• Newscenter

17.01.2022 Rapport du weekend 01/2022
Zacchia Dubai Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Steve et Patrick Zacchia ont remporté la classe TCX à Dubaï

Le rapport du weekend est de retour. Cette fois-ci avec le Paris-Dakar et les 24h de Dubaï, qui ont vu la victoire de classe d'un duo suisse

Aux 24 heures de Dubaï, les Suisses ont généralement de quoi se réjouir. Cette fois aussi, lors de la 17e édition. En 2022, la victoire suisse a été remportée par Patrick et Steve Zacchia. Le tandem père-fils d'Yverdon-les-Bains a dominé les événements sur sa Ligier JS2 R dans la classe TCX presque à sa guise et s'est assuré la victoire de manière souveraine après 24 heures.

Trois Suisses sont également montés sur le podium en TCE: Yannick Mettler et Miklas Born (Team AC Motorsport, 2e place) ainsi que Gustavo Xavier (Autorama Motorsport, 3e place). Sans le différentiel cassé et un amortisseur brisé, Mettler/Born auraient probablement même pu remporter la catégorie des voitures TCR. Au moment de l'avarie, ils étaient en tout cas en tête. Pour l'équipe Autorama Motorsport de Wetzikon, les 24 heures de Dubaï se sont terminées aux 3e (#112), 4e (#111) et 6e (#116) places. «Nous sommes satisfaits de ces places», déclare le chef d'équipe Stefan Tanner. «Dubaï est toujours incroyablement difficile. Mais l'équipe et les pilotes (dont Xavier, troisième, et Jasmin Preisig et Fabian Danz, quatrièmes) ont fait un travail formidable.»

Il n'y a pas eu de podium pour les Suisses dans la catégorie GT. Alors que la victoire finale est revenue à l'équipe MS7 by WRT, plusieurs Suisses ont été éliminés très tôt. Par exemple la Lamborghini de Rolf Ineichen et Adrian Amstutz. Ou encore les deux Porsche Fach, sur lesquelles se trouvaient notamment Alexander Fach et Dominik Fischli. Le vainqueur du classement général de 2017, Daniel Allemann, n'a même pas pris le départ après un accident durant les essais.

Raffaele Marciello a donc été une fois de plus le meilleur Suisse. Le Tessinois, qui roule depuis des années sous licence suisse et qui, depuis cette année, arbore également le drapeau suisse sur sa voiture et sa combinaison, a terminé quatrième au classement général. A l'arrivée, après 24 heures, il manquait 7,7 secondes à la troisième place...

Marciello Raffaele Dubai 2022 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Raffaele Marciello a raté le podium GT de très peu

Les Suisses qui ont participé au Dakar (vainqueur: Nasser al-Attiyah) peuvent également être fiers. Car tous ont franchi la ligne d'arrivée. Le duo Rebellion Alexandre Pesci/Stephan Kuhni s'est classé 51e dans le peloton principal, tandis que les Fribourgeois Paolo et Matteo Sottile ont vu le drapeau à damier à la 26e place dans les prototypes légers. Jérôme de Sadeleer et son navigateur français Michael Metge ont longtemps figuré dans le top 10 de la catégorie SSV. Des problèmes mécaniques les ont fait reculer à la 25e place.

Les quatre équipes engagées dans la catégorie historique ont également toutes franchi la ligne d'arrivée. Le meilleur duo était Cédric Zolliker/Benoit Burnier (Toyota), 28e. Les autres positions: Antonio Garzon/Guillermo Baeza (Toyota) à la 57e place, Philippe Maréchal/Jean-François Baud (Range Rover) à la 107e place et Mario Jacober/Sladan Miljic (Lada) à la 122e place.

De Sadeeler Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jérôme de Sadeleer a longtemps figuré dans le top 10 de la catégorie SSV

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier