• Newscenter

23.08.2021 Rapport du weekend 22/2021
Deletraz Louis Le Mans 2021 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Louis Delétraz & son équipe WRT: Calé dans le dernier tour...

Des podiums ont été décrochés au Mans, en DTM et à la course de côte d'Osnabrück : les Suisses ont une fois de plus fait la une des journaux internationaux ce week-end, même si certains d’entre eux nous ont réservé quelques déceptions.

La plus grande déception a été vécue par Louis Delétraz aux 24 heures du Mans. Le pilote genevois de l'équipe WRT était bien parti pour remporter la victoire en classe LMP2 lorsque le câble d'accélérateur s'est rompu dans le dernier tour (!). Delétraz a assisté à la scène dans les stands et a eu du mal à y croire. «Je suis sans voix», a déclaré Delétraz. «Pourquoi cela arrive nous? Pourquoi au dernier tour? Nous étions confortablement en tête – et puis il nous arrive une telle mésaventure! Ça fait tellement mal, mais je reviendrai!»

Une promesse qui s'applique également à Fabio Scherer. Le pilote d'Engelberg était en train de passer de la 12e place sur la grille de départ à la première place en LMP2 avec son équipe United Autosports lorsque l'alternateur a lâché à 5 heures du matin. Son équipe a passé deux heures dans les stands pour des réparations avant de pouvoir reprendre la course. Finalement, ils n'ont pas réussi à dépasser la 18e place.

Mais d'autres pilotes suisses sont en revanche bien montés sur le podium: Sébastien Buemi a terminé deuxième au classement général de la catégorie des Hypercars après trois victoires consécutives. Mais pour le pilote Toyota et ses deux coéquipiers, la course aurait déjà pu se terminer dans le premier virage après une collision et un tête-à-queue. «Je suis heureux d'avoir terminé deuxième. Et je suis également heureux de la victoire de nos coéquipiers. Ils la méritent après tant de malchance au Mans. Toute l'équipe Toyota a fait un travail énorme», a déclaré Buemi.

Esteban Garcia a lui aussi été satisfait. En tant que propriétaire et pilote à la fois de l'équipe Realracing, il était ravi de terminer troisième du sous-classement Pro-Am chez les voitures LMP2. Également sur le podium: Neel Jani. Le pilote du Seeland, vainqueur du Mans en 2016, a terminé troisième en LMGTE Pro sur sa Porsche d'usine. Dans la classe Am, Rahel Frey et ses coéquipiers ont pris une bonne neuvième place avec la Ferrari 488 GTE d'Iron Lynx – deux places devant Thomas Flohr.

Ellis Philip Nuerburgring 2021 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Philip Ellis est également monté sur le podium au Nürburgring

Philip Ellis a également décroché un nouveau podium en DTM. Le pilote zougois de l'équipe Mercedes Winward Racing a terminé troisième après être parti deuxième. Dans la deuxième manche, il a été impliqué dans plusieurs accrochages en début de course et a dû abandonner la course. Pour Nico Müller, le quatrième week-end DTM s'est à nouveau terminé de manière plutôt décevante avec les positions 8 et 10. Samedi, le pilote bernois a progressé jusqu'à la 6e place après une belle chasse au rattrapage, mais dix secondes de pénalité l'ont fait reculer de deux positions. Au championnat, Ellis est en sixième position, Müller est neuvième.

Lucas Mauron a réalisé deux bonnes courses dans le Trophée DTM. Avec les positions 5 et 2, il a retrouvé sa force après des difficultés initiales cette saison. Comme le vainqueur sur Aston Martin dans la deuxième course était un invité, Mauron a même reçu le nombre complet de points. Les autres pilotes suisses du DTM Trophy ont été Yann Zimmer (15e/6e) et Miklas Born (18e/12e).

Les pilotes suisses ont également jubilé lors de la course de côte d'Osnabrück (Allemagne). Robin Faustini a célébré la quatrième place au classement général et la deuxième place dans les voitures de course lors de la première avec son nouveau Osella FA30. Joël Burgermeister s'est assuré la victoire de classe dans les voitures 2 litres en prenant la cinquième place au classement général. Pour Marcel Steiner, la première course de côte de 2021 s'est déjà terminée déjà samedi après une panne de moteur. Michel Zemp n'a quant à lui pas été autorisé à prendre le départ en raison d'un autocollant FIA non conforme...

Faustini Robin Osnabrueck 2021 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Quatrième à la première tentative: Robin Faustini dans sa nouvelle Osella FA30 © Teambeyou

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier