• Newscenter

25.11.2020 Jeune recrue prometteuse
Fach Alexander 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Alexander Fach a remporté la Porsche Sports Cup Suisse dès le premier coup

La Porsche Sports Cup Suisse (PSCS) a pu avoir lieu en 2020 en dépit du coronavirus. Le gagnant est Alexander Fach, un nouveau venu de 18 ans. Nous avons discuté avec lui des titres, des perspectives et des budgets.

Tu ne t'es sans doute pas attendu au titre en 2020?
Alexander Fach:
Non vraiment pas. Mon but était d'apprendre, d'apprendre et d'apprendre encore. À la fin de la saison, j’ambitionnais de pouvoir monter une ou deux fois sur le podium...

...mais tu as ensuite gagné les deux premières courses à Hockenheim et il t'a donc fallu ajuster ton objectif.
Oui, j'ai dû redéfinir mon objectif. Mais j'ai été prudent. Le premier week-end s'était certes bien passé, mais je n'étais pas certain de pouvoir continuer sur cette lancée. En fin de compte, cela a suffi pour remporter le titre. Bien sûr, j'en étais ravi, mais je ne m'y attendais vraiment pas.

À ce moment-là, tu ne possédais même pas encore de permis de conduire. Combien d'heures t’a-t-il fallu pour l'obtenir?
Douze. La conduite elle-même n'a pas posé de problème. Mais sur la route, il y a encore beaucoup d'autres aspects auxquels il faut faire attention et qu'on n'apprend pas dans une voiture de course.

Comment es-tu entré dans le programme junior de Porsche?
J'ai fait des débuts en tant qu'invité au sein du PSCS en 2019. C'est ainsi que j'ai pris connaissance du programme. Et grâce à mes résultats, j'ai réussi à entrer dans le programme.

Il n'y a donc pas de sélection?
Non, les résultats et une demande ont suffi.

En quoi consiste ce soutien?
Porsche possède un système pyramidal. Je suis au niveau le plus bas qui représente les programmes de soutien des différents pays. On atteint le niveau supérieur en tant que pilote sélectionné dans la Porsche Carrera Cup. Ensuite, on passe en tant que junior dans la Porsche Supercup avant, si tout va bien, d'être promu au poste de pilote d'usine.

Tu proviens personnellement du karting. Recommanderais-tu cette voie à d'autres jeunes pilotes?
Oui, sans hésiter. De nombreux jeunes pilotes de karting ont pour objectif la Formule 1. Mais ce n'est pas un objectif réaliste de nos jours, sauf si vous pouvez compter sur un sponsor très puissant. Le chemin que j'ai choisi permet d'économiser beaucoup d'argent tout en offrant quand même une perspective.

Parlons du budget: que coûte une saison dans le championnat GT3?
Cela dépend de la quantité de «matériel» dont vous avez besoin. J'ai été économe cette année, j'ai usé peu de pneus et j'arrive donc à un budget d'environ 180 000 à 200 000 francs. La prochaine étape, la Porsche Carrera Cup en Allemagne, coûtera environ le double.

Après le PSCS, tu as toi-même participé aux courses de la Porsche Carrera Cup. En même temps, tu as également annoncé que tu voulais défendre ton titre au sein du PSCS. Quel est ton plan pour 2021?
Le contrat que j'ai signé en tant que junior sera d'une durée de deux ans. Cela signifie que je participerai sans doute à nouveau à la course PSCS l'année prochaine si tout se passe comme prévu. Mais en course automobile, on ne peut jamais tabler sur des certitudes. Je ne pense pas que je pourrai participer aux deux championnats en même temps. Bien que les dates n'aient pas encore été fixées en raison de la pandémie actuelle, je suppose que dans des circonstances normales, les dates se chevaucheront.

Fach Alexander 05 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Fach a remporté la moitié des courses avec la Porsche GT3

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier