• Newscenter

14.01.2022 Delétraz, Müller et Beche en WEC
Louis Deletraz WEC 2022 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Louis Delétraz disputera le WEC avec Robert Kubica

Le championnat du monde des voitures de sport est en plein essor. De plus en plus de constructeurs s'engagent dans le WEC. Et la délégation des pilotes de course suisses augmente elle aussi.

Le WEC (World Endurance Championship) restera passionnant du point de vue suisse en 2022. Sébastien Buemi est la tête de pont de Toyota dans la catégorie Hyperclasse. Mais cette année, l'homme d'Aigle ressentira nettement plus des adversaires que jusqu'à présent. Outre la voiture sœur, c'est surtout Peugeot, de retour dans le WEC, qui apportera plus de variété avec deux voitures pilotées entre autres par les anciens pilotes de F1 Kevin Magnussen, Jean-Eric Vergne et Paul di Resta.

Des Suisses sont également au départ en LMP2. Louis Delétraz a signé un contrat avec le nouveau venu Prema aux côtés de Robert Kubica et l'Italien Lorenzo Colombo. Le Genevois se réjouit de son nouveau défi. «Il n'est pas nécessaire de présenter l'équipe, j'ai couru de nombreuses années contre Prema dans la Formule 2 et le succès qu'ils ont eu parle de lui-même. L'équipe a encore beaucoup à apprendre dans le domaine de l'endurance, mais nous avons de grandes ambitions, des gens talentueux et beaucoup de motivation.» Outre le WEC, Delétraz effectuera également la saison complète en IMSA. L'ancien pilote d'essai de F1 y court pour l'écurie américaine Tower Motorsport – et il y retrouvera notamment Fabio Scherer, qui court pour High Class là-bas.

Outre Delétraz, Nico Müller participe également au WEC. Le Bernois, qui court parallèlement en DTM sur une Audi, roule pour l'équipe britannique Vector Sport. Müller pourra ainsi profiter de l'expérience d'un pilote très expérimenté: Sébastien Bourdais. Le Français a déjà pris le départ du Mans 14e fois. Il a terminé trois fois deuxième au classement général et a remporté la GTE Pro en 2016. Le troisième pilote de l'équipe de Müller est l'Irlandais Ryan Cullen. Müller a effectué la semaine dernière ses premiers essais à Almeria, en Espagne. «Le circuit n'est pas forcément idéal pour ce type de voitures», explique Müller. «Mais ça m'a fait du bien d'être à nouveau dans une voiture avec beaucoup de downforce.»

Mathias Beche est également de retour en LMP2. Le Suisse romand roule pour ARC Bratislava. Comme Müller et Delétraz, il est au volant d'une Oreca 07.

Mueller nico 2019 hockenheim2 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Nico Müller: Montera-t-il sur le podium du WEC comme il le fait en DTM?

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier