• Newscenter

11.11.2019 Thomann: «Je ne me voyais pas comme un favori»
Thomann Rico 2019 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Rico Thomann: Champion de montagne 2019 chez les juniors

Partie 7 de notre série «Portrait des champions suisses»:

Il a jadis été champion cantonal zurichois de tir à l`arbalète. Cette année, il a encore frappé dans le mille: Rico Thomann est devenu champion suisse junior de montagne.

Ses deux prédécesseurs sont devenus Champions Juniors de la Montagne sans perdre aucun point. Cette saison, Rico Thomann n`a pas réussi cet exploit. Lors de la finale aux Paccots, le pilote de Winterthur a dû se contenter du troisième rang. Comme ses prédécesseurs Thomas Schmid (2018) et Rolf Reding (2017), Thomann a toutefois lui aussi marqué le Championnat Junior de son empreinte. Il a gagné trois courses sur quatre. Sa performance à Oberhallau a été particulièrement impressionnante. Il y est retombé à la cinquième place au classement intermédiaire après avoir fait une erreur de freinage dans la deuxième manche et il ne lui restait plus qu`une seule manche pour restaurer l`ordre hiérarchique. Mais la troisième manche a été la bonne pour l`ancien champion d`arbalète. Thomann a gagné et s`est rendu avec le maximum de points à la finale à Châtel-St.Denis.

Thomann n’y a pas donné les gaz à fond. Il s’agissait d’une part de la piste qu`il connaissait le moins et de l’autre, ce charpentier de formation a prévu une marge de sécurité. «J`avais impérativement besoin de faire des points dans la dernière course. Si j`avais eu un accident à l`entraînement et si cela m’avait ensuite empêché de prendre le départ, je n`aurais pas marqué assez de points. Je ne voulais pas prendre ce risque. C`est pourquoi j`ai ralenti à l`entraînement et que ne suis pas allé jusqu`à mes limites.»

Néanmoins, la 3e place lui a amplement suffi pour remporter le Championnat Junior avec une avance de dix points sur Pascal Siegrist. Pour Thomann, cela a été un succès auquel il ne s`attendait pas nécessairement. «Cette année, les performances ont été très élevées. Je ne me voyais pas comme un favori en début de saison. Ce n`est qu`après la victoire à Oberhallau que j`ai réalisé que je pouvais remporter le titre.»

Thomann a participé pour la première fois lors à l`observation de la «Swiss Race Academy» en janvier. Au cours des deux années passées, il a suivi l`évolution du Championnat junior de la montagne. «Comme j`ai été séduit par ce projet, je m’y suis inscrit cette année.» Six autres candidats se sont également qualifiés pour la saison 2019 au Driving Centre de Seelisberg. Mais aucun ne pouvait égaler Thomann.

Ce pilote d`une vingtaine d`années, qui désigne la Nordschleife comme son circuit favori, s`est enthousiasmé très tôt pour la course automobile et en particulier pour les courses de côte. «J`ai accompagné à l’époque mes parents aussi à des courses sur les circuits de Hockenheim et de Dijon.» Au fil du temps, il s`est toutefois concentré sur les courses de côte. Thomann affectionnait particulièrement la course des Rangiers qui compte pour le Championnat d`Europe.

Ce Zurichois qui va avoir 26 ans le 11 novembre est venu à la compétition automobile comme la plupart des autres pilotes par le biais du karting. Cependant, il mettait l’accent avant tout sur le «fun». «Mon père possédait un kart et à un moment donné, il y en a eu un pour moi aussi sous le sapin de Noël. Ensuite, nous nous sommes entraînés trois ou quatre fois par an. Avec l`argent que j`ai gagné lors de mon apprentissage, j`ai acheté un kart avec boite de vitesses. Puis j`ai voulu savoir ce que c`est que de participer à une course automobile.»

Thomann a participé au Vega Trofeo et y a immédiatement remporté sa première victoire lors de son premier week-end de course. L`année dernière, il a décidé de conduire une saison entière. Il s`était fixé pour objectif d`atteindre le rang 5. C`est finalement la 6e place qu`il a décrochée. Rico constate «Il me manquait deux points. Mais j`étais satisfait de ce que j`avais accompli.»

Mais il a commencé à faire ses comptes et a vite réalisé qu`avec l`argent qu`il investissait dans le karting, il pouvait aussi participer à des courses de côte. En fin de compte, ce ne sont pas seulement les raisons financières qui ont poussé Thomann à passer des courses sur circuit aux courses de côte, mais c`est bel et bien sa fascination de longue date qui l`a incité à franchir ce pas. «Sur le circuit, on passe de nombreuses fois au même endroit. Si on fait une erreur, on n’a pas la possibilité de la compenser par la suite. En course de côte, tout doit jouer. On doit se concentrer comme avant une course de ski. Cela me fascine.»

Il ne sait pas encore s`il aura la possibilité de continuer à s’adonner à sa passion en 2020. Ses ressources limitées et la perspective d`un perfectionnement professionnel risquent en effet fort de limiter son programme l`année prochaine. Mais Thomann ne compte pas abandonner pour autant. «Cette saison m’a donné un tel plaisir qu`il serait dommage que je ne puisse pas continuer.»

Rico Thomann
Titre: Champion suisse junior de la montagne
Âge: 26 ans
Origine: Rikon dans le Tösstal (ZH)
Véhicule: Toyota GT86


2014 1re course (Slalom de Frauenfeld sur Suzuki Swift)
2015 Kart (Trophée Vega)
2016 Kart (KZ2, Champion du Kartclub Seeland)
2017 Kart (KZ2, 12e place au classement général Vega Trophy)
2018 Kart (KZ2, 6e place au classement général Vega Trophy)
2019 Champion junior de la montagne sur Toyota GT86

https://www.facebook.com/AutoSportSchweiz/

https://motorsport.ch/de/automobil/galerie

Zum Newscenter

Associés

Équipementier