• Newscenter

14.12.2021 Marcel Steiner: «Abandonner, ce n'est pas mon truc!»»
Marcel Heinz Steiner Oberhallau 2021 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Marcel avec son père Heinz Steiner lors de la course de côte à Oberhallau © Eichenberger

Du point de vue du sport automobile, 2021 n'a définitivement pas été l'année de Marcel Steiner (46 ans). Le quintuple champion suisse des voitures de course de côte n'a participé qu'à deux courses. Et il n'est pas allé bien loin en raison des problèmes techniques...

Comment ça va ta LobArt? As-tu pu réparer la panne de piston/culasse qui s'est produite à Osnabrück?
Marcel Steiner:
Un nouveau moteur est en production chez Helftec Engineering à Hildisrieden, dans le canton de Lucerne. L'ancien sera probablement transformé en moteur de remplacement. Au début, nous avions espéré pouvoir peut-être faire un nouveau test à l'automne. Mais ensuite, il y a eu des retards de livraison pour les pistons. Maintenant, on se concentre sur le printemps 2022.

Depuis la conversion au moteur turbo Honda, tu n'as pas eu beaucoup de temps de piste?
Non, malheureusement pas. Et nous avions déjà rencontré quelques problèmes lors des tests sur des circuits.

La casse du piston lors des essais à Osnabrück s'est-elle produite uniquement parce que la charge y était différente de celle des tests sur le circuit?
Je ne pense pas. Si j'avais fait deux ou trois tours de plus lors des essais à l'Anneau du Rhin, le piston aurait peut-être déjà cassé à ce moment-là. Mais il a commencé à pleuvoir et nous avions donc terminé quelques minutes plus tôt.

Tu étais en fait très rapide lors de cette première séance à Osnabrück.
Oui, j'étais le plus rapide dans le dernier secteur, où la puissance du moteur n'est pas forcément importante. Ça n'aurait donc pas été mal. Et nous sommes toujours convaincus du concept de base. Mais pour cette course, cela n'a malheureusement pas fonctionné…

Bergrennen Turbo Motor18 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le LobArt de Steiner a passé plus de temps sur la remorque © Archives Steiner

Tu es ensuite passé à la Martini-BMW Mk77 pour la course de côte d'Oberhallau. Mais cela ne s'est pas mieux passé. Tu as eu des problèmes avec la boîte de vitesses.
Oui, cela nous a préoccupés tout le week-end. Et sur place, nous n'avons pas pu déterminer exactement ce qui était en cause. Ce n'est qu'une fois rentrés à la maison que nous avons compris pourquoi la boîte de vitesses posait des problèmes. Maintenant, la Martini est chez moi dans l'atelier, à moitié démontée. Il était temps. La dernière révision date de 2010.

Qu'aurait-il été possible de faire avec la Martini à Oberhallau si elle n'avait pas eu un problème technique?
C'est difficile à dire. Aujourd'hui encore, cela m'énerve de ne pas avoir réussi à terminer la première manche. J'étais le plus rapide dans le premier secteur jusqu'au réservoir. Mais il a aussi plu à plusieurs reprises au cours du week-end. Il est donc difficile de dire quel aurait été le résultat. Je pense qu'un top 3 aurait été possible sur le mouillé. Sur le sec, plutôt pas.

Tu as également dû renoncer au FIA Hill Climb Masters. Cela a-t-il été particulièrement douloureux? D'autant plus que tu étais sur place en tant que spectateur…
Un peu, oui! Mais l'effort aurait été trop grand et trop risqué. Nous aurions certes eu un moteur, mais nous aurions dû le démonter entièrement par la suite. Et aller au Portugal avec le Martini n'aurait pas eu de sens non plus.

Quel est ton plan pour 2022, à condition qu'il y ait des courses?
(Rire.) Abandonner, ce n'est pas mon truc! Et ça ne peut pas être bien pire... Alors je peux seulement dire que nous sommes toujours motivés et que notre objectif est clairement de courir à nouveau en 2022. Mais il y a bien sûr encore des obstacles à surmonter. En outre, il n'est pas devenu plus facile de boucler le budget pendant cette période. Mais comme on le dit si bien: l'espoir meurt en dernier!

IMG 2659 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Steiner au départ à Oberhallau: même avec le vieux Martini, il n'est pas allé loin © Eichenberger

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier