• Nur echtes Racing ist besser!

Les dernières nouveautés

10.02.2020 Fredy Eugster, qui d’autre?
Eugster fredy 2019 sim meister Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Fredy Eugster, Champion 2019, était le Simracer le plus rapide à Horgen

Le samedi à Horgen (ZH), la première épreuve de qualification pour le deuxième Championnat suisse de Simracing a eu lieu. A cette occasion, le champion en titre Fredy Eugster a une fois de plus annoncé la couleur.

Avec 1:45,490 min, Fredy Eugster a été le Simracer le plus rapide lors de la première preuve de qualification en 2020 à Horgen (ZH). Dans sa Porsche virtuelle 911 GT3 Cup, ce Suisse oriental a devancé l’ancien champion de rallye junior Thomas Schmid de quatre dixièmes de seconde. C’est Nathanaël Mahler qui a décroché la 3e place avec un autre retard de quatre dixièmes de secondes. Ce trio s’est assuré de la sorte d’emblée une participation à la finale à Mollis (GL).

Goe Stettler, qui a mené la catégorie Ü40 nouvellement mise en place s’est classé bon quatrième. Stettler a failli même remporter la 3e place. Ce ne sont que 5 millièmes de secondes qui l’ont séparé de Mahler, troisième au classement. Stettler a été suivi par Julien Apotheloz sur une P5. S’il veut encore participer à la finale, l’ancien gagnant du Young Driver Challenge devra encore se qualifier lors d’une autre épreuve de qualification.

La pilote la plus rapide et aussi la seule femme dans le groupe des 44 participants a été Barbara Baeriswyl. Cette pilote de Suzuki-Cup s’est elle aussi qualifiée pour la finale dans le classement des dames. «Dommage qu’une seule femme ait participé à la première épreuve de qualification», constate l’organisateur Wani Finkbohner de la Racing Fuel Academy. Nous espérons que pour les prochaines manifestations, nous pourrons accueillir un plus grand nombre de femmes prêtes à prendre le volant.»

La deuxième épreuve de qualification aura lieu le 7 mars au centre Porsche de Genève. On n’y conduira plus à Imola, mais sur le circuit virtuel Red Bull Ring à Spielberg (A).

Pour de plus amples informations et l’inscription, prière de consulter le site Internet: www.racingfuel-academy.com/championship

Lien permanent

05.02.2020 En bref 04/2020
Deletraz Louis 2020 Rebellion Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Louis Delétraz disputera les 24h du Mans pour la première fois

Une deuxième voiture pour Le Mans
Rebellion engage une deuxième voiture pour les 6 heures de Spa et la course classique des 24h au Mans. À côté du trio habituel composé de Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman, le Genevois Louis Delétraz et les deux pilotes français Romain Dumas et Nathanaël Berthon se relayeront au volant d’un deuxième véhicule. Delétraz, dont l’objectif principal en 2020 consiste à remporter le titre en Formule 2, prendra la première fois le départ à la Sarthe. Dumas a déjà gagné cette course à deux reprises: en 2010 (sur Audi) et en 2016 (sur Porsche).

Saucy Gregoire 2020 Neuseeland 02 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Grégoire Saucy a defendu P2 à Nouvelle-Zélande

Rang 2 pour Saucy en Nouvelle-Zélande
Grégoire Saucy a défendu avec succès le week-end passé son troisième rang général dans la Toyota Racing Series en Nouvelle-Zélande. Le pilote jurassien a même remporté son résultat jusqu’ici le meilleur en remportant la deuxième place dans la troisième course. Avec six courses encore à venir, le retard de Saucy sur le leader Igor Fraga du Brésil n’est que de 48 points. Le deuxième au classement Liam Lawson n’a qu’une avance de 31 points sur Saucy. En revanche, le deuxième pilote suisse Axel Gnos n’a pas connu un week-end réjouissant. Cet Espagnol domicilié à Lausanne a subi deux accidents, dont l’un sans sa faute, et doit se contenter de la 15e place.

S Imracing 2020 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La deuxième saison du championnat Simracing commencera samedi

Première épreuve qualificative à Horgen
Simracer attention! Ce samedi de 10-17 heures, la première épreuve qualificative pour le Championnat suisse de Simracing aura lieu à Horgen (ZH). Sous l’égide de la FIA et d’Auto Sport Suisse, on cherchera un successeur à Fredy Eugster, champion Simracing de 2019. Il existera nouvellement aussi deux sous-catégories: cette année, il y aura pour la première fois aussi une catégorie «Dames» et une catégorie «Plus de 40 ans». Vous trouverez de plus amples informations sur les conditions de participation sur le site Internetwww.simracingseries.ch. Les frais d’inscription se montent à 50 francs.

Lien permanent

28.01.2020 Les prochains FIA Motorsport Games auront lieu au Castellet
Motorsport Games Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Les Motorsport Games auront lieu cette année au Castellet

Après Vallelunga, c’est au Castellet dans le midi de la France que les deuxièmes FIA Motorsport Games se dérouleront du 23 au 25 octobre sur la piste de Formule 1.

En 2019, la FIA avait organisé en collaboration avec le SRO Motorsport Group de Stéphane Ratel les premiers Motorsport Games. Bien que cette manifestation n’ait pas attiré des personnalités connues du sport automobile, les organisateurs sont certains que ce type de concours est susceptible de plaire, raison pour laquelle ils ont décidé de proposer cette manifestation également en 2020.

On n’est pour l’instant pas encore très informé sur la deuxième édition des Motorsport Games. Mais on sait du moins déjà qu’elle se déroulera au Castellet (avec Marseille comme ville partenaire). La FIA l’organisera également à la même date que l’édition précédente. C’est à la fin octobre, lorsque la plupart des championnats auront pris fin, que les deuxième «Jeux olympiques» de la course automobile devraient avoir lieu.

La compétition internationale a eu lieu pour la première fois en 2019 au nord de Rome sur la piste de course de Vallelunga. Six disciplines figuraient au programme: GT Cup, Touring Car Cup, F4 Cup, Drift Cup, Karting Slalom Cup et Digital Cup. Au total, 192 pilotes en provenance de 49 nations y avaient participé. La Suisse y avait également envoyé une délégation dans quatre disciplines. La victoire générale à Vallelunga avec une médaille d’or et deux médailles de bronze avait été remportée par la Russie.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet de la FIA. Nous publierons au cours des prochains mois des informations plus détaillées sur les disciplines prévues.

Lien permanent

25.10.2019 Sim-Master Fredy Eugster: «Nous sommes proches de la réalité»
Eugster fredy 2019 sim meister Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le champion de Sim Fredy Eugster sera en action la semaine prochaine à Rome

Fredy Eugster a 35 ans et est policier cantonal de profession. Le Saint-Gallois ne connaît les circuits de course de ce monde «que» par ouï-dire, ce qui ne l`empêche pas d`être l`un des pilotes de course les plus rapides de Suisse – du moins le pilote suisse le plus rapide sur simulateur.

Personne n’a pu égaler les performances d’Eugster lors de la première édition du Swiss Sim Championship. Pas même de «vrais» pilotes, ce qui soulève immédiatement la question suivante: Eugster n`est-il donc pas un «vrai» pilotes? «Je ne me considère pas comme un pilote de course, car piloter une voiture de course hors de prix sur une piste de course est tout de même autre chose que d`être simplement assis dans un simulateur» , explique Eugster.

Les simracers sont des pilotes de course numériques qui utilisent leurs simulateurs pour essayer de se rapprocher le plus possible du sport automobile réel. Alors que les jeux de course populaires comme «Gran Turismo», «F1 2019» ou «Project Cars» sont axés sur le facteur divertissement, les Simracers comme pratiquant «iRacing» ou «Asseto Corsa» se concentrent sur la simulation la plus réaliste possible. «J`ai commencé à pratiquer le Grand Prix 2 à la fin des années 80. Quand je compare notre situation actuelle avec celle de l`époque, je constate que nous nous sommes réellement rapprochés beaucoup de la réalité.»

Il existe néanmoins des différences. Le risque de se blesser en simulant une course est – disons – minime. Il n`est pas non plus possible de simuler les forces centrifuges agissant sur un pilote dans une vraie voiture de course. Il existe certes des simulateurs qui peuvent simuler des mouvements. Cela aide à l`immersion, mais ne rend pas le Simracer plus rapide, et le mouvement dans le simulateur n`égale pas les forces dans une voiture de course. Une autre différence est l`aspect financier. «Comme beaucoup de choses sont si réalistes aujourd`hui, il est possible de commencer une carrière en sport automobile dans un simulateur», constate Eugster. «Un bon exemple est celui de l`Allemand Maximilien Benecke. Il a récemment remporté les 24h virtuels de Spa avec Max Verstappen et Lando Norris. Il peut maintenant participer à un test d`observation aux États-Unis et espérer faire carrière chez Aston Martin.»

Pour Eugster, «c`est trop tard. Je suis déjà trop vieux pour ça. Mais pour la jeune génération, le Simracing pourrait bientôt représenter une alternative économiquement avantageuse pour entamer une carrière de coureur automobile professionnel.»

En tant que vainqueur du premier championnat suisse de Simracing, Eugster pourra néanmoins vivre un «trackday» avec le partenaire officiel du championnat Porsche. Reste à voir jusqu`à quel point Eugster pourra se rapprocher de ses chronos réalisés sur le simulateur. Mais ce pilote d`Oberbüren représentera d’abord les couleurs suisses aux FIA Motorsport Games la semaine prochaine à Rome. Là, il affrontera 30 autres Simracers du monde entier. Nous vous donnerons de plus amples informations à ce sujet la semaine prochaine.

https://youtu.be/28Bp5rhphyw

Lien permanent

24.10.2019 A la recherche d’un deuxième Champion suisse de Simracing
Simracing racingfuel academy Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La première séance de qualifications aura lieu le 10 Janvier à Horgen (ZH)

Le Championnat suisse officiel de Simracing entame son deuxième tour. Après une première année réussie avec 180 participants, la RacingFuel Academy se prépare pour la deuxième saison. Elle commence déjà par un prologue dans le cadre de l`exposition «Auto Zürich», qui aura lieu du 31 octobre au 3 novembre.

Les organisateurs autour de Wani Finkbohner ont apporté quelques innovations pour la deuxième saison. En plus du classement standard, il y aura également une catégorie « Dames » et une catégorie « Plus de 40 ans » en 2020. De plus, six épreuves de qualification sont prévues contre 4 dans la première saison. Le calendrier provisoire est actuellement le suivant:

10 janvier, RacingFuel Academy Horgen (ZH)
8 février, Shopping Mall Berne
7 mars, PZ Genève (dans le cadre du Salon de l`auto de Genève)
3 avril, A Plus Simracing Lounge Hinwil (ZH)
4 avril, Tivoli Shopping Mall Spreitenbach (AG)
21 mai, Fantasy Basel

Si vous souhaitez avoir un avant-goût d`une telle séance de qualification, nous vous conseillons de visiter l`exposition «Auto Zürich»: Les six premiers qualifiés de chaque jour de ce salon s`affronteront à 19 heures le soir et à 17 heures le samedi et le dimanche.

Lors des épreuves qualificatives proprement dites (à partir du 10 janvier), les 3 premiers se qualifieront pour la grande finale, comme ils l`ont fait cette année. De plus, il y aura la pilote la plus rapide et le ou la pilote âgé(e) de plus de 40 ans le/la plus rapide de chaque épreuve.

Pour participer au Championnat suisse de Simracing, il faut avoir au moins 15 ans, être domicilié en Suisse et avoir une taille d`au moins 1,60 m. Le droit d`inscription est de 50 francs, y compris une épreuve de qualification de 25 minutes. Le vainqueur (en 2019, Fredy Eugster d`Oberbüren, dans le canton de Saint-Gall) recevra un prix en argent et pourra participer aux Jeux FIA Motorsport.

Vous trouverez de plus amples informations sur: www.simracingseries.ch

Lien permanent

Associés

Équipementier