• Nur echtes Racing ist besser!

Les dernières nouveautés

07.01.2022 Eugster/Schmid en tête chez flanc.ch
Flanc ch F3 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Chez flanc.ch on roule entre autres avec des Dallara de Formule 3

Avec Fredy Eugster et Thomas Schmid, deux des meilleurs simraceurs de Suisse, sont en tête du classement intermédiaire de flanc.ch après quatre des douze manches.

En octobre 2021, flanc.ch, la Swiss Online Racing League, a entamé sa première saison de championnat virtuel suisse avec les classes Formule 3 et GT3. flanc.ch complète ainsi les Swiss Simracing Series déjà existantes, qui sont au départ avec la Porsche Cup et qui ont décerné pour la troisième fois un titre de champion suisse en novembre dernier.

Dans le domaine du simracing (sport automobile virtuel), flanc.ch et les Swiss Simracing Series couvrent les séries les plus importantes et les plus populaires dans des championnats officiels. Tous ces championnats sont organisés conformément au Code sportif international (ISG) de la FIA, au Règlement sportif national (RSN) d'Auto Sport Suisse (ASS), aux dispositions de la Commission sportive nationale (CSN) et au Règlement standard du sport automobile virtuel. Les séries de flanc.ch, à la différence des Swiss Simracing Series, se disputent exclusivement en ligne avec la simulation iRacing et leur propre simulateur depuis leur domicile.

Noël 2021 inclus, flanc.ch avait disputé un tiers des courses prévues. Plus de 30 pilotes se sont inscrits à la discipline classique de l'Open Wheeler en Dallara Formule 3. Le classement, ainsi que le championnat suisse, est mené de main de maître par Fredy Eugster. Patrick Schillikowski (D) et Mirco Gyr suivent aux places suivantes.

La série virtuelle GT3, qui compte plus de 40 participants inscrits de Suisse, d'Allemagne et d'Autriche, est menée par Niklas Last (D). Ses premiers poursuivants sont Johannes Belitz (D) et Hans-Bodo Kohl (A). Le meilleur Suisse après quatre des douze courses et donc actuellement en tête du classement du championnat suisse est Thomas Schmid. Le Saint-Gallois court pour l'équipe ESports Team de Nico Müller et a remporté l'automne dernier les Swiss Simracing Series pour la deuxième fois après 2020.

Toutes les courses des championnats virtuels F3 et GT3 ainsi que les séries non officielles de Formule 4 junior et de Team Challenge seront retransmises en direct par SRA TV sur Twitch. Pour plus d'informations, consultez le site www.flanc.ch

Lien permanent

30.12.2021 Plus qu'un simple centre de simracing
Zuering 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le centre Simracing de Dietikon a plus à offrir que des simulateurs © Eichenberger

Ils poussent comme des champignons. Mais tous les centres de simracing n'offrent pas l'atmosphère de course ultime. L'un d'entre eux, Tom Mächler, y est parvenu avec son «Züriring».

De Pratteln à Romanshorn en passant par Hunzenschwil, ceux qui veulent s'entraîner sur un simulateur de course professionnel ont aujourd'hui (du moins en Suisse alémanique) un grand choix. Mais tous les centres de simracing ne proposent pas l'expérience ultime du sport automobile. Le «Züriring» de Tom Mächler à Dietikon près de Spreitenbach montre comment l'histoire du sport automobile peut aller de pair avec le monde virtuel.

Sur 340 m2, on trouve non seulement huit simulateurs de course de la RacingFuel Academy, qui organise également les Swiss Simracing Series, mais le Simcenter, situé dans la zone industrielle de Dietikon, propose également aux passionnés de sport automobile toutes sortes de choses historiques. Par exemple, un hommage au championnat d'Europe des Grands Prix de 1931 à 1939 avec des maquettes et des images, ainsi qu'un résumé historique de la Formule 1 de 1950 à 1999 – le tout avec un grand souci du détail.

«Je suis fasciné par le développement des simulateurs de course», déclare Mächler. «Mais je ne voulais pas simplement ouvrir un autre simcenter, je voulais en parallèle retracer l'histoire des courses de Grand Prix afin de créer une atmosphère particulière.»

Pour plus d’informations, veuillez consulter l'adresse suivante: www.zueriring.ch

Zuering 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le «Wall of Fame» au «Züriring» © Eichenberger

Lien permanent

23.11.2021 Nico Müller désormais chef d'équipe
Nianco 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Nico Müller avec Patric Niederhauser et Thomas Schmid © Archives Müller

Le simracing est en plein essor. Le pilote de DTM Nico Müller le sait également et est depuis cette année chef d'équipe de Nianco, sa propre équipe de simracing.

Pour la communauté du simracing, la crise de Corona est comme un engrais pour le jardin. A l'époque de Covid-19, le nombre de centres de simracing a plus que doublé, de manière presque explosive. De nombreux pilotes professionnels (issus du «real racing») ont également découvert un nouveau monde. Parmi eux, Nico Müller. Cela ne veut pas dire que le pilote Audi ne s'était jamais assis dans un simulateur auparavant. Mais pendant Corona, il s'est intéressé de près à ce sujet. Et entre-temps, il est même devenu chef d'équipe de sa propre équipe de simracing.

Dans le cadre du «World eX», une série de simracing créée par Mike Rockenfeller, un collègue de Müller chez Audi, le Bernois entretient sa propre écurie de course baptisée Nianco (qui signifie «Ni» «and» «Co»). Nianco est l'une des neuf équipes de «World eX». Des grands noms comme Romain Grosjean, le recordman du Mans Tom Kristensen ou l'ex-champion DTM Frank Biela ont également pris une licence (pour trois ans). «Même Williams comme écurie de Formule 1 est présente avec sa propre équipe», dit Müller.

En tant que pilotes, outre le chef d'équipe, Thomas Schmid, champion suisse de simracing, Patric Niederhauser et Alain Valente se relaient dans l'équipe de Müller. «Nous avons également engagés deux jeunes simracer», explique Nico. «Ce qui est important pour nous, c'est l'échange au sein de l'équipe. Nous pouvons tous apprendre les uns des autres.»

Müller est convaincu que le simracing gagnera encore en popularité en Suisse dans les années à venir. «Beaucoup de choses sont déjà très réelles aujourd'hui», dit Müller. «Et on peut l'appliquer 1:1 dans le sport automobile réel. Personnellement, la conduite virtuelle m'aide à développer et à affiner mes compétences de pilote de course.»

Nianco 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La voiture de course de Müller dans le monde virtuel © Archives Müller

Lien permanent

22.11.2021 Schmid défend son titre de justesse
Sim Racing 2021 Finale 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Thomas Schmid, ancien et nouveau champion suisse de simracing

La dernière course de la saison des Swiss Simracing Series 2021 a été difficile à égaler en termes de suspense. Dans la catégorie reine, le champion de l'année dernière, Thomas Schmid, s'est imposé avec seulement deux points d'avance.

La course de la cat. PRO était entièrement placée sous le signe du duel Leonard Heidegger contre Thomas Schmid. Les deux protagonistes ne se sont pas fait de cadeaux et la fin de la course a été très serrée pour Schmid. La troisième place ne lui a finalement suffi que parce qu’ il a également obtenu les trois points supplémentaires pour le meilleur tour de la course. Schmid a ainsi remporté la catégorie reine avec deux points d'avance et 101 points au total, devant Leonard Heidegger (99) et Enrico Di Loreto (66).

La situation avant le finale n'était pas moins passionnante dans la cat. AM. Ici aussi, ce sont les points supplémentaires pour le meilleur tour de course qui ont fait la différence. Avec seulement un point d'avance, Clemens Moonen (87 points) a remporté le titre devant Gilbert Denzer (86) et Reinhard Hauri (78).

Dans le classement Ladys, Danica Brönnimann s'est imposée de manière souveraine. Elle a remporté le championnat pour la deuxième fois devant Bettina Buess. Nadia Brülisauer s'est classée troisième à seulement un point derrière elle.

La wild card tant convoitée pour la saison 2022 a été obtenue par Simon Benoit lors de la course des rookies.

Sim Racing 2021 Finale 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La finale s'est déroulée au Centre Porsche à Zurich

Lien permanent

15.11.2021 La finale des Swiss Simracing Series promet d'être sous haute tension
Schmid Thomas Simracing Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le leader chez les professionnels Thomas Schmid veut défendre son titre samedi

Samedi prochain, la finale des Swiss Simracing Series 2021 aura lieu au Centre Porsche à Zurich. Les décisions sont encore ouvertes dans toutes les catégories.

Le samedi 20 novembre, les nouveaux champions suisses 2021 seront désignés dans le cadre des Swiss Simracing Series. Ce qui est passionnant, c'est qu'en raison du doublement des points à gagner lors de la finale sur le circuit virtuel de Spa-Francorchamps, le sort n'est pas encore jeté dans toutes les catégories. Dans le classement amateur, Gilbert Denzer est en tête avec 79 points devant Clemens Moonen (41) et Hanspeter Winter (36). Chez les femmes, Danica Brönnimann (53) est en tête devant Nadia Brülisauer (45) et Bettina Buess (32). Et le champion de l'année dernière, Thomas Schmid (87), occupe désormais la première place devant Leonhard Heidegger (66) et Enrico Di Loreto (51) chez les professionnels.

Les essais commencent à 11 heures le samedi. A partir de 12h55 les courses des amateurs/dames et à partir de 14h05 celles des professionnels auront lieu. Comme d'habitude, l'événement sera diffusé en direct sur la chaîne Twitch d'UPC MySports à partir de 12h20. Christian Mettler et Philipp Schallenberg commenteront en direct depuis Erlenbach. Lien: www.twitch.tv/mysportsch

Vous trouverez de plus amples informations sur Internet à l'adresse www.simracingseries.ch

Simracing 2021 04 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La finale des Swiss Simracing Series se déroule à Spa

Lien permanent

Associés

Équipementier