• Newscenter

27.12.2019 Cédric Betschen: «Je n’en avais pas la moindre idée!»
Bild1 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Cédric Betschen: Vainquer de la coupe des rallyes 2019

Partie 8 de notre série «Portrait des champions suisses»:

Cédric Betschen a remporté la Coupe Suisse des Rallyes 2019 avec son épouse et copilote Mirjam lors de sa première saison complète. Il s'agit là d'un succès qu'il n'aurait jamais osé imaginer il y a dix ans.

Quand Cédric Betschen (31 ans) évoque ses débuts en sport automobile, cela le fait rire. Ce sont sans doute sa passion ainsi que son art de l'improvisation qui lui ont finalement permis de s’en tirer aussi bien. Le Lausannois d'origine était en effet aussi éloigné d'une attitude professionnelle que Greta Thunberg de l'achat d'un jet privé. «Lors de mon premier slalom à Carouge en 2007, j'ai pris le départ dans la voiture avec laquelle je me rendais aussi au travail», raconte Betschen. «J'avais mon casque de cyclomoteur avec moi. Je n'avais pas la moindre idée des exigences de ce sport. Je n'avais jamais été sur un circuit avant, pas même en tant que spectateur.»

Betschen s'est depuis toujours passionné pour le rallye. Très jeunes, lui et son frère ainé ont été trainés par leur père à des rallyes. Au début, le petit Cédric n'était pas particulièrement emballé. Il s'ennuyait ferme pendant les pauses d'attente, «surtout quand il faisait froid». Néanmoins, son père lui a transmis le virus. «Je me suis juré qu'un jour, je participerais moi aussi à des rallyes», dit Betschen, qui s'est recyclé il y a des années de menuisier en conducteur de locomotive aux CFF.

Après ses premières expériences en slalom et en course de côte en 2008, le grand temps était enfin venu en 2009: Betschen a disputé son premier rallye. Il ne faut d’ailleurs pas s’étonner que son choix se soit porté sur le «Chablais». Betschen a vécu pendant un certain temps le long d’une étape spéciale au-dessus des Diablerets. Il connaissait le terrain. Et pourtant, tout était nouveau pour lui. Betschen se rappelle: «J'ai lu tous les règlements pendant l'hiver, pour connaître au moins la théorie.» Mais la conduite pratique était une autre paire de manches. Avec des pneus usés et le cousin sur le siège du copilote, le rallye s'est finalement terminé dans un fossé. «Après cet accident, il nous a fallu un an pour remettre la voiture en état.»

En 2010, Betschen a fait son retour au Rallye du Chablais. Cette fois avec son père comme copilote et avec un frein fictif dans l’esprit. «Je savais qu’il fallait éviter à tout prix de finir encore une fois dans les décors. Je ne pouvais pas me permettre de causer d'autres dégâts. J'ai donc fait preuve d'un plus grand calme.»

Chaque rallye a permis à Betschen d’en apprendre davantage. Il s'est accroché à de petits succès. Au début de la saison 2014, il a de nouveau changé de copilote: sa femme Mirjam a dès lors pris la place à ses côtés. A partir de ce moment-là, sa carrière a décollé. «Au Rallye du Chablais 2015, nous avons eu des pneus neufs pour la première fois», sourit Betschen. «Cela a fait une énorme différence. Au début, j’avais l’impression que la voiture ne bougeait pas sur ses nouvelles semelles. Mais ensuite, j'ai compris que je devais conduire différemment parce que j'avais beaucoup plus d'adhérence. Soudain, nous avons été beaucoup plus rapides.»

Avec sa femme à bord, la coopération fonctionne à merveille. Il constate qu’ils sont vraiment sur la même longueur d’ondes. Mais comment convaincre votre femme de s'asseoir sur le siège à côté en tant que copilote? «Mirjam assistait déjà aux rallyes en tant que spectatrice avant d’entrer elle-même en action. J'ai sans doute tellement parlé de rallyes à la maison qu'un jour, elle a fini par me proposer d'être ma copilote.» Depuis, les Betschen parlent quasiment que de rallyes. «En rallye, je trouve que c'est un avantage de bien se connaître», constate Cédric. «La conduite de rallye est en grande partie une question de confiance. C'est pourquoi j'ai toujours compté sur les copilotes de ma famille. Avec Mirjam, bien des choses ont été facilitées. On a la possibilité de discuter constamment et n’importe où de la prochaine étape ou d'une note.»

En s'attaquant au Championnat suisse junior en 2016, Betschen a fait un grand pas en avant dans sa carrière de pilote de rallye. «Pour la première fois, je faisait partie d’une équipe, ce qui m’a aidé à bien des égards.» Entre autres choses: savoir gérer un accident. «Il s’est produit de nouveau au rallye du Chablais», dit Betschen. «Nous roulions à une bonne allure quand je suis entré dans une ornière. Je ne pouvais plus corriger le tir et nous avons embouti un arbre et atterri la tête la première.»

En 2017, Betschen ne pouvait plus rouler avec les juniors en raison de son âge. Mais il s'est offert une Renault Clio R3 Maxi plus puissante. «Avec elle, je pouvais conduire sans pression.» En même temps, il se demandait que faire de sa Clio d'origine. «J'avais deux options: la vendre ou la remettre en état. J'ai choisi cette dernière option.»

C'était la bonne décision. Bien qu'en 2018, Betschen ait, sous la pression de son épouse Mirjam, aussi participé à un rallye avec la Renault Clio R3 Maxi (P8 au Chablais), Cédric a misé en 2019 tout sur sa Clio originale et a ainsi remporté la Coupe Suisse des Rallyes. «Cette année, c’est la première fois que nous avons terminé une saison complète», dit Betschen. «Dans ces conditions, une telle victoire procure naturellement une satisfaction particulière.» La suite de sa carrière est encore ouvert. Lors d'un essai avec une Citroën DS3, Betschen d’expérimenter la conduite d’une R5. Mais il n'a pas les moyens requis pour participer avec elle à des rallyes. «Nous louerons probablement une voiture pour certains rallyes», dit Betschen. Il ne pourra plus compter sur sa Clio. Comme beaucoup de voitures de champions célèbres, celle-ci a été vendue quelques jours après sa derniére course.

Cédric Betschen
Titre: Vainqueur de la Coupe suisse des rallyes
Age: 31
Origine: Reconvilier (BE)
Véhicule: Renault Clio N3

2007 Premiers slaloms
2008 Premières courses de côte
2009 1er rallye (Chablais) avec une Renault Clio N3
2010-2015 Divers rallyes avec une Renault Clio N3
2016 Championnat Suisse des Rallyes Junior sur Peugeot 208 R2
2017 Championnat Suisse des Rallyes sur Renault Clio R3 Maxi
2018 Championnat Suisse des Rallyes sur Renault Clio R3 Maxi et N3
2019 Vainqueur de la Coupe Suisse des Rallyes sur Renault Clio N3

https://www.facebook.com/AutoS...

https://motorsport.ch/fr/autom...

Zum Newscenter

Associés

Équipementier