suisse.» Le pole-setter Alessio Fagone n'a pas eu de chance. Le pilote du Team Exprit a abandonné la course lors de la première manche en raison de lamelles défectueuses, mais s'est battu pour remonter sur le podium depuis la dernière place lors de la finale.

KZ2 Luyet Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Massage avant le départ: le dominateur KZ2 Samuel Luyet © Eichenberger

Samuel Luyet et Nicolas Rohrbasser se sont également livré un duel passionnant en KZ2. Luyet, qui a été le seul pilote à franchir la barre des 47 points en qualifications, a pris la tête dans les trois manches, mais a reçu une pénalité de cinq secondes dans la première manche préliminaire parce qu'il est parti trop tôt au départ. L'ordre a donc été le suivant: 1er Rohrbasser, 2e Ivan Rechsteiner, 3e Luyet. Dans la deuxième manche, c'est Rohrbasser qui a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour être parti trop tôt et a donc terminé 3e derrière Rechsteiner. En finale, la troisième place du podium est revenue à Isabelle von Lerber. La vice-championne du monde KZ2 2019 avait progressé de manche en manche lors de son retour au Championnat suisse. La question de savoir si von Lerber prévoit de faire d'autres engagements est actuellement en suspens. Pour le gagnant Luyet, l'affaire est claire. «Je n'ai participé à cette course que parce que je voulais apprendre à connaître les pneumatiques en vue d'autres courses internationales.» Au championnat, Rohrbasser a déjà une avance confortable avec 132 points (contre 85 pour Tobias Widmer).

Et voici les manifestations suivantes du Championnat suisse de karting autobau:
27 juin, Franciacorta, Italie
22 août, Levier, France
25 septembre, Wohlen (AG), Suisse

Vous trouverez de plus amples informations sur le championnat suisse de karting autobau à l'adresse suivante: www.motorsport.ch/de/kartsport ou sur la page Facebook www.facebook.com/SchweizerKartMeisterschaft

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier