• Newscenter

29.04.2021 Auto Sport Suisse prend position sur la situation actuelle
News Zuschauerkapazitaet Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse

Le 28 avril 2021, le Conseil fédéral a mis en consultation une proposition visant à autoriser, à des conditions restrictives, les grandes manifestations réunissant 3 000 personnes à partir de juillet et 10 000 personnes à partir de septembre. Sur la base des informations dont nous disposons, les paramètres (stade, sièges numérotés, infrastructures fixes, etc.) sont supposés s'appliquer principalement au football et au hockey sur glace ou « sports en stade ».

Le Conseil fédéral attache une grande importance à souligner que les dates et les chiffres de fréquentation proposés pour les grands événements de l'été 2021 ne doivent pas être considérés comme un plan d'ouverture. Le Conseil fédéral ne décidera du plan d'ouverture exact des grands événements qu'à une date ultérieure et après avoir consulté les différents groupes de personnes concernées.

Le Conseil fédéral a également défini les mesures de protection qui doivent être remplies pour qu'un canton puisse approuver l'organisation d'un événement majeur. L'accent est mis sur des concepts de protection stricts et l'exigence que seules les personnes vaccinées, testées négativement et rétablies puissent participer à de tels événements afin de minimiser le risque de transmission.

Auto Sport Suisse exige la clarté pour ses organisateurs et ses pilotes.

Dans diverses disciplines sportives, notamment les courses automobiles nationales et les courses de karting, les épreuves se déroulent en plein air sur des surfaces « naturelles » sans installations fixes pour les spectateurs. Dans de nombreux cas, il n'y a pas de zones fixes pour les spectateurs, pas de sièges numérotés, etc., et notre sport doit impérativement être pris en considération dans le plan d'ouverture des grands événements par le Conseil fédéral.

En fonction des possibilités, il y a jusqu'à 10 000 spectateurs ou plus (en plein air, souvent sans zone fixe pour les spectateurs) le long du parcours d'une course de côte automobile de 3,5 à 5 kilomètres ou d'un rallye de plus de 150 kilomètres. Ces formes d'organisation et d'autres similaires (courses cyclistes, VTT, courses à pied, etc.) doivent aussi être prises en compte dans les plans d'ouverture du Conseil fédéral.

Auto Sport Suisse attache une grande importance au fait qu'après plus de 50 annulations d'événements nationaux au cours des 12 derniers mois, les courses d'automobiles et de karts puissent revenir à la normale le plus rapidement possible, que les organisateurs bénéficient d'une réelle sécurité de planification et que les nombreux pilotes puissent à nouveau pratiquer leur sport sans obstacle.

Pour les organisateurs de courses de voitures et de karts, il est économiquement urgent de pouvoir organiser leurs événements avec l'admission de spectateurs et de savoir si les concepts de protection développés ont fait leurs preuves. Les experts s’accordent à penser que les risques de contagion pour les pilotes (seuls ou à deux dans la voiture/kart, équipés d'une cagoule, d'un casque et de vêtements de sécurité) et les spectateurs à l'extérieur sont très faibles. Auto Sport Suisse part par ailleurs du principe qu'avec les progrès des vaccinations, les restrictions d'accès aux manifestations en plein air ne seront plus nécessaires.

Auto Sport Suisse va exprimer sur tous ces thèmes son avis d’ici au 10 mai 2021 dans la consultation en cours.

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier