• Nur echtes Racing ist besser!

Les dernières nouveautés

28.11.2022 Le championnat suisse de simracing F3 et GT3 2023 sur les rails
1 F3 Imola Alessandro Romanelli Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La prochaine course de Formule 3 aura lieu mercredi chez flanc.ch

Le championnat suisse de simracing dans les catégories Formule 3 et GT3 chez flanc.ch bat son plein. La prochaine course aura lieu mercredi prochain.

En octobre, le championnat suisse de simracing organisé par flanc.ch a démarré avec succès dans les classes Formule 3 et GT3. En Formule 3, deux courses sur douze ont été effectuées. Dans le championnat GT3, il y en a déjà trois. La course 3 à Silverstone aura lieu le mercredi 30 novembre. Le 14 décembre, la quatrième et dernière course de F3 de l'année sera programmée à Fuji. Dans le championnat GT3, les courses auront lieu le 8 décembre (également à Fuji) et le 22 décembre à Watkins Glen.

Dans la série classique Open Wheeler avec des voitures Dallara de Formule 3, les deux premières courses ont eu lieu à Imola et Suzuka. Le plateau international de pilotes, avec un classement séparé pour les participants du championnat suisse, montre un simracing de haut niveau avec des duels passionnants. Les courses de classement se déroulent à chaque fois en deux parties: une course de sprint de 20 minutes et une course plus longue de 40 minutes. Après deux manches, le classement du championnat est mené par le Tessinois Claudio Costarelli, suivi de Mirco Gyr et d'Alessandro Romanelli.

Comme dans le sport automobile réel, la catégorie GT3 est extrêmement populaire en tant que discipline de simracing. Les trois premières courses de classement ont eu lieu à Imola, Suzuka et Silverstone. Le format avec une course de 60 minutes, y compris l'arrêt obligatoire aux stands, laisse une grande liberté pour les jeux tactiques. Après un quart de la saison, le Bernois Pascal Tschopp est en tête du classement du championnat, suivi par Tobias Herzog et Adnan Grozdanic. Dans cette série également, le peloton de pilotes est international – avec un classement séparé pour le championnat suisse.

Les directeurs de course et le jury officiel d'Auto Sport Suisse, composé de commissaires sportifs issus du sport automobile réel et virtuel, veillent au respect du règlement pendant les courses. Les courses des Swiss Simracing Series sont retransmises en direct par SRA TV sur Youtube.

Les séries de flanc.ch s'adressent aux simraceuses et simraceurs qui souhaitent participer de chez eux dans leur propre simulateur. Si l'offre le permet, il est également possible de participer depuis un centre de simulation. Les séries sont disputées avec la simulation iRacing.

Pour plus d'informations, consultez le site www.flanc.ch

4 GT3 Imola Start Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Presque comme en vrai: le départ de la course GT3 à Imola

Lien permanent

15.11.2022 Heidegger gagne en Porsche, Schmid en TCR-Honda
PORSCHE Podest Alle Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le podium Porsche avec le vainqueur du classement général Leonard Heidegger (en haut au milieu)

Les décisions du championnat suisse de simracing sont tombées ce week-end dans le cadre du salon «Auto Zürich». Le suspense n'a pas manqué.

Leonard Heidegger a une nouvelle fois fait monter le suspense. Le prétendant au titre dans la catégorie PRO (Porsche Esports Carrera Cup Suisse) est le seul à ne pas avoir réalisé de tour de superpole valable. Il a donc dû partir du fond de la grille. Pour se hisser devant, Heidegger a dû prendre beaucoup de risques, ce qui lui a valu une pénalité de 5 secondes.

Lors de la photo-finish, il a dû s'avouer vaincu par Yves Eigenmann, qui occupait la quatrième place. Les trois premiers de la finale étaient Levin Nikitas, Rowan Eaton et Julian Ammann. Mais Heidegger s'est tout de même imposé au classement final. Comme il a réalisé le meilleur tour en course, il a empoché trois points supplémentaires et s'est ainsi assuré le titre devant Ammann et Nikitas. En plus d'un bon d'achat Porsche Drive d'une valeur de 3 090 CHF, Heidegger pourra participer à un cours de licence organisé par Auto Sport Suisse à Hockenheim. De plus, il est le pilote qui représentera la Suisse aux FIA Motorsport Games 2024 à Valence.

Dans la catégorie AM, le poleman Tobias Schmidlin s'est imposé avec le maximum de points, soit 94. La deuxième place est revenue à Nicola Mantegani devant Pedro Pereira. Dans le classement féminin, Nadia Brülisauer s'est imposée (également avec le maximum de points) face à Danica Brönnimann et la nouvelle venue Vanessa Rüfenacht. Dans la catégorie des plus de 45 ans, le titre est revenu à Michel Dänzer devant Daniel Hablützel et Gilbert Denzer.

Dans la TCR Swiss Virtual Series by Honda, organisée pour la première fois, Thomas Schmid a exulté. Le pilote de Jonschwil, qui a récemment eu l'occasion de représenter la Suisse aux FIA Motorsport Games au Castellet, a ainsi étendu sa série de victoires et est à nouveau champion suisse de simracing après 2020 et 2021. Leonhard Heidegger et Lino Spengler ont pris respectivement la deuxième et la troisième place, Heidegger n'ayant pu dépasser son adversaire que dans l'avant-dernier virage.

Vous trouverez un aperçu de tous les résultats en cliquant sur ce lien.

02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le podium TCR avec Spengler, Schmid et Heidegger (de gauche à droite)

Lien permanent

20.10.2022 Thomas Schmid: «C'est un honneur de représenter la Suisse!»
Schmid 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Thomas Schmid représente la Suisse comme e-racer au Castellet

Les FIA Motorsport Games vont se dérouler du 26 au 30 octobre au Castellet (F). Nous vous présentons la délégation suisse dans les prochains jours. Partie 5: Thomas Schmid (27), E-sports.

Une catégorie qui a déjà été âprement disputée il y a trois ans à Rome est celle des E-Sports. Le pilote saint-gallois Thomas Schmid y représente la Suisse. Schmid est champion suisse en titre de Simracing, mais il a également de l’expérience en «real racing». Ce pilote suisse oriental a été en 2018 champion junior dans le Championnat suisse des rallyes et de la course de côte. De plus, il compte dans la Formule Student parmi les meilleurs pilotes de sa discipline.

Qu'attends-tu de ta participation aux FIA Motorsport Games?
Thomas Schmid: Je n'ai pas de grandes attentes et je vais simplement faire mon mieux. Malheureusement, je ne suis pas un grand spécialiste d'Assetto Corsa Competizione et je ne connais pas tous les trucs et astuces pour être vraiment rapide sur cette simulation. Je vais donc voir ce que je peux faire et essayer de profiter de l'événement.

Qu’est-ce que ça signifie pour toi le fait de représenter la Suisse aux FIA Motorsport Games?
C'est une grande fierté et un grand honneur de pouvoir représenter la Suisse. Je m'en réjouis!

Est-ce que tu t'es déjà renseigné sur tes adversaires?
Non, pour être honnête, je n'ai pas encore de plan pour savoir contre qui je vais devoir me battre. Ce ne seront certainement pas des casseurs de nez.

Comment as-tu découvert les FIA Motorsport Games?
Grâce aux Swiss Simracing Series, car le vainqueur pourra ensuite représenter la Suisse. C'était bien sûr une petite motivation supplémentaire la saison dernière.

Comment est-ce que tu te prépares aux FIA Motorsport Games?
Je m'entraîne aussi bien que possible et je vais surtout veiller à la constance. Malheureusement, je n'ai pas encore eu l'occasion de m'entraîner à fond jusqu'à présent. J'ai encore du retard à rattraper.

Schmid valais 2018 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Schmid a également de l'expérience en Real Racing. En 2018, il a notamment été champion suisse junior de rallye © Kaufmann

Lien permanent

31.08.2022 Lancement du championnat suisse de simracing 2023 dans les classes Formule 3 et GT3
Formula3 S Imracing Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Presque comme en vrai: le championnat de Formule 3 pour les simraceurs

Simracer, attention! Dès maintenant, il est possible de s'inscrire pour la nouvelle saison des championnats suisses Simracing dans les classes Formule 3 et GT3.

Les championnats Simracing de Formule 3 et GT3 débuteront en octobre 2022, se dérouleront sur douze dates de classement et se termineront en mai 2023. 40 pilotes au maximum prendront le départ de chaque série et se battront pour le titre de champion suisse 2023 de leur classe. Alors qu'en Formule 3, une course de sprint de 20 minutes et une Feature Race de 40 minutes sont disputées à chaque date, une course de 60 minutes avec arrêt obligatoire au stand est organisée dans la catégorie GT3.

Les directeurs de course et le jury officiel d'Auto Sport Suisse, composé de commissaires sportifs issus du sport automobile réel et virtuel, veilleront en direct au respect du règlement pendant les courses. Les championnats sont organisés conformément au Code Sportif International (ISG) de la FIA, au Règlement Sportif National (RSN) d'Auto Sport Suisse (ASS), aux dispositions de la Commission Sportive Nationale (CSN) et au règlement standard du sport automobile virtuel dans les catégories Formule 3 et GT3. Une licence SIM valable d'Auto Sport Suisse est nécessaire pour participer.

Désormais et à partir de 2022, les deux séries de championnats suisses de simracing de flanc.ch font partie des Swiss Simracing Series. Ainsi, tous les championnats suisses officiels se dérouleront sous un même toit. Cela permet d'exploiter les synergies et de présenter aux simracers, sous une forme claire, toutes les possibilités de participation. Les championnats suisses 2022 de la Porsche eSports Carrera Cup et des Honda TCR Swiss Virtual Series sont déjà en cours. Les inscriptions pour les championnats de Formule 3 et GT3 sont possibles dès maintenant via www.simracingseries.ch ou www.flanc.ch. La lutte se poursuivra au-delà de la fin de l'année pour les titres 2023.

Les séries de flanc.ch s'adressent en premier lieu aux simraceurs et simraceuses qui souhaitent participer de chez eux dans leur propre simulateur. Mais si l'offre le permet, il est également possible de participer depuis un centre de simulation. Les séries sont disputées avec la simulation iRacing.

GT3 Simracing Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le championnat GT3 débute également en octobre

Lien permanent

23.08.2022 100 ans de la course du Klausen – virtuellement ce week-end
Klausenrennen 05 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le week-end, on roule au Klausen – du moins virtuellement

Ce week-end, la première édition de la course du Klausen fêtera son centième anniversaire. Une chasse au temps virtuelle sur deux sites en Suisse rappellera la légendaire course de côte le samedi 27 août.

La course du Klausen, qui s'est déroulée de 1922 à 1934, était de loin la course de côte la plus connue et la plus difficile de l'époque. Aucun autre parcours de montagne ne fascinait autant les spectateurs et les pilotes que le circuit de 21,5 km et ses 136 virages de Linthal au col du Klausen. De 1922 à 1934, les meilleurs pilotes du monde se sont rencontrés dix fois au total pour se mesurer au col du Klausen. Les hommes et les machines ont été mis à rude épreuve par la longueur du parcours, la nature de la route à haute altitude, mais aussi par les conditions climatiques parfois difficiles.

Le 25 juillet 1993, les courses du Klausen ont connu une renaissance. Après 1998, 2002 et 2006, la onzième édition de la «Klausenrennen» a eu lieu en 2013, la dernière en date. Une nouvelle renaissance aura lieu le samedi 27 août. A l'occasion de son centenaire, l'édition virtuelle aura lieu sur des simulateurs. Les courses auront lieu au Musée des transports de Lucerne (LU) et au Freuler's Race-Café de Lintal (GL).

Les 20 pilotes qualifiés s'affronteront entre 14 et 18 heures lors des deux manches officielles. Le vainqueur sera le pilote qui aura réalisé le meilleur temps final sur l'étape de montagne, qui peut durer jusqu'à 15 minutes. Une nouveauté intéressante: par rapport à la qualification sur route, la finale se déroulera sur une variante en terre (comme en 1922). Pour cette occasion, l'ensemble du col du Klausen a été reproduit numériquement, ce qui a nécessité plus de 1000 heures de travail.

Une vidéo de la course virtuelle sur les 1237 mètres de dénivelé entre Linthal et le sommet du col du Klausen est disponible sous ce lien. De plus amples informations sont également disponibles sur www.racingfuel-academy.com

Klausenrennen 03 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
20 pilotes s'affrontent sur deux sites © Eichenberger

Lien permanent

Associés

Membre de

Équipementier