• Newscenter

19.06.2020 Drognens: la décision sera prise à la mi-août
Marc Andre Bourdilloud Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Marc-André Bourdilloud: Président du Slalom de Drognens

En 2020, il n'y aura pas de championnat suisse des slaloms. Le slalom de Drognens des 26 et 27 septembre est la dernière course restant au calendrier. Les organisateurs, sous l'égide de Marc-André Bourdilloud, croient fermement qu'ils pourront tenir cette manifestation.

À partir de septembre, les manifestations avec jusqu'à 1000 personnes seront à nouveau autorisées. Ce chiffre te semble-t-il réaliste pour tenir le slalom de Drognens?
Marc-André Bourdilloud: J'espère vivement que la Confédération suisse assouplisse encore sa position en début septembre, car avec l'assouplissement promis à ce jour à 1000 personnes, cela sera limite. En plus des collaborateurs et des pilotes, il faut en effet aussi inclure dans le calcul leurs accompagnateurs et les spectateurs. Compter le nombre de personnes présentes sur place n'est pas une option pour nous. Ce que nous pouvons envisager, c'est un moyen électronique de «suivi». Mais je pense qu'il est de toute façon trop tôt pour fixer définitivement le scénario pour la fin septembre.

Combien de participants le slalom de Drognens a-t-il eus dans le passé ? Avec combien de participants comptes-tu cette année, en supposant que la course puisse avoir lieu?
En 2019, nous avions 147 participants LOC et 171 pilotes NAT. Après avoir organisé une enquête sur Facebook, je suis optimiste et je pense que les pilotes LOC viendront en grand nombre. Nous avons également décidé d'organiser le dimanche une deuxième course pour les participants LOC. Nous sommes en ce moment en train de régler encore les détails. Pour les pilotes titulaires d'une licence, tout dépend du nombre de personnes qui profiteront avant notre course de l'offre d'Auto Sport Suisse de nous rendre leur licence déjà reçue.

Vous êtes en train de mettre en place un concept avec le slalom de Bas Monsieur pour que les pilotes puissent profiter de deux courses l’une après l’autre. Que peux-tu nous dire à ce sujet?
Nous y travaillons encore. Cela a pour but de motiver les pilotes à participer aux deux courses. Dès que nous aurons un concept clair, nous le communiquerons.

Jusqu'à quand pouvons-nous espérer une décision définitive quant à la tenue ou non du slalom de Drognens?
Une décision sera prise à la mi-août. À partir de ce moment-là, nous nous engagerons auprès de la plupart des fournisseurs. Il est d’ores et déjà certain que nous ne pourrons financer la manifestation cette année que par deux canaux: les frais d'inscription et les recettes de la restauration.

Existerait-il un moyen de retarder encore davantage la course?
Non. La place d'armes de Drognens affiche complet. Nous n'avons que les deux dates de juin et de septembre.

Des courses d'entraînement, comme celles qui se déroulent à Ambri, seraient-elles une alternative pour vous?
Cette alternative existe bel et bien. Mais pour l'instant, nous voulons croire que nous pourrons tenir la course. Si nous avions choisi la voie de la facilité, nous aurions en effet annulé cette manifestation il y a longtemps déjà.

Philip Egli c Kaufmann Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le vainquer de l'année dernière à Drognens: Philip Egli © Kaufmann

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier