• Newscenter

30.08.2021 Première victoire de la journée pour le jeune Faustini
Faustini Robin Oberhallau 2021 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Robin Faustini, vainqueur d'Oberhallau, et son Osella FA30 © Eichenberger

Lors de la seule course de côte de Suisse en 2021 à Oberhallau, la météo a rendu les conditions difficiles. Robin Faustini (Osella) a remporté la victoire du jour devant Thomas Amweg (Lola F3000).

Les conditions météorologiques changeantes ont rendu les choses difficiles lors de la seule course de côte 2021 de Suisse qui s’est déroulée à Oberhallau. Le défi consistait à choisir les bons pneus et de profiter d’un moment pendant lequel la piste de trois kilomètres était à peu près sèche.

Alexandre Hin a été incontestablement une des victimes de ces conditions météo changeantes. Le pilote allemand invité a devancé d'une demi-seconde Thomas Amweg sur son Osella PA30 après deux manches (dont la première sur piste mouillée). Mais Hin a entamé sa troisième manche juste au moment où la pluie s'est remise à tomber et a perdu près de sept secondes sur son meilleur temps. Amweg et Robin Faustini, qui était troisième après deux manches, ont eu plus de chance. Ils ont commencé quelques minutes après Hin et à ce moment-là, le parcours de trois kilomètres à travers les vignobles du Klettgau avait déjà séché à nouveau. Amweg et Faustini n'ont pas pu améliorer leurs meilleurs temps de la deuxième manche. Mais comme ils ont gravi la montagne presque à la même vitesse que lors de la deuxième manche, cela leur a permis aisément d’assurer une double victoire suisse. Le fait qu'Amweg ait manqué sa deuxième victoire de la journée (après le Gurnigel 2019) s’explique par la rapidité de Faustini d’une part et de l’autre par une erreur de pilotage du pilote de Formule 3000. «J'ai commis une grosse erreur dans la deuxième manche», constate Amweg.

Faustini a éprouvé maintenant à Oberhallau le même sentiment qu'Amweg au Gurnigel en 2019. Pour la première fois, le jeune Argovien s'est retrouvé en tête de la liste des temps dans une course de côte en Suisse. La joie devant ce triomphe a été immense. Pour Faustini, c'était seulement la deuxième course avec sa nouvelle Osella FA30 après Osnabrück. «Je suis sans voix», a déclaré Faustini après sa première victoire. «C'est un sentiment très spécial. Et pour moi, un grand rêve devient réalité. J'ai toujours voulu conduire une Osella comme celle-ci. Mais je n'aurais jamais osé rêver que je serais en tête lors de ma deuxième course de côte déjà.»

Alexander Hin a dû se contenter de la troisième place. Après avoir additionné les deux manches les plus rapides, l'invité allemand avait deux bonnes secondes d'avance sur Joël Burgermeister à l'arrivée. Le jeune Thurgovien a été rapide sur sa Formule 4 Tatuus, une ancienne voiture de Jenzer Motorsport, comme il l'avait déjà été dans le slalom de Frauenfeld et la course de côte d'Osnabrück, et s'est assuré la victoire de classe dans les Formules à 2 litres. «Je suis satisfait», déclare Burgermeister. «Afin de pouvoir faire encore mieux, il nous faudra à l’avenir faire preuve d'un peu plus de confiance dans la voiture et de plus de courage.» Philip Egli (cinquième) et Marcel Maurer (sixième) n'avaient aucune chance contre Burgermeister. Même après les séances d'entraînement, les deux spécialistes du slalom étaient unanimes: «Sur piste sèche, il n'y a rien à faire contre la turbo de Joël. Nous n'avons une chance que sur piste mouillée.» En fait, Maurer a été plus rapide que Burgermeister dans la première manche. Mais comme les deux manches décisives dans cette catégorie ont été effectuées sur piste sèche, Burgermeister a pu rétablir la hiérarchie.

Nuessli schnellster mit huesliauto Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Le Pilote de voiture de tourisme le plus rapide: Romeo Nüssli dans sa Ford Escort © Kaufmann

La victoire dans la catégorie des voitures de sport de deux litres est revenue à Michel Zemp sur sa Norma M20 FC. Comme Hin, le pilote de Langnau n'a pas eu de chance avec la météo dans la dernière manche et est donc passé de la cinquième à la septième place. Marcel Steiner a quant à lui connu un week-end à oublier au plus vite. Le quintuple champion suisse des voitures de course a dû passer au dernier moment à son ancienne Martini BMW Mk77, car sa LobArt a subi des dommages au niveau du piston et de la culasse lors de la course d'Osnabrück et Steiner n'a pas été en mesure d'effectuer les réparations en si peu de temps. Mais la Martini a également causé des problèmes au Bernois. Lors des deux premières manches, elle s'est immobilisée en raison de problèmes de boîte de vitesses et il n'a pas pu participer à la troisième manche. «Pour l'instant, rien n’est assorti», a déclaré Steiner, qui pourrait encore se trouver sur la grille de départ lors de la course autrichienne à St Agatha (25/26 septembre). «Mais il faut d'abord voir ce qui est cassé sur la Martini.»

Le pilote de voiture de tourisme le plus rapide à Oberhallau a été Roméo Nüssli. L'Argovien de 65 ans a battu d’environ trois secondes dans sa Ford Escort Cosworth à quatre roues motrices Herrmann Bollhalder de Wattwil dans une Opel Speedster. La troisième place dans les voitures de tourisme est revenue à Reto Meisel, qui, contrairement à la liste d'inscription, n'a pas concouru avec sa Mercedes SLK 340, mais avec la Mercedes 190 RM1 qu'il utilisait depuis des années. Les deux pilotes locaux Jürg Ochsner et Patrick Hedinger se sont départagé la victoire dans la catégorie Interswiss (1600-2000 cm3). Mais le pilote Peugeot Hedinger a remporté la victoire en réalisant un bon temps dans la dernière manche. Le meilleur temps d'Interswiss était réalisé par Willi Jenny sur Porsche 997 Cup. Denis Wolf a remporté la victoire dans la catégorie Renault Classic (plus de 2000 cm3). Dans la catégorie légèrement plus petite, Michael Schläpfer a été le pilote Renault le plus rapide. Et la victoire dans la KW Bergcup est revenue à l'Autrichien Bernhard Permetinger sur une BMW Z4 GT3.

Mais la plus grande gagnante à Oberhallau a été incontestablement la course elle-même. 1500 spectateurs ont suivi l'unique course de côte de Suisse en 2021 depuis le bord de la piste, en se conformant rigoureusement aux trois règles applicables en période de coronavirus, à savoir: être vacciné, testé ou guéri. Les organisateurs méritent un grand compliment pour leurs efforts inlassables et leur volonté de fer de tenir la course en dépit de la pandémie de Covid 19 en cours!

Vous pouvez trouver tous les résultats sur le site www.bergrennen-oberhallau.ch

Amweg Thomas Oberhallau 2021 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Battu de justesse: Thomas Amweg est devenu deuxième au classement général © Eichenberger

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier