• Newscenter

01.09.2021 Aperçu du Rallye du Mont-Blanc: Carron a les meilleures cartes en main
Ambiance Mont Blanc free Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Un décor de rêve attend les as du rallye lors du Rallye Mont Blanc

Les concurrents et concurrentes du Championnat suisse des Rallyes au Rallye Mont-Blanc Morzine de ce week-end devront affronter des superstars tels que Sébastien Loeb, Gilles Panizzi et François Delecour, entre autres.

Les organisateurs du Rallye Mont-Blanc Morzine en France doivent se réjouir. 218 participants et participantes se sont inscrits à la 73e édition du Rallye Mont-Blanc Morzine. Rien que 35 voitures R5 seront présentes au départ, sans compter les quelque 160 autres voitures de rallye modernes. Mais ce n'est pas tout. Le rallye, qui fait partie des championnats de France et de Suisse, a également attiré de très grands noms. Tout d'abord Sébastien Loeb. Ce pilote, champion du monde de rallye à neuf reprises, fera vibrer les fans avec sa propre équipe dans une Peugeot 306 Maxi. Une deuxième Peugeot, également du Team Loeb, sera pilotée par l'ancien vainqueur du Monte, François Delecour. Et comme si cela ne suffisait pas, l'ancien champion du monde des rallyes Gilles Panizzi a également confirmé sa participation. Il va piloter une Hyundai i20. Et les 3 premiers du championnat actuel en France seront bien sûr également au départ: Eric Camilli, Quentin Giordano et Yoann Bonato.

D'un point de vue suisse, le «who's who» du rallye sera également représenté. Mike Coppens prendra le départ de la course avec le numéro 32. Cette fois, le leader du classement général fera confiance à Yannick Roche, qui sera pour la première fois son copilote. Le Rallye Mont-Blanc Morzine est déjà le septième rallye cette année pour Coppens, 42 ans, qui est originaire de Verbier. Mais le vainqueur du Rallye National des Bornes, qui sera pour l’instant le dernier championnat suisse de la saison, prendra pour la première fois le départ au Mont-Blanc.

Ivan Ballinari est à onze points de Coppens, leader du championnat suisse. Le Tessinois a déjà participé à trois rallyes en 2021 jusqu'à présent. Lors de l'épreuve d'ouverture, le Rallye du Chablais, il a terminé troisième. Il est arrivé deuxième au Rallye National des Bornes. La première victoire va-t-elle suivre maintenant ? «Bien sûr, nous aimerions nous améliorer, mais nous savons que c'est difficile sans essais pendant la pause estivale. L'important, c'est que nous nous amusions», déclare Ballinari. Contrairement à Coppens, Ballinari connaît la route. Il y a déjà conduit en 2016, mais s'est retiré après un accident après trois étapes.

Revaz Carron Kaufmann Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le favori du point de vue suisse: Sébastien Carron (d.) avec son copilote Lucien Revaz © Kaufmann

Dans l’optique suisse, Sébastien Carron a les meilleures cartes en main pour décrocher la victoire. Il n'a certes participé qu'à deux rallyes au cours des 24 derniers mois. Mais le triple champion suisse de Vétroz (VS) connaît le Rallye Mont-Blanc Morzine mieux que quiconque parmi les meilleurs pilotes suisses. Il a déjà participé déjà trois fois à ce rallye. La dernière fois, c'était en 2020, où il avait terminé à la neuvième place du classement général en tant que meilleur Suisse. «On va essayer de se battre pour la victoire suisse », déclare Carron, «et on va essayer de chatouiller les top 20 du rallye.» Malgré sa victoire dans le Chablais, Carron n'est «que» quatrième au championnat. Son collègue valaisan Joël Rappaz, qui participera également au Mont-Blanc Morzine, a un rallye et un point de plus à son compteur que Carron en 2021.

Jonathan Michellod est autre pilote valaisan qui se battra pour le podium suisse au Rallye Mont-Blanc Morzine. Comme tous les autres pilotes d’élite suisses, il engagera lui aussi une Skoda Fabia. Et comme «Bally», il a également participé au Rallye du Mont-Blanc en 2016. Cependant, avec une voiture beaucoup plus lente: une Renault Twingo RS R1. Les autres pilotes suisses R5 sont les suivants: Jonathan Scheidegger, Alain Blaser et Sébastien Berner. La performance de Sergio Pinto, le seul Suisse dans la catégorie RGT, sera également intéressante. Le pilote de l'Alpine A110 a fait un excellent travail au Chablais et au Rallye des Bornes.

Le suspense sera également au rendez-vous chez les Juniors. Le vainqueur du Chablais, David Erard, n'a que trois points d'avance sur Jérémie Toedtli qui est suivi par Guillaume Girolamo (14 points de retard) et Sascha Althaus (30 points de retard). Il ne faudrait pas non plus oublier Ismaël Vuistiner parmi les Renault Clio. Bien que le Valaisan ne soit plus autorisé à conduire dans la catégorie des Juniors en raison de son âge (seulement jusqu'à 28 ans), il est l'un des favoris à la victoire dans le Clio Swiss Trophy (leader Toedtli).

Le Trophée Michelin Suisse sera également passionnant ce week-end. Le leader du classement général, le Français Mathieu Walter, ne participant pas au Rallye Mont-Blanc Morzine, il y aura un nouveau vainqueur. Didier Postizzi de La Chaux près de Morges a de bonnes chances. Il n'est qu'à 13 points de Walter et occupe la deuxième place au classement général.

Et comme dans le Chablais, les amateurs de voitures de rallye historiques en auront aussi pour leur argent. 46 équipes se sont inscrites dans la catégorie VHC, 48 dans la catégorie VHRS ou VMRS.

Le rallye débutera le vendredi matin (3 septembre 2021) avec l'ES1 de Morzine à Montriond le Lac. 16 étapes spéciales sont prévues au total sur 187,88 kilomètres et deux jours. Vous trouverez de plus amples informations sur internet à l'adresse suivante www.rallye-mont-blanc-morzine.com

Dates du Championnat suisse des rallyes 2021
27-29 mai 2021, Rallye du Chablais
18/19 juin 2021, Rallye des Bornes (F)
2-4 septembre 2021, Rallye du Mont-Blanc Morzine (F)
24/25 septembre 2021, Rally del Ticino
21-23 octobre 2021, Rallye International du Valais

Erard David Kaufmann Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
David Erard (Renault Clio) mène chez les Juniors © Kaufmann

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier