• Newscenter

31.12.2020 Un Swissminiatur différent
Rossel 01 Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jean-Philippe Rossell devant son impressionnante collection de modèles réduits © Eichenberger

Pour combler la période entre Noël et le Nouvel An, nous publions ici l'un ou l'autre article du magazine trimestriel de l'ASS. La troisième partie s'articule autour de l'impressionnante collection de modèles réduits de Jean-Philippe Rossel.

Jean-Philippe Rossel connaît (presque) tous les pilotes suisses et leurs voitures. Forcément. Sinon, il n'y aurait pas près de 1500 objets différents chez lui, la plupart à l'échelle 1:43, prisée des collectionneurs.

Jean-Philippe Rossel est une encyclopédie vivante. Il ne connaît pas seulement les voitures des pilotes suisses de A (comme Cyndie Allemann) à Z (comme Steve Zacchia), mais aussi leur histoire. Ses éventuelles lacunes, il les comble à l'aide de la littérature spécialisée. Le livre «Les outsiders» m'a beaucoup aidé au début de ma passion de collectionneur», explique l’employé postal. «Mais on trouve également des références intéressantes dans d'autres ouvrages.» Rossel en évoque une lors de sa visite à Auto Sport Suisse: «La course de côte du Mont Ventoux, 1902-1976». Le collectionneur y a trouvé de nombreuses photos intéressantes de pilotes suisses, ce qui l'a aidé dans sa recherche de modèles particuliers.

La collection met l’accent sur des miniatures des 24 Heures du Mans. Une vitrine pleine à craquer est là pour le prouver. Tant de Suisses ont déjà battus pour la victoire au Mans. «Il me manque encore vingt modèles», précise Jean-Philippe Rossel. Et alors, cette partie de la collection sera complète. Mais il ne s'ennuie jamais, car une douzaine de nouvelles miniatures du Mans s’ajoute chaque année à la collection. La place va finir par manquer.

Contrairement aux modèles réduits du Mans, le reste de la collection ne connaît pas de limites. De nombreuses Audi et Porsche témoignent du nombre de Suisses ayant couru à l’international. Ce n'est toutefois pas la énième version d'une Audi R8 LMS qui passionne Rossel, mais la recherche de modèles réduits «exotiques». Ceux de Xavier Perrot, par exemple, sont rares. Mais c'est exactement ce qui motive ce collectionneur (et sans doute tous les autres). «Cette March de Formule 2 de Perrot a été sculptée dans un morceau de bois», explique Jean-Philippe Rossel en exhibant un spécimen unique sous le nez de l'auteur de ces lignes. Lorsqu'on lui demande pourquoi cette miniature est grise et pas jaune comme l'original, Rossel rigole: «Le sculpteur sur bois n'avait comme modèle que des photos en noir et blanc...».

Mais il y a d’autres curiosités parmi les 1500 objets exposés dans la salle aux trésors du collectionneur. Par exemple la Volvo PV544 bleu foncé de Jürg Dubler (1963), l’Aston Martin DB4 GT pilotée par Jacques Calderari et Hubert Patthey aux 24 Heures du Mans de 1959, ou une rare Nissan V8 des Supercar Series australiennes confiée à Simona De Silvestro. Bien sûr, les superstars de l'histoire du sport automobile suisse sont aussi parfaitement mises en scène. De nombreuses voitures pilotées par Clay Regazzoni, Jo Siffert, Marc Surer, Sébastien Buemi ou Marcel Fässler vous feront replonger dans vos souvenirs. Jean-Philippe Rossel n'a pas vraiment de modèle de prédilection. Parfois, ce sont plutôt les histoires racontées par ces voitures qui le passionnent. Ou le souvenir du jour où il a retrouvé le modèle en question.

Pour Jean-Philippe Rossel, l’étincelle a jailli en 1996. Lors d'une exposition organisée à l'occasion du 25e anniversaire de la mort de «Seppi» Siffert, son attention fut attirée par une vitrine dans laquelle étaient exposés des modèles réduits du vainqueur de deux GP. «C'est ce qui a déclenché ma passion pour la collection», explique cet homme de 59 ans qui vit au-dessus de Montreux. «Mais le premier modèle était une Sauber F1, pas une Siffert», sourit Rossel. Il n’envisage pas de mettre un terme à sa collection, bien au contraire. Jean-Philippe partage désormais sa passion en ligne, sur www.smallcar.ch. Mais avis aux intéressés: ce virus-là est encore plus contagieux que le Covid-19.

Rossel 03 Eichenberger Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Des Suisses au Mans à perte de vue © Eichenberger

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier