• Newscenter

11.02.2020 Joël Grand se concentre entièrement sur le Championnat suisse
Grand Joel 2019 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Joël Grand sur sa Osella PA21 lors de la course de côte aux Paccots

En 2020, Joël Grand (32 ans) veut participer à toutes les courses de côte avec sa nouvelle Osella PA21 JRB. Le Valaisan a eu l'occasion de se faire une première idée de son nouveau véhicule lors de la finale de la saison aux Paccots.

Joël Grand a enrichi le championnat suisse de montagne avec sa Formule Masters. L'homme de Chalais près de Sierre a utilisé trois modèles différents au cours des dernières années. Son plus grand triomphe a eu lieu en 2017, lorsqu'il a battu Romeo Nüssli aux Paccots par deux centièmes de seconde en additionnant les deux chronos, célébrant ainsi sa première et jusqu'ici unique victoire générale sur la montagne.

2020 marquera pour lui la fin des voitures de formule. Mais Grand avait en réalité déjà changé de voiture et de catégorie avant la fin de la saison dernière. Lors de la finale de la saison aux Paccots, le pilote de l'équipe Gruyère Racing a engagé sa nouvelle Osella PA21 JRB pour la première fois en E2-SC. «C'était une question d'argent et de travail», a déclaré Joël Grand en expliquant son passage de la Formule Masters à la voiture de sport. «J'ai adoré conduire les Masters, mais il était temps de commencer quelque chose de nouveau.»

La première course aux Paccots s'est terminée pour Grand à la huitième place du classement général, ce qui est une bonne performance, si l'on considère que c'était la première fois qu'il utilisait la voiture dans des conditions de compétition. «Nous avons changé quelques détails au cours du week-end», a déclaré Grand, «cela nous a permis de comprendre la voiture de mieux en mieux.»

Par rapport à l'Osella PA30 de Simon Hugentobler, troisième aux Paccots, Grand a eu un retard d'un peu plus de cinq secondes par course. Mais la comparaison est trompeuse. Dans la voiture du Valaisan, il y a un moteur de moto original de 1000cc de BMW. À l'arrière de l'Osella de Hugentobler, un moteur de 3 litres fournit en revanche une puissance nettement supérieure. «Mon objectif est d'avoir un jour moi aussi un moteur de 3 litres pour avoir une chance de gagner le championnat», déclare Grand. «Mais pour l'instant, je vais commencer modestement.»

Afin d'être bien préparé pour la saison de montagne, Grand, entraîné par Roland Bossy, prévoit de participer à un ou deux slaloms. L'ancien co-pilote de rallye a fait ses débuts dans cette discipline il y a des années. Mais il en a gardé des souvenirs plutôt mitigés. «Lors de mon premier slalom en 2008, je suis arrivé dernier», déclare Grand.

Joël se passe de courses préparatoires à l'étranger. Ce pilote qui travaille comme représentant dans un marché de boissons valaisan manque d'argent et de temps pour ce faire. «En outre, je veux me concentrer pleinement sur le championnat suisse.»

Grand présentera sa nouvelle voiture aux médias et à un groupe restreint d'invités lors d'une conférence de presse à la mi-mars. Auto Sport Suisse a déjà eu l'occasion de jeter un coup d'œil à l'Osella fraîchement peinte. Nous ne vous révélerons que cela: cette voiture de sport élégante a aussi fière allure!

Zum Newscenter

Associés

Équipementier