• Newscenter

16.08.2021 Rapport du week-end 21/2021
Mortara Edoardo Berlin 2021 01 Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Edoardo Mortara a manqué de peu le titre en Formule E

Edoardo Mortara a remporté à la finale de la Formule E le titre de vice-champion. S’il n’avait pas été impliqué dans un accident au départ, le pilote genevois aurait même pu faire mieux encore…

La Formule E a vécu le week-end passé la finale sans doute la plus palpitante de son histoire. 14 pilotes ont encore pu espérer remporter le premier titre de champion du monde le dimanche lors de la dernière course à Berlin. Cinq parmi eux avaient même la possibilité de devenir champion du monde en Formule E par leurs propres moyens. Edoardo Mortara en faisait lui aussi partie. Le Genevois avait acquis une excellente position en remportant la deuxième place dans la course du samedi. Avec quatre points seulement de retard sur le leader Nyck de Vries, le pilote Venturi a pris le dimanche le départ de la course à partir de la onzième position – deux positions devant de Vries.

Le Nouveau Zélandais Mitch Evans avait les meilleures cartes en main pour remporter le titre. Lors d’un classement intermédiaire du Championnat du monde, il était certes deux points derrière Mortara, mais il a pris le départ en troisième position. Mais Evans s’est immobilisé au départ. Comme dans le chaos du départ, le champ de vision vers l’avant de Mortara était bouché, c’est précisément le candidat suisse au titre qui a embouti à pleine vitesse l’arrière de la Jaguar.

Mortara a subi lors de la collision (26g) une micro-fracture de la quatrième vertèbre, mais ne doit heureusement pas être opéré. «Après la formidable course du samedi, j’étais impatient de participer à la course d’aujourd’hui et je pense que nous avions de bonnes chances de remporter le championnat. Au départ, je n’ai malheureusement pas pu éviter Mitch Evans. Lorsqu’il a été dans mon champ de vision, il était trop tard pour réagir.» Petite consolation: en dépit de son accident, Mortara a été encore deuxième au classement général derrière le nouveau champion Nyck de Vries, à qui une huitième place a suffi pour remporter le tire. Le deuxième Suisse, Sébastien Buemi, a terminé la saison en remportant un 21e rang bien décevant. A Berlin aussi, le Vaudois n’a pas réussi à remporter des points avec les places 11 et 14.

Giorgio Maggi a vécu lui aussi lors de sa première dans la NASCAR Xfinity Series américaine un week-end qu’il n’est pas près d’oublier. Alors que ce pilote de Suisse centrale se battait encore pour trouver la bonne position du siège, il a manqué samedi la qualification (comme ses collègues d’équipe chez MBM). «J’ai fait de mon mieux, mais j’ai été quatre secondes inférieur au chrono de la pole-position», constate Maggi. «Pour pouvoir participer à la course, il me manquait une seconde.»

Un autre Suisse, Clément Piquerez, a quant à lui atteint son but. Le Jurassien voulait coûte que coûte arriver au but lors de sa première participation à une course du Championnat du monde. En tant que onzième dans sa catégorie (RC4) et 55e au classement général, ce pilote Citroën de trente ans y est parvenu.

Maggi Giorgio Indy 2021 01 c Koepp Motorsport Suisse | Auto Sport Suisse
Giorgio Maggi a manqué les qualifications à Indianapolis © Archives Maggi (Wolfgang Koepp)

Lien permanent

Zum Newscenter

Associés

Équipementier