• Newscenter

17.11.2019 Müller: un pilote qui peut réserver des surprises
Mueller nico 2019 valencia Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Nico Müller dans sa Formule E de l`écurie Dragon Racing

Nico Müller spécule sur la Formule E depuis un certain temps déjà. En tant que pilote d`essai et pilote de remplacement pour l`équipe d`Ingolstadt, il se tient prêt depuis deux ans. Il n`a pas encore eu d’engagement, même pas cette année à Berne lors de sa course à domicile. Or les perspectives de faire partie de l`équipe Audi ne semblent pas meilleures pour cette sixième saison qui débutera vendredi prochain en Arabie Saoudite. Le Brésilien Lucas di Grassi est fermement en place. Il en va de même pour Daniel Abt, fils du chef d`équipe Hans-Jürgen Abt, raison pour laquelle Müller a cherché ailleurs et il a trouvé un cockpit libre auprès de Dragon Racing. Audi lui a donné le feu vert.

Müller n`a pas encore d`expérience en Formule E. C`est pourquoi il reconnaît ouvertement qu`il est un peu nerveux avant la première course à Riyad. «Cela fait six ans que je participe au championnat allemande des voitures de tourisme DTM», dit Müller. «Je sais donc entre-temps ce qui compte dans cette discipline. En Formule E, je suis en revanche un novice qui a encore beaucoup à apprendre.»

Les chances de Müller sont toutefois assez bonnes. Bien que Dragon n`ait pas de véritable fabricant derrière lui, la passion n’y fait pas défaut. L`équipe appartient à Jay Penske, le fils du légendaire pilote américain Roger Penske. Il a gagné toutes les séries auxquelles il a participé jusqu`à présent. Lors des tests officiels à Valence, Müller a déjà marqué les esprits. Après trois jours, le pilote de l`Oberland bernois s`est classé troisième. Seuls Pascal Wehrlein et le prédécesseur de Müller chez Dragon Racing, Maximilian Günther, étaient plus rapides. «Les tests se sont mieux déroulés que prévu», déclare le vice-champion DTM. «Notre base semble être excellente. Je pense que le plus grand potentiel se situe au niveau du logiciel et des réglages. Comme les capacités des pilotes du groupe sont toutes très proches, ce sont les détails qui décideront finalement de la victoire et de la défaite.»

Le fait que Müller et l’écurie Dragon n’ont pas accordé priorité à la qualification lors des essais les rend particulièrement confiants. De plus, Müller jouit d`une excellente réputation dans les cercles des véhicules électriques. Ce spécialiste en Audi est en effet réputé avoir une sensibilité particulière pour les bolides qui ne sont pas faciles à conduire. Son pronostic pour la saison à venir semble en tous les cas prometteur: «Nous avions beaucoup de questions avant les essais à Valence et nous y avons trouvé réponse à toutes.»

Dans le duel bernois interne qui l’opposera à Neel Jani qui prendra le départ pour Porsche, Müller semble mieux préparé pour l`ouverture de la saison. On verra si cela se confirme par la suite. Ce qui est drôle, c`est que Jani a fait ses débuts en Formule E auprès de Dragon Racing il y a deux ans et après une seule course, il a abandonné...

https://www.facebook.com/AutoSportSchweiz/

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier