• Nur echtes Racing ist besser!

Les dernières nouveautés

25.10.2019 Sim-Master Fredy Eugster: «Nous sommes proches de la réalité»
Eugster fredy 2019 sim meister Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le champion de Sim Fredy Eugster sera en action la semaine prochaine à Rome

Fredy Eugster a 35 ans et est policier cantonal de profession. Le Saint-Gallois ne connaît les circuits de course de ce monde «que» par ouï-dire, ce qui ne l`empêche pas d`être l`un des pilotes de course les plus rapides de Suisse – du moins le pilote suisse le plus rapide sur simulateur.

Personne n’a pu égaler les performances d’Eugster lors de la première édition du Swiss Sim Championship. Pas même de «vrais» pilotes, ce qui soulève immédiatement la question suivante: Eugster n`est-il donc pas un «vrai» pilotes? «Je ne me considère pas comme un pilote de course, car piloter une voiture de course hors de prix sur une piste de course est tout de même autre chose que d`être simplement assis dans un simulateur» , explique Eugster.

Les simracers sont des pilotes de course numériques qui utilisent leurs simulateurs pour essayer de se rapprocher le plus possible du sport automobile réel. Alors que les jeux de course populaires comme «Gran Turismo», «F1 2019» ou «Project Cars» sont axés sur le facteur divertissement, les Simracers comme pratiquant «iRacing» ou «Asseto Corsa» se concentrent sur la simulation la plus réaliste possible. «J`ai commencé à pratiquer le Grand Prix 2 à la fin des années 80. Quand je compare notre situation actuelle avec celle de l`époque, je constate que nous nous sommes réellement rapprochés beaucoup de la réalité.»

Il existe néanmoins des différences. Le risque de se blesser en simulant une course est – disons – minime. Il n`est pas non plus possible de simuler les forces centrifuges agissant sur un pilote dans une vraie voiture de course. Il existe certes des simulateurs qui peuvent simuler des mouvements. Cela aide à l`immersion, mais ne rend pas le Simracer plus rapide, et le mouvement dans le simulateur n`égale pas les forces dans une voiture de course. Une autre différence est l`aspect financier. «Comme beaucoup de choses sont si réalistes aujourd`hui, il est possible de commencer une carrière en sport automobile dans un simulateur», constate Eugster. «Un bon exemple est celui de l`Allemand Maximilien Benecke. Il a récemment remporté les 24h virtuels de Spa avec Max Verstappen et Lando Norris. Il peut maintenant participer à un test d`observation aux États-Unis et espérer faire carrière chez Aston Martin.»

Pour Eugster, «c`est trop tard. Je suis déjà trop vieux pour ça. Mais pour la jeune génération, le Simracing pourrait bientôt représenter une alternative économiquement avantageuse pour entamer une carrière de coureur automobile professionnel.»

En tant que vainqueur du premier championnat suisse de Simracing, Eugster pourra néanmoins vivre un «trackday» avec le partenaire officiel du championnat Porsche. Reste à voir jusqu`à quel point Eugster pourra se rapprocher de ses chronos réalisés sur le simulateur. Mais ce pilote d`Oberbüren représentera d’abord les couleurs suisses aux FIA Motorsport Games la semaine prochaine à Rome. Là, il affrontera 30 autres Simracers du monde entier. Nous vous donnerons de plus amples informations à ce sujet la semaine prochaine.

https://youtu.be/28Bp5rhphyw

Permalink

24.10.2019 A la recherche d’un deuxième Champion suisse de Simracing
Simracing racingfuel academy Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La première séance de qualifications aura lieu le 10 Janvier à Horgen (ZH)

Le Championnat suisse officiel de Simracing entame son deuxième tour. Après une première année réussie avec 180 participants, la RacingFuel Academy se prépare pour la deuxième saison. Elle commence déjà par un prologue dans le cadre de l`exposition «Auto Zürich», qui aura lieu du 31 octobre au 3 novembre.

Les organisateurs autour de Wani Finkbohner ont apporté quelques innovations pour la deuxième saison. En plus du classement standard, il y aura également une catégorie « Dames » et une catégorie « Plus de 40 ans » en 2020. De plus, six épreuves de qualification sont prévues contre 4 dans la première saison. Le calendrier provisoire est actuellement le suivant:

10 janvier, RacingFuel Academy Horgen (ZH)
8 février, Shopping Mall Berne
7 mars, PZ Genève (dans le cadre du Salon de l`auto de Genève)
3 avril, A Plus Simracing Lounge Hinwil (ZH)
4 avril, Tivoli Shopping Mall Spreitenbach (AG)
21 mai, Fantasy Basel

Si vous souhaitez avoir un avant-goût d`une telle séance de qualification, nous vous conseillons de visiter l`exposition «Auto Zürich»: Les six premiers qualifiés de chaque jour de ce salon s`affronteront à 19 heures le soir et à 17 heures le samedi et le dimanche.

Lors des épreuves qualificatives proprement dites (à partir du 10 janvier), les 3 premiers se qualifieront pour la grande finale, comme ils l`ont fait cette année. De plus, il y aura la pilote la plus rapide et le ou la pilote âgé(e) de plus de 40 ans le/la plus rapide de chaque épreuve.

Pour participer au Championnat suisse de Simracing, il faut avoir au moins 15 ans, être domicilié en Suisse et avoir une taille d`au moins 1,60 m. Le droit d`inscription est de 50 francs, y compris une épreuve de qualification de 25 minutes. Le vainqueur (en 2019, Fredy Eugster d`Oberbüren, dans le canton de Saint-Gall) recevra un prix en argent et pourra participer aux Jeux FIA Motorsport.

Vous trouverez de plus amples informations sur: www.simracingseries.ch

Permalink

28.06.2019 Eugster, premier champion suisse SIM
Eugster fredy 2019 sim meister Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Fredy Eugster: Plus vite que les "vrais" pilotes

Le premier champion suisse officiel des «Swiss Simracing Series 2019» a été désigné. Après la victoire de Lars Baumeler lors de la dernière qualification à Berne, personne n’a pu empêcher Fredy Eugster (35 ans, d`Oberbüren) de triompher dans la finale suivante.

Lors du premier tour de qualification à Horgen, Eugster s`était qualifié haut la main pour la finale à Berne dans le cadre de l`e-Prix. Et il a aussi été clairement le plus rapide dans les deux courses qualificatives. Il ne faut donc pas s’étonner qu`Eugster ait également remporté la course finale sur huit tours – avec bien sûr le tour le plus rapide. En guise de récompense pour sa performance impeccable, Eugster pourra représenter en octobre la Suisse au championnat SIM des FIA Motorsport Games à Rome.

Derrière le vainqueur souverain Eugster, la lutte pour les autres places sur le podium a fait rage à Berne. Après une course variée, elles ont été remportées par Manuel Waibel et Lars Baumeler. Jeffrey Schmidt a été désigné comme meilleur coureur professionnel. «Les gars sont déjà très en forme et conduisent à un très haut niveau», a déclaré le pilote du GT Masters qui témoigne le plus grand respect aux pilotes SIM. Thomas Schmid, champion suisse de Junior Rallye en titre, a également été impressionné par les performances des Simracers. « Eugster notamment a un style de conduite inégalable», explique Schmid, qui a terminé huitième dans la finale.

On a d`ores et déjà décidé que les «Swiss Simracing Series» se dérouleront également en 2020 sous l’égide d`Auto Sport Suisse. De plus amples informations sur le monde des courses virtuelles sont disponibles à l`adresse www.simracingseries.ch

Permalink

29.05.2019 Championnat suisse de Sim Racing: 12 des 16 finalistes sont déjà sélectionnés
Schmidt jeffrey simracing Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Jeffrey Schmidt: Deuxième lors de la qualification à Frenkendorf

La finale du premier Championnat suisse de Sim Racing se déroulera le 22 juin à Berne. Le week-end dernier, le troisième tour de qualification s`est déroulé au Centre Porsche de Frenkendorf (BC). 28 participants s’y sont inscrits. La course s`est déroulée sur l`ancien circuit GP d`Imola, l`Autodromo Enzo e Dino Ferrari.

David Jundt de Binningen (BC) a été le plus rapide des 28 Sim Racers. A 30 ans, ce Sim Racer a fait le tour du circuit d`environ cinq kilomètres dans une Porsche 911 GT3 virtuelle en 1:46,598 min. Il a été un dixième et demi de seconde plus rapide que Jeffrey Schmidt, pilote d`ADAC GT Masters, qui a longtemps détenu le meilleur chrono. Fabian Puorger et Fabio Lomartire se sont également qualifiés pour la finale à Berne. Cela signifie que 12 finalistes sur 16 ont été sélectionnés. Les places restantes en finale seront disputées le 22 juin à Berne. Le même jour – dans le cadre du e-Prix Suisse – aura lieu la finale des 16 meilleurs pilotes. Si vous souhaitez saisir votre dernière chance à Berne, vous pouvez vous procurer un créneau horaire sur le site www.simracingseries.ch. Les conditions de participation sont les suivantes: passeport suisse, âge minimum 15 ans, taille minimum 1,60 m. Les frais d`inscription sont de 50 francs, y compris 25 minutes de qualification.

Le partenariat avec Porsche montre également à quel point les Sim Racers sont pris au sérieux. En tant que partenaire officiel, Porsche soutient le Championnat suisse de Sim Racing. «Avec la Swiss Simracing Series, les pilotes de simulation pourront très jeunes entrer dans le sport automobile suisse et aussi dans la famille de sport motorisé Porsche», déclare Michael Glinski, directeur de Porsche Suisse SA. Marco Uhjasi, Manager Esports de Porsche Motorsport ajoute: «Les courses virtuelles s`imposent comme partie intégrante de Porsche Motorsport. Le Championnat du monde virtuel Porsche Esports Supercup, qui a été lancé cette année, mais aussi les nombreuses initiatives sur nos marchés dans le monde entier, comme le partenariat avec la Swiss Simracing Series, en sont la preuve.»

Permalink

25.04.2019 Simracing: la moitié des finalistes ont été désignés
Simracing lausanne Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
La deuxième simracing-manche à Lausanne a eu lieu sur le circuit de Laguna Seca

Lors de la deuxième manche du Championnat de Simracing de Lausanne, un vainqueur incontestable a été désigné: Benoît Chauche. Ce pilote de 21 ans a été une demi-seconde plus rapide que la concurrence sur le simulateur Simulpro et s`est qualifié ainsi aisément pour la finale à Berne du 22 juin.

En dehors du Simracer Chauche, qui avait déjà remporté un programme de promotion Simulpro avant cette épreuve éliminatoire, Sylvain Villet, Nathanaël Mahler et Romain Maffina se sont également qualifiés. Avec les quatre simracers les plus rapides de Horgen, les huit premiers finalistes ont donc été déterminés. Au total, 36 personnes ont participé au deuxième tour à Lausanne.

Elles ont à nouveau conduit une Porsche 911 GT3 Cup. Mais cette fois-ci pas sur l`ancien circuit GP du Nürburgring, mais sur le célèbre circuit de Laguna Seca en Californie.

La prochaine manche aura lieu le 25 mai au Porsche Motorsport Lounge de Frenkendorf/BC. Les pilotes qui ont raté la qualification jusqu`à présent devraient profiter de l`occasion pour faire une nouvelle tentative en prenant exemple sur Nathanaël Mahler: à Horgen, le jeune homme de 15 ans avait encore échoué avec une 13ème place au classement. Mais à Lausanne, il s`est classé souverainement troisième lors des qualifications.

Vous trouverez de plus amples informations et les formulaires d`inscription pour le premier championnat de Simracing en Suisse sur le site http://simracingseries.ch

Permalink

Associés

Équipementier