• Newscenter

22.09.2021 Aperçu du Rallye del Ticino: Celui qui veut gagner, doit battre Carron
Carron Revaz Budel Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Sébastien Carron (à droite) et son copilote Lucien Revaz © Budel

Le championnat suisse des rallyes entre dans sa phase finale. La quatrième manche, le Rallye du Tessin, aura lieu vendredi/samedi. Le favori pour la victoire est le Valaisan Sébastien Carron, comme il l'a été la dernière fois au Rallye Mont-Blanc.

Les vendredi et samedi 24/25 septembre, la quatrième manche du championnat suisse des rallyes se déroulera au Tessin. 77 participants hommes et femmes seront au départ avec entre autres quatre voitures WRC et 17 voitures Rally2. Comme la dernière fois au Rallye Mont-Blanc Morzine, on y retrouvera à nouveau tout le gratin de la scène des courses automobiles en Suisse.

Le Valaisan Sébastien Carron est le favori pour la victoire finale, comme la dernière fois en France (ou au Chablais). Pour le pilote avec le n°2, c'est déjà la douzième participation au rallye du Tessin. Carron a remporté le titre général à quatre reprises – la dernière fois en 2019 – et avec son copilote Lucien Revaz, il sera probablement difficile à battre lors de la 23e édition. Toutefois, Carron devra cette fois-ci faire affronter en supplément un rival familier: le champion record Grégoire Hotz disputera une manche du championnat suisse pour la première fois depuis le Critérium Jurassien 2019. Et le Neuchâtelois de 47 ans est bien préparé. Il a déjà participé à quatre rallyes en Italie cette année, terminant deux fois sur le podium au volant de sa Citroën C3.

Ivan Ballinari a déjà participé au «Ticino» encore plus souvent que Carron. Ce pilote local renommé participera cette année à son 19e rallye à domicile. «Bally» a remporté le rallye aux portes de Lugano à deux reprises (2017 et 2018). Cette année, il espère à nouveau terminer sur le podium. «Nous sommes très motivés», déclare Ballinari. «Et nous pouvons rouler librement car le championnat est secondaire pour nous.»

Hotz Gregoire Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Grégoire Hotz roulera avec une Citroën C3 au Tessin © Archiv Hotz

Le leader du championnat suisse des rallyes, Mike Coppens, est un néophyte en comparaison à Carron et Ballinari. Ce pilote de Verbier n'a participé que trois fois à des compétitions au Tessin. La dernière fois qu'il a participé, en 2015, il était encore au volant d'une Citroën DS3. Pour lui, les 77,86 kilomètres de la spéciale sont donc en quelque sorte une terre inconnue. Mais Coppens, qui roulera avec l’ambition de remporter le championnat, pourrait déjà remporter le titre au Tessin de manière anticipée. Avec une victoire, il aurait 140 points. Mais cela ne lui permettrait de remporter le titre prématurément que si Carron ne marquait pas plus de 13 points. De plus, on ne sait toujours pas encore si Carron participera ou non à la finale du championnat suisse, le Rallye du Valais du 21 au 23 octobre. Si Carron rate la finale à son domicile, Coppens pourrait bien s'assurer le titre avec une deuxième ou troisième place au Tessin – à condition de devancer Ballinari.

Il sera également intéressant de voir la performance de Jonathan Michellod. Comme Carron, Ballinari et Coppens, l'ancien champion junior mise sur une Skoda Fabia. Il a déjà remporté deux troisièmes places cette année: au Rallye des Bornes et au Mont-Blanc. Au classement général, Michellod est en cinquième position – à égalité avec le pilote RGT le plus rapide, Sergio Pinto, et à six points de Joël Rappaz, un autre pilote Skoda qui, comme Ballinari et Coppens, roule pour l'équipe Lugano Racing.

Toedtli Jeremie Cornevaux Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jérémie Toedtli mène le classement Junior et Clio © Cornevaux

Chez les juniors, le suspens sera également garanti. Trois gagnants différents (en trois rallyes jusqu'à présent) reflètent cet équilibre. Avant la quatrième manche au Tessin, le classement Junior est mené par Jérémie Toedtli (75 points) devant David Erard (73) et Sacha Althaus (54). Dans le Clio Trophy Swiss, les trois mêmes pilotes sont en tête – suivis de près par Ismaël Vuistiner, qui était le pilote Clio le plus rapide tout récemment au Rallye Mont-Blanc.

Dans le Trophée Michelin Suisse, le duel se jouera au Tessin entre le Français Thomas Battaglia, actuellement deuxième, et Laurent Bérard. Mathieu Walter, qui est toujours en tête, renoncera après le Rallye Mont-Blanc Morzine également au Rallye du Tessin.

Dans la classe historique, la VHC, sept pilotes seront au départ. Parmi eux, le leader Claude Alain Cornuz sur une Ford Escort, ainsi que ses adversaires directs Guy Trolliet (Porsche 911) et Nicolas Jolidon (BMW 325).

Le Rallye du Tessin de cette année comprendra quatre épreuves spéciales (sur un total de 77,86 km) et, conformément à la décision de la CSN du 11 août, sera considéré comme un rallye de type 2, bien qu'il ne réponde pas à ces exigences en ce qui concerne le nombre de kilomètres. La course contre la montre commencera le samedi matin vers 9 h 45. Vous trouverez de plus amples informations sur l'internet à l'adresse suivante: www.rallyticino.com

Dates du Championnat suisse des rallyes 2021
27-29 mai 2021, Rallye du Chablais
18/19 juin 2021, Rallye des Bornes (F)
2-4 septembre 2021, Rallye du Mont-Blanc Morzine (F)
24/25 septembre 2021, Rally del Ticino
21-23 octobre 2021, Rallye International du Valais

Cornuz Claude Alain Cornevaux Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Claude Alain Cornuz sur Ford Escort mène dans la catégorie VHC © Cornevaux

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier